Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Articles avec #parc du verdon catégorie

SOMMETS - COLS - LACS - GLACIERS -

RANDONNEES HIVERNALES - SOMMAIRE

______________________________

INFOS SECURITE et SANTE

_______________________

Cycle et DANGERS des CHENILLES PROCESSIONNAIRES du PIN 

LES TIQUES et la MALADIE de LYME

Suric@te la sentinelle des sentiers et territoires

LES PRINCIPAUX NUMEROS D'APPEL des SECOURS 

  1. le 112 Numero EUROPEEN D'URGENCE SECOURS
  2. le 18 Numero d'APPEL POMPIERS ( France Uniquement )
  3. le 17 Numero d'APPEL POLICE et GENDARMERIE

La plupart des DIAPORAMA comportent un ONGLET de SONORISATION

sous les PHOTOS - Cliquez dessus pour sonoriser !
merci de vous abonner et de nous laisser un petit commentaire , vos remarques nous aident à progresser . . . 

bienvenue sur PHOTOS de BER DRANREB

____________________________________

Les liens inactifs apparaissant en blanc sont peu à peu activés au fur à mesure de la mise en ligne des albums photos correspondants -

Pour VISIONNER en GRAND FORMAT cliquez sur les images

________________________________

lien vers autre blog - PHOTOS

contact,commentaires,suggestions - ICI -

Rendez vous sur FACEBOOK

________________________________

MARCHES - pérégrinations - PELERINAGES ( pod cast FRANCE CULTURE )

BLOG GRAPHISME PASSION

________________________________

 

SOMMETS et COLS de FRANCE et d'AILLEURS

__________________________

DOM- TOM

lien vers SOMMETS des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

lien vers COLS . . . . des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

lien vers SOMMETS de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

lien vers COLS . . . . de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

lien vers SOMMETS des AUTRES REGIONS FRANCAISES

lien vers COLS . . . . des AUTRES REGIONS FRANCAISES

lien vers SOMMETS des PAYS ETRANGERS 

lien vers COLS . . . . des PAYS ETRANGERS 

ESCAPADES en SUISSE

( Cantons de Vaud ) Valais - Wallis - ( Alpes Bernoises - Oberland )

__________________________

LACS et GLACIERS de FRANCE et d'AILLEURS

__________________________

DOM- TOM

lien vers LACS . . . . . des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

lien vers GLACIERS  des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

lien vers LACS . . . . . de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

lien vers GLACIERS   de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

lien vers LACS . . . . . des AUTRES REGIONS FRANCAISES

lien vers GLACIERS   des AUTRES REGIONS FRANCAISES

lien vers LACS . . . . . des PAYS ETRANGERS 

lien vers GLACIERS  des PAYS ETRANGERS 

RANDONNEES HIVERNALES de FRANCE et d'AILLEURS

__________________________

 lien vers RAQUETTES en ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

lien vers RAQUETTES en  REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

lien vers RAQUETTES en  AUTRES REGIONS FRANCAISES

lien vers RAQUETTES en  PAYS ETRANGERS 

 

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

SOMMAIRE du BLOG

Voir les commentaires

La plupart des DIAPORAMA comportent un ONGLET de SONORISATION

sous les PHOTOS - Cliquez dessus pour sonoriser !
merci de vous abonner et de nous laisser un petit commentaire , vos remarques nous aident à progresser . . . 

__________________________

Lien vers VILLAGES de la CORSE 

Lien vers VILLAGES des DOM- TOM

Lien vers itinérance COMPOSTELLE 2016

lien vers VILLAGES des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

lien vers VILLAGES de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

Lien vers VILLAGES des AUTRES REGIONS FRANCAISES

Lien vers VILLAGES des PAYS ETRANGERS 

ESCAPADES en SUISSE

( Cantons de VAUD ) VALAIS - WALLIS ( Alpes Bernoises - OBERLAND )

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE du BLOG

VILLES et VILLAGES des ALPES de HAUTE PROVENCE

( pas à pas au fil des chemins )

_____________________________________

- Portail des Alpes-de-Haute-Provence -

- Portail des monuments historiques français -

SENTIERS MYTHIQUES des ALPES de HAUTE PROVENCE

_____________________________________

ACCES Blog ASPTT04 MONTAGNE Rando Digne-les-Bains

_____________________________________

CRECHES d'Ailleurs

__________________________________

VILLES et VILLAGES -  lettres A - B - C - D

__________________________

Aiguiers de St SATURNIN D'APT (vaucluse)

ANNOT

De BRAUX à ANNOT 

d 'AURENT à ARGENTON (Haute vallée du Var)

AURIBEAU (LUBERON - hameau de St Pierre)

BANON

BARCELONNETTE

BARREME

BRAUX


De BRAUX à ANNOT 

PRIEURE de CARLUC  ( - en OCT chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

CERESTE

CERESTE ( - en AVRIL chapitre 2 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

chateau neuf - Val St Donat ( - en AVRIL chapitre 2 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

Colmars-les-Alpes (allos Vauban en Val d 'Allos )

Bergeries du CONTADOUR ( Octobre )

Contadour (bories et Bergeries classées)

Contadour (suite - 2014)

BERGERIES du CONTADOUR ( Octobre )

