Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #ITINERANCE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #EGLISE-MONASTERE

Sur le CHEMIN en route vers MARSOLAN ( Gers ) -

terme de notre 3éme étape de notre projet Compostelle 2015 . 3éme cession depuis le Puy sur la via Podiensis ( chemin du Puy - GR 65 (C) )

( sources association botanique Gerçoise (c) )

Dès la conquête, les Romains s’attachent à mettre en valeur les riches terres des
provinces du Sud Ouest de la Gaule. Ils y introduisent notamment la culture de la
vigne