COURBON

COURBON (  parution de ASPTT Rando Digne - Dec 2015 )

COURBON ( en fin d'Automne )

CREISSET (Vallée de l'Asse)

CRUIS

RONDE des JAS et NOTRE DAME de LURE ( Decembre )

__________  DIGNE les Bains  __________

DIGNE (vue de St VINCENT) 

DIGNE - Vues Plongeantes et Patrimoine des rues

Digne les Bains (centre ancien

DIGNE vu de BARBEGEAS 

DIGNE - vues plongeantes ( et patrimoine des rues )

DIGNE les friches industrielles de la gare 

DOURBES ( les Dourbes - le Hameau et la Barre )

______________________________

VILLES et VILLAGES - lettres E - F - G - H - I 

______________________________

ESCLANGON ( sommet du vieil Esclangon )

ESCLANGON - VIEIL ESCLANGON (Vallée du BES)

ESCLANGON ( le village ruiné et le col  )

___________________________

Ville de FORCALQUIER

_______________________________

FORCALQUIER - rues et ruelles

FORCALQUIER - Couvent des Cordeliers

FORCALQUIER - Notre Dame du BOURGUET

FORCALQUIER - Notre Dame de PROVENCE

FOUILLOUSE (UBAYE)

FOUILLOUSE et MAURIN ( UBAYE -Juillet 2015 )

FORTS ( St VINCENT Les Forts )

GANAGOBIE   ( - en AVRIL chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

GANAGOBIE - LES MOSAIQUES

GANAGOBIE - le Plateau - Le CHATEAU , la carriere de meules . . . )

GANAGOBIE - l'ABBAYE  ( église et tombes )

Randonnée patrimoniale à GANAGOBIE

 

__________________________

VILLES et VILLAGES -  lettres J - K - L - M - N 

__________________________

JAUSIERS

LAUZET d' UBAYE ( Fête de la Montagne )en JUIN

LE POIL ( village ruiné )

LINCEL

LINCEL  ( - en OCT chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

​LURS  ( - en OCT chapitre 2 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

Maljasset (UBAYE)

MANE RENAISSANCE QUARTIER

MIRABEAU et environs

MONTSALIER ( ruines du vieux village )

MONTSALIER ( gouffre du Caladaïre )

Moustiers Sainte Marie (le village)

__________________________

VILLES et VILLAGES -  lettres O - P - Q - R -

__________________________

PEYPIN ( sur le CHEMIN d' ARLES GR 653 )

PEYRUIS  ( - en AVRIL chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

PEYRUIS  ( boucle par la Chapelle d' AUGE tour du Tourdeau ) 

Peyresq (colle St Michel)

REILLANNE

REILLANNE  ( - en OCT chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

__________________________

VILLES et VILLAGES -  lettres S - à - Z

__________________________

SAINT PAUL ( sur Ubaye )

SAINT ETIENNE les ORGUES - Notre Dame de Lure ( Rando Forcalquier )

SAINT SATURNIN D'APT (sentier des Aiguiers)

SAINT VINCENT LES FORTS

SAINT GENIEZ ( fête des bergers )

SAINT GENIEZ ( de St Geniez à Sisteron - GR 653 Chemin d'Arles )

SAINT GENIEZ - FETE des BERGERS - Diaporama N°1

SAINT GENIEZ - FETE des BERGERS - Diaporama N°2

SAINT GENIEZ à SISTERON  ( - en AVRIL chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

SAINT MICHEL L 'OBSERVATOIRE

SAINT MICHEL L'OBSERVATOIRE  ( - en OCT chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

AMMONITES et ICHTYOSAURES - SALIGNAC   ( Sisteronnais en Aout ) 

SEYNE les ALPES - RANDORMILLOUSE ( Chaîne de la Blanche )

de SIGONCE à LURS - 2éme ALBUM

SISTERON ( vu de la Voie Imperiale GR 406 (c) )

SISTERON - LA CITADELLE

Citadelle de SISTERON  ( - en AVRIL chapitre 2 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

Ville de SISTERON  ( - en AVRIL chapitre 3 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

Tanaron (Hameau du val du BES)

VERDACHES ( Village du val du BES)

VIEIL ESCLANGON (Vallée du BES)

VOLONNE et ROCHERS de TIGNE

VOLX  ( Village et Oppidum de Bellevue )

_______________________________

lien vers autre blog - PHOTOS

contact,commentaires,suggestions - ICI -

RETOUR début de LISTE

___________________________

ACCES blog ASPTT04 MONTAGNE Rando Digne-les-Bains

RETOUR SOMMAIRE

PATRIMOINE RELIGIEUX

HEBERGEMENTS suggérés en 04

( Alpes de Haute Provence )

___________________________

ces suggestions ( en cours de saisie ) ne sont pas contractuelles

( signalez nous d'autres Gîtes )

BAYASSE - Hôtel refuge de Bayasse

La CLAPPE - GITE de la CLAPPE ( GR-Voie IMPERIALE - FR 04 )

REFUGE du LAC d'ALLOS

L'ESTROP - Refuge de L'ESTROP

​GITE au FORT de CUGURET

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #LAC, #PARC DU VERDON, #ALPES DE HAUTE PROVENCE, #ITINERANCE, #GORGES
ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

RETOUR Accueil

ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

ANCIEN SENTIER des BASSES GORGES du VERDON

Quinson ( Alpes de Haute Provence ) en 2009

___________________________________________

en 2009 le sentier était encore coupé et la circulation des randonneurs se faisait à l'intérieur du canal , avec aucune vue sur la gorge et d'interminables traversées de tunnels . . .

___________________________________________

Moins médiatisées que le Grand Canyon du Verdon, les Basses Gorges présentent des paysages splendides et tout aussi sauvages. Un sentier récemment réaménagé les parcourt sur 3 km, offrant un cheminement ludiques au-dessus des eaux vertes ( Verdon ) , vous vous trouvez en immersion totale , dans cette gorge, avec les chants d'oiseaux pour seule compagnie. Faites le parcours en boucle, en suivant le sentier le long du Verdon jusqu’au bout, puis remonter le ravin de Sainte-Maxime, passer à la Charbonnière; vous arrivez à un petit col ( carrefour de Sainte-Maxime ), là prenez à gauche pour aller à la chapelle Sainte-Maxime.

__________________________________

CHAPELLE SAINTE MAXIME

__________________________________

La chapelle est ouverte, pratiquement vide, elle offre derrière elle, une esplanade , un espace propre au pique-nique; parfois , la visite d’un troupeau de chèvres " Rove " , met en en danger votre repas . . .

Le retour se fait par le plateau de Mala Sauque, avec ses immensités sêches , bordées au loin par les crêtes du massif du Verdon.

ANCIEN SENTIER des BASSES GORGES du VERDONANCIEN SENTIER des BASSES GORGES du VERDON

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #PARC DU VERDON, #ALPES DE HAUTE PROVENCE
moustiers-alpes de haute provence-blog dranreb0434
moustiers-alpes de haute provence-blog dranreb0434

MOUSTIERS Sainte Marie porte du Verdon - un des plus beaux villages de France

Moustiers-Sainte-Marie (Mostiers Santa Maria en provençal selon la norme classique et Moustié-Santo-Mario selon la norme mistralienne) est situé dans le département des Alpes-de-Haute-Provence .Ses habitants se nomment les Moustiérains.

Le nom du village, tel qu’il apparaît pour la première fois dans les textes (ecclesia Sancte Marie in Monasterii) en 1009, désigne les deux prieurés présents à proximité du village, dont un fondé au VIe siècle. Sainte-Marie fait référence à l'église paroissiale. Il devient Moustiers-Sainte-Marie en 1848.

------------------------ LE SITE ------------------

Blotti contre un escarpement rocheux, Moustiers est souvent comparé à une crèche avec son étoile suspendue dans le vide, et fait partie des plus beaux villages de France . Le village se trouve dans !e Parc naturel régional du Verdon.Un torrent le Riou traverse le village ;le Riou se jette dans la Maïre, qui est elle-même un affluent du Verdon, le confluent est aujourd'hui dans le lac de Sainte-Croix. Le territoire communal est traversé par plusieurs torrents actifs ou intermittents, qui forment des cascades parfois impressionnantes au franchissement des escarpements. La source principale est la source du ravin d'Angouire. Les eaux des torrents sont retenues par des barrages de taille plus ou moins étendue, comme celui sur le torrent de Vallonge, ou le Petit Lac sur la Maïre ( équipé en point de baignade ).

------------- UN PEU D' HISTOIRE --------------

Des périodes préhistoriques et antiques, plusieurs sites importants ont été fouillés, dont la tombe du Grand Segriès fouillée par André Muller à la fin des années 1980. Un habitat se trouvait sur le dôme de la plaine de Quinson au deuxième Âge du Fer ( Oppidum ).

De la période de présence romaine datent de nombreux vestiges. Plusieurs toponymes suggérent cette occupation Romaine .

Moyen Âge

La petite ville de Moustiers est fondée au Ve siècle par une colonie de moines. Un chapitre de chanoines y est fondé en 1052, et perdure jusqu’au don de toutes les églises de Moustiers et de la vallée à l’abbaye de Lérins, en 1097. Le monastère se partageait les droits seigneuriaux avec l’abbaye de Lérins aux XIe et XIIe siècles, avant que le bourg rejoigne le domaine des comtes de Provence. Le lieu-dit Ourbès était déjà occupé à la période carolingienne : c’est la villa Orbesio, fondée au VIIIe siècle. Située sur un plateau à 1000 m d’altitude, elle pouvait être à la tête d’un vaste domaine.

Le prieuré Saint-Jean, peut être cité en 909 parmi les biens de l’abbaye de Cluny, appartient ensuite à l’abbaye Saint-Victor de Marseille, qui le cède à l’abbaye de Lérins au début du XIIe siècle, qui le lui retourne ensuite. Les autres églises, Saint-Saturnin, Saint-Michel, relèvent de Lérins.Le comte de Provence accorde un consulat aux habitants au XIIIe siècle, et y installe un bailli à Moustiers en 1300. En 1305, une petite communauté juive comptant neuf foyers était établie à Moustiers (soit 50 habitants environ). La présence de cette communauté et d'un marché important, laissent à penser que Moustiers était une petite capitale régionale, à cette époque.

-------------- LA FAÏENCE de MOUSTIERS ---------------

C'est aux XVIIe et XVIIIe siècles que la renommée du village éclate grâce à la "Faïencerie de Moustier".

Selon la tradition, un religieux, venu de Faênza (Italie), aurait appris à un potier de la ville le secret du bel émail blanc laiteux qui devait assurer avec le bleu dit «de Moustiers » la réputation des faïences locales. À la fin du XVIIIe siècle douze ateliers fonctionnaient. Puis les fours s'éteignirent un à un, le dernier en 1873. Marcel Provence entreprit, en 1925, de faire renaître à Moustiers l'art de la faïence. Il construisit un four et, avec le concours d'artistes décorateurs et d'artisans qualifiés, en fit sortir une production originale, inspirée de la flore et des insectes du pays.

--------------- temps moderne -------------

Révolution française

La nouvelle de la prise de la Bastille est accueillie favorablement, cet événement annonçant la fin de l’arbitraire royal et, peut-être, des changements plus profonds dans l’organisation de la France. Des rumeurs de troupes de milliers d’hommes en armes, soldés par les aristocrates et dévastant tout sur leur passage, se propagent à grande vitesse, on s’arme, les solidarités se créent ainsi ; les milices formées à cette occasion constituent la base des bataillons de la Garde nationale. Une société patriotique est rapidement créée : elle fait partie des 21 premières créées dans les Basses-Alpes, avant juin 1792

Époque contemporaine

La Révolution et l’Empire apportent nombre d’améliorations, dont une imposition foncière égale pour tous, et proportionnelle à la valeur des biens de chacun. Ce n’est qu’en 1836 que le cadastre dit napoléonien de Moustiers est achevé.

Le coup d'État du 2 décembre 1851 commis par Louis-Napoléon Bonaparte contre la Deuxième République provoque un soulèvement armé dans les Basses-Alpes, en défense de la Constitution. L'échec de l’insurrection, provoque une sévère répression ;14 habitants de Moustiers-Sainte-Marie sont condamnés à la déportation en Algérie.

Jusqu’au milieu du XXe siècle, la vigne était cultivée à Moustiers-Sainte-Marie. Plusieurs dizaines d’hectares produisaient un vin destiné à l’autoconsommation et à la vente sur les marchés locaux, culture aujourd’hui abandonnée.

________________________________

lien vers autre blog - PHOTOS

contact,commentaires,suggestions - ICI -

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

_________________________________

textes inspirés de wikipedia(c) et d'autres surces oersonnelles

DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

DIAPORAMA SONORISABLE, pour ACTIVER LE SON,CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSUS !

pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !
pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !
pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !
pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !

pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN,CLIQUEZ DESSUS !

MOUSTIERS SAINTE MARIE porte du Verdon

Mise en page GOELAND Media Productions

photos BJ(C)07-2015 tous droits réservés

________________________________

lien vers autre blog - PHOTOS

contact,commentaires,suggestions - ICI -

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

_________________________________

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #LAC, #PARC DU VERDON, #EAUX VIVES, #PATRIMOINE - VILLAGES
barrages-verdon-blog-dranreb0434
barrages-verdon-blog-dranreb0434

LE VERDON façon LACUSTRE au fil de ses barrages . . .

L'homme s'est allié à la rivière pour construire des paysages qui ont réveillé la beauté, là où n'était que friches austères . . . De plus son eau pure venant des cîmes, a transformé les terres brulées en Jardin , et a sécurisé l'approvisionnement en eau de la ville de Marseille !!!

Le Verdon (Verdoun en occitan provençal de norme mistralienne) prend sa source au pied de la Tête de la Sestrière, entre le col d'Allos et le Pic des Trois-Évêchés, Il se jette dans la Durance, près de Vinon-sur-Verdon, après avoir parcouru 165,7 kilomètres et collecté les eaux d’un bassin de 2 294 km2..

Le Verdon naît de la confluence de trois torrents :

Le nom du Verdon (Virdones, Viridionis vers 1030), appelé Vardu par les Gaulois, vient du terme préceltique vara, qui sert à désigner l’eau..

--------------- LES BARRAGES ---------------

Le Verdon est aujourd'hui qualifié de « château d'eau » des départements des Bouches-du-Rhône et du Var par Électricité de France : en effet, cinq barrages ont été construits sur son cours pour alimenter en eau la basse Provence pour l'irrigation et la production d'eau potable.

le barrage de Castillon, le plus en amont, est mis en eau au printemps 1949 : il donne naissance à une retenue de 5 kilomètres carrés et de 150 millions de mètres cubes, dont 85 sont réservés à l'agriculture.

En aval, le barrage de Chaudanne, moins important, est mis en eau durant l’hiver 1952 par Électricité de France (EDF) : situé dans un verrou du massif de la Victoire, il sert surtout à réguler le flux d'eau.

Sur le bas Verdon, la phase d'études démarre dès 1926. L'aménagement de la rivière y est indissociable de celui de la Durance dans laquelle le Verdon achève sa course.

En 1957, la Société du Canal de Provence (S.C.P.) est créée : à partir de 1963, une centrale est construite par E.D.F. à Vinon-sur-Verdon et un barrage est édifié en amont de la commune de Gréoux-les-Bains. Le barrage de Gréoux est utile à la production hydroélectrique, mais aussi à l'alimentation en eau du Canal de Provence.

Il donne naissance à la retenue de Gréoux communément appelée « Lac d'Esparron », qui sera mise en eau dès 1967.

Enfin, construction à partir de 1970 du barrage de Sainte-Croix, dans la gorge de Baudinard-sur-Verdon : la retenue du même nom (le « lac de Sainte-Croix ») est mise en eau en 1975 et couvre une surface de 22 kilomètres carrés pour stocker 760 millions de mètres cubes d'eau, dont 140 sont réservés à l'agriculture.

Sainte-Croix forme le deuxième plus grand lac artificiel de France (après celui de Serre-Ponçon). Sous ses eaux se trouvent la source de Fontaine-l'Evêque (première source de France), nombre de sites archéologiques (les résultats des fouilles d'urgence entreprises avant la mise en eau sont visibles au Musée de la préhistoire des Gorges du Verdon, à Quinson) et le village des Salles-sur-Verdon, reconstruit plus haut. Vingt-cinq kilomètres supplémentaires de route et deux ponts ont dû être réalisés pour assurer la circulation de part et d'autre de la retenue.

LIEN ---> ​LAC de SAINTE CROIX ( crêtes de plein voir )

LIEN ---> LAC de SAINTE CROIX ( Mai 2008 ) Verdon

En 1975 également, un dernier barrage est achevé à Quinson : il remplace un précédent ouvrage de 15 mètres de haut qui avait été construit en 1868 pour irriguer la plaine d'Aix-en-Provence par l'ancien canal du Verdon et donne naissance à la retenue de Quinson, parfois nommée « lac de Montpezat ». Le rôle principal de cette dernière est celui de bassin de compensation du barrage de Sainte-Croix.

------------------------

SORTIE DOSSIER

retour accueil -

( sommaire du blog )

------------------------

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSUS

Le VERDON façon LACUSTRE au fil de ses BARRAGES . . .

Mise en page GOELAND MEDIA Productions (C)

Photos BJ(C)06-2015 tous droits réservés

------------------------

SORTIE DOSSIER

retour accueil -

( sommaire du blog )

------------------------

 

retour-sommaire-blog-dranreb0434
retour-sommaire-blog-dranreb0434

Sortie du dossier

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #EAUX VIVES, #PARC DU VERDON
imbut-verdon-blog dranreb0434
imbut-verdon-blog dranreb0434

Le SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDON au mois de JUIN

------ SITUATION ----- ( Alpes de Haute Provence )

Les gorges du Verdon ou canyon du Verdon ont été creusées par la rivière " le Verdon " qui sépare les Préalpes de Castellane des Préalpes de Digne.

------ GEOLOGIE ------

Pendant la période du Trias, la Provence s’affaisse et la mer la recouvre, déposant d’épaisses couches de calcaires divers. Pendant la période Jurassique, la Provence est recouverte d’une mer chaude et peu profonde, facilitant la multiplication des coraux. Au Crétacé, la Basse Provence se rehausse et la mer atteint l’emplacement actuel des Alpes. L’ère Tertiaire voit l’édification des Alpes. La fracture des calcaires jurassiques façonne les reliefs et les vallées. C’est à cette époque que le Verdon trace son cours. Au Quaternaire, les glaciations transforment les cours d’eau et les lacs en redoutables fleuves de glace, qui rabotent les reliefs en taillant et striant le paysage. À la fin de ces glaciations, les eaux des rivières continuent leur érosion et notamment, le Verdon, en creusant son lit dans les sédiments calcaires coraliens accumulés au secondaire, avec un débit d’eaux tumultueuses avoisinant 2 000 à 3 000 m3/s.

-------- PARTICULARITES ---------

Les gorges du Verdon constituent sur une distance significative, la frontière entre les départements du Var au sud et les Alpes-de-Haute-Provence au nord, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

On peut les diviser en trois parties distinctes :

les Prégorges, qui vont de Castellane à Pont de Soleils ;

les Gorges qui vont de Pont de Soleils à l’Imbut ;

le Canyon qui va de l’Imbut au Pont de Galetas.

Les Gorges du Verdon sont étroites et profondes : de 250 à 700 mètres de profondeur, pour 6 à 100 mètres de large au niveau de la rivière du Verdon, et 200 à 1 500 mètres d’un versant à l’autre au sommet des gorges.

-------- l'IMBUT --------

Le baou Béni ou bau Béni est un baou situé dans les gorges du Verdon à la sortie du chaos de l'Imbut. C'est au baou Béni que le sentier de l'Imbut se termine, le Verdon passant entre deux falaises très rapprochées.On l'appelle aussi le Le Styx du Verdon, nommé ainsi par référence au Styx de la mythologie grecque ; c'est une sorte de mini canyon dans le canyon.

L’Imbut est un passage reserré par où le Verdon disparaît sous terre, sous un énorme chaos rocheux (embut signifie entonnoir en occitan provençal ).

Les gorges sont cartographiées par les Cassini (années 1770) et les ingénieurs géographes du roi, en 1778. C’est Martel qui dirige la première expédition qui arrive à descendre de bout en bout le canyon du Verdon (voir sentier Martel) ; cette expression de canyon est d’ailleurs de lui. Le tourisme se développe lentement dans les années 1880-1900 : la route est dangereuse, les infrastructures (hôtels, restaurants, routes, sentiers) rares et peu confortables. De plus, le principal moyen de transport de l’époque, le chemin de fer, s’arrête à Saint-André-les-Alpes,C'est surtout Isidore Blanc qui fut l'initiateur du tourisme local en aménageant les sentiers existants pour les rendre praticables aux randonneurs.

------ SENTIER BLANC-MARTEL ------

De nos jours le " Sentier Blanc-Martel " est un des plus fréquenté de France, les sports d'eaux vives drainent un public dense de passionnés, l'escalade est omniprésente,le canyionnig tres intense .... tout ceci font de ces gorges un pôle touristique de renommée mondiale. Le site est devenu un site naturel protégé depuis le 7 mai 1990.Puis il a été englobé dans un Parc Naturel Régional ( PARC du VERDON ) .Le classement des gorges en zone " Natura 2000 " leur assure une protection intégrale .

Mise en page GOELAND MEDIA Productions (C)

photos-BJ(C)05-2015

------------------------

SORTIE DOSSIER

retour accueil -

( sommaire du blog )

------------------------

pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS
pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS

pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS

pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSUS !

retour-sommaire-blog-dranreb0434
retour-sommaire-blog-dranreb0434

LE SENTIER de l' IMBUT dans les GORGES DU VERDON !

Le SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDONLe SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDONLe SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDON
Le SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDONLe SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDON
Le SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDONLe SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDONLe SENTIER de l'IMBUT dans les GORGES du VERDON

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #PARC DU VERDON, #ALPES DE HAUTE PROVENCE
castellane-blog-dranreb0434
castellane-blog-dranreb0434

CASTELLANNE, cité de Provence, aux portes du Verdon

textes inspirés de wikipedia (C)

LA CITE

La commune de Castellane est une cité très ancienne implantée en amont des Gorges du Verdon. La ville est située à 724 mètres d'altitude.
Le Roc, ou Roc Notre-Dame domine la ville de ses 184 m de haut. C'est le site qu’elle occupait au Haut Moyen Âge, et un site classé.
Deux lacs de barrage se trouvent sur le territoire de Castellane :le lac de Castillon et le lac de Chaudanne.

---------------------------- MOYEN AGE ---------------------

La Maison de Castellane est une très ancienne famille originaire de Provence. Ils descendraient de Thibault, comte d'Arles au IXe siècle. Les dernières études tendraient à prouver qu'ils descendent des princes souverains de Riez. Cet antique lignage a produit plus de cent chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, deux archevêques d'Arles, nombre d'évêques, sept officiers généraux, un maréchal de France, des ambassadeurs. . . . Boniface, premier baron de Castellane, vécut au XIe siècle, d'après les premières traces écrites. Mais en réalité l'origine des Castellane remonterait au VIe siècle, il s'agit d'une des plus vieilles familles de France . Les barons de Castellane régnaient de facto en souverains sur cette partie de la Haute-Provence et frappaient leur monnaie, jusqu'au début du XIIIe siècle, tout en prêtant hommage au comte de Provence. La maison de Castellane est issue de ces anciens barons féodaux de Provence, qui, après avoir chassé les Sarrasins du pays, s'attribuèrent la souveraineté sur les domaines devenus le prix de leurs exploits et sur ceux qu'ils avaient reçus comme patrimoine. C'est à ce titre que les sires ou princes de Castellane, ainsi qualifiés dans les chartes des dixième et onzième siècles, possédaient la ville et depuis la baronnie de Castellane, connue depuis l'an 890. Elle est située près de Senez, sur la rive droite du Verdon, au pied d'une montagne. . . Le souverain de Castellane fit des lois à ses sujets et établit des tribunaux pour punir l'infraction de ces mêmes lois, il fit battre des monnaies de plusieurs espèces et de bon aloi, l'on trouve encore de cette monnaie dans les cabinets des curieux et dans la ville de Castellane, marquées au sceau du Baron, où l'on voit d'un coté un château à trois tours, et de l'autre Boniface de Castellane à cheval (Histoire de Provence par Bouche). Boniface I de Castellane fut choisi (1089) avec deux autres souverains, Fulco Dido, prince de Callian, gendre de Guillaume Ier de Provence, et Raymond IV, comte de Toulouse, pour terminer un différend entre l'abbé de Lérins et celui de Saint-Victor. . . . . L'étendue de cette souveraineté se porta, peu à peu, jusqu'à plus de quarante villes, bourgs et villages. . . On trouve la liste et les noms de tous ces lieux dans l'acte d'hommage rendu par Boniface III de Castellane au Comte Bérenger de Provence . ... Dans la croisade, que le pape Urbain II fit publier dans le célèbre concile de Clermont, contre les infidèles et pour le recouvrement de Jérusalem, l'on y distingue un souverain de Castellane surnommé Pierre qui, ayant assemblé à Castellane tous ses sujets, forma une petite armée composée des chevaliers de la contrée et des bourgeois ses vassaux, parmi lesquels se trouvait Hugues de Bagarris, qui dix-neuf ans après devint un des fondateurs et le premier grand maître des Chevaliers du Temple. Les autres villes de Provence ayant fourni un grand nombre de croisés, le vicomte de Castellane fut choisi pour être leur général ; cette armée de provençaux se réunit à celle des provinces voisines sous le commandement général de Raymond de St-Gilles, qui se disait comte de Provence (1097), et arrivée en Orient cette armée répandit la terreur partout 3, et se rendit maître des plus fortes places de l'Asie, entre autres d'Antioche, qui fut prise le 3 juin 1098. Le vicomte de Castellane fut un des plus vaillants capitaines de cette expédition. L'histoire fait mention que les infidèles ayant ramené une nombreuse armée devant Antioche, les chrétiens y furent assiégés, et réduits à une si affreuse famine, qu'ils mangèrent leurs chevaux et les chameaux de l'armée. La ville allait se rendre lorsque deux ecclésiastiques de l'armée du vicomte de Castellane, découvrirent par une révélation miraculeuse le fer sacré de la lance qui avait ouvert le coté de J. C., que la vue de cet instrument de la passion du Sauveur ranima le courage des chrétiens, que le Vicomte de Castellane sut profiter habilement de ce moment d'effervescence, ayant le commandement de toute l'armée par l'absence et la maladie du comte de St Gilles, sortit de la ville et tailla en pièces cette formidable armée des Musulmans : cette victoire mémorable le rendit maître de toute la Syrie et mit les chrétiens en état d'entreprendre le siège de Jérusalem. Ce fut ce même Pierre de Castellane, joint au comte de Turenne qui, avec une poignée de leurs gens se rendirent maîtres de la ville de Tortose, située sur la mer. Il y a apparence que ce Pierre de Castellane périt dans ces expéditions puisque l'histoire n'en parle plus et qu'il est prouvé que son armée suivit Godefroy de Bouillon à la prise de Jérusalem.

------------------------

SORTIE DOSSIER

retour accueil

------------------------

. . La souveraineté de Castellane, après avoir subsisté pendant près de deux siècles dans une indépendance absolue, de tout autre souverain que des Empereurs ou Rois d'Arles, commença à être entamée par le comte de Provence en 1189. Idelfon Ier, roi d'Aragon et comte de Provence, voulut faire prêter hommage aux seigneurs provençaux, et tous s'y prêtèrent à l'exception du Comte de Forcalquier, des Barons de Baux et de Castellane. Les deux premiers s'y soumirent dans la suite, il n'y eut que Boniface III, souverain de Castellane qui s'y refusa. Idelfon le fit sommer de le venir reconnaître pour son seigneur suzerain, lui promettant de ne donner aucune atteinte à sa souveraineté, pourvu qu'il voulut lui rendre les mêmes hommages que ses ancêtres avoient rendus aux Empereurs et aux Rois . . . Le roi choqué d'une réponse si fière, marcha contre Castellane et prit sa route par Fréjus; Bertrand de Castellane, frère du Baron, en était Evêque, il prit les armes contre le roi cri faveur de son frère et ayant été forcé dans sa ville, le Roi lui fit trancher la tête, suivant Nostradamus ; Gaufridy pense le contraire et dit qu'il se contenta de le dépouiller lui et son Église de tous les privilèges qui leur avoient été accordés par les Comtes ses prédécesseurs. Après cette expédition le Roi marche contre Castellane : les parents et amis de Boniface, l'archevêque d'Embrun et l'Évêque de Senez s'entremettent pour terminer cette affaire, et après bien des négociations, ils mènent avec eux le baron à Grasse pour prêter cet hommage. Le Roi fut si satisfait de l'esprit et du cœur de Boniface qu'il lui fit le meilleur accueil, et après le serment de fidélité, il lui confirma tous les privilèges impériaux et le renvoya comblé d'honneurs et de biens. Boniface III épousa Agnès de Spata, qui lui apporta en dot la ville et seigneurie de Riez, ce qui fait que ce Boniface prend quelquefois la qualité de Seigneur de Riez. . . .. Le sceau dont se servait cette dame et celui de son mari sont encore une preuve de la grandeur et de l'étendue de leur puissance. Dans le premier l'on voit d'un coté la dame Agnès sur un cheval et de l'autre une épée hors de son fourreau. Dans le second, Boniface est aussi représenté à cheval et au revers il y a un château à trois tours avec cette inscription autour : Sigillum Domini Bonifacii de Castellana. . . Le parti des armes fut la première inclination de sa jeunesse, il suivit les armées, affronta tous les périls, et devint un grand capitaine ; il ne négligea pas l'étude des lettres, il composa des vers remplis de sel et d'agréments et mérita une place distinguée parmi nos poètes provençaux dits troubadours (Bouche, Gaufridy, Nostradamus5). Charles d'Anjou, frère du roi de France, St Louis, avait succédé depuis quelques années à Raymond Bérenger, par son mariage avec Béatrice, fille de ce prince. De retour des Croisades, il contraignit les villes d'Arles et d'Avignon qui s'étaient érigées en républiques, à se soumettre à sa puissance, ainsi que le prince d'Orange et le baron de Baux. Le comte de Provence ayant été obligé d'aller faire la guerre en Flandre contre les ennemis du Roi de France, les Marseillais se révoltèrent et appelèrent à leur secours Boniface de Castellane qu'ils savaient n'être pas bien intentionné pour le Roi (1257). Il met une armée sur pied et vole à leur secours ; mais les Marseillais intimidés s'accommodent avec le roi et lui cèdent quelques terres qui appartenaient à leur communauté. Boniface informé de cet accord retourne à Castellane en attendant une occasion plus favorable. . . Ensuite notre baron se met en mer avec une flotte, s'avance jusqu'à Toulon et à la tour de Bouc, arrête tous les vaisseaux, enlève leurs charges et répand la terreur sur toutes les côtes maritimes (Histoire des Révolutions de Marseille, 1262). Le comte Charles informé de tous ces désordres revient en Provence, fait rendre un arrêt terrible par les officiers de sa Cour contre le baron de Castellane et les Marseillais; mais comme il faut des troupes pour faire exécuter cet arrêt, le roi met sur pied une bonne armée pour attaquer Marseille et la tient longtemps assiégée. La ville de Montpellier, alliée de Marseille, voyant le danger où était cette ville, implore le secours du prince Jacques, fils du roi d'Aragon, pour obtenir encore le pardon des Marseillais, ce que Charles d'Anjou accorde après un fort dédommagement. Après cet accommodement le roi marche contre Boniface de Castellane qui l'attend de pied ferme et, retranché dans ses montagnes, il se flatte de repousser vivement l'armée qui vient l'attaquer; mais le roi ayant fait investir Castellane, cette ville entamée dans plusieurs endroits se rend pour ne pas être forcée, le baron cependant tient ferme dans son château fort qu'il n'abandonne qu'à la dernière extrémité, étant lui-même abandonné de ses soldats qui désertent en foule pour ne pas tomber au pouvoir des vainqueurs; il prend lui-même la fuite . . . Laissant toutes ses terres au comte de Provence qui les confisque toutes et les réunit pour toujours au domaine de Provence.

------------------------

SORTIE DOSSIER

retour accueil

------------------------

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSUS !

CASTELLANNE, cité de Provence, aux portes du VerdonCASTELLANNE, cité de Provence, aux portes du Verdon
CASTELLANNE, cité de Provence, aux portes du Verdon

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #PARC DU VERDON, #EAUX VIVES, #ITINERANCE

AU FIL DU VERDON - de sa source à son confluent

avec la DURANCE

vous trouverez ci-dessous les liens des vidéos, constituant la suite intégrale des randonnées

AU FIL DU VERDON - De sa source à son confluent avec la Durance . . .

VERDON N° 1 - LIEN ----------> ICI <----------

VERDON N° 2 - LIEN ----------> ICI <----------

VERDON N° 3 - LIEN ----------> ICI <----------

VERDON N° 4 - LIEN ----------> ICI <----------

VERDON N° 5 - LIEN ----------> ICI <----------

VERDON N° 6 - LIEN ----------> ICI <----------

VERDON N° 7 - LIEN ----------> ICI <----------

VERDON N° 8 - LIEN ----------> ICI <----------

bonne vision , bonne soirée

RETOUR accueil <------- UTILISEZ CE LIEN POUR ACCEDER aux autres ALBUMS -

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #LAC, #EAUX VIVES, #PARC DU VERDON
lac-ste croix-blog-dranreb0434
lac-ste croix-blog-dranreb0434

LAC de SAINTE CROIX - Verdon - MAI 2008

Le superbe Lac de Sainte Croix , photos de 2008 à 2013 ...

SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...

( ALPES de HAUTE PROVENCE )

merci à A. PH ... pour la photo de l'abeille et du limbert ( lézard vert )

photos BJ(C)09-2014 - GOELAND Media PRODUCTIONS

RETOUR accueil

SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...
SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...
SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...
SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...
SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...
SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...
SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...
SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...

SAINTE CROIX - Magnifique étendue d'eau à la sortie du Canyon du Verdon ...

retour-sommaire-blog dranreb0434
retour-sommaire-blog dranreb0434

photos BJ(C)09-2014 - GOELAND Media PRODUCTIONS

RETOUR accueil

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #FLORE, #LAC, #RAQUETTES, #ALPES DE HAUTE PROVENCE, #PARC MERCANTOUR, #VAL D' ALLOS, #PARC DU VERDON, #CABANES-REFUGES

- s'il est un lieu emblématique du PARC NATIONALE DU MERCANTOUR, c'est bien le lac d'Allos perle des ALPES DE HAUTE PROVENCE . .. Tout est réuni dans ce lieu magnifique; le plus grand lac naturel d'altitude ( 2200 m ) des Alpes, une couronne de sommets étranges ( les tours ), des forêts de mélèzes ( rutilantes en Automne ), des prairies à l'infini ... Qui plus est facilement accessible en été ... Un refuge admirablement tenu posé en terrasse sur le lac . L'Hiver c'est un paysage qui ressemble à certains lacs des rocheuses canadiennes !

Notre Dame des Monts la chapelle semi enterrée du Lac d'Allos ...

Notre Dame des Monts la chapelle semi enterrée du Lac d'Allos ...

autre vue du lac pris par les glaces

autre vue du lac pris par les glaces

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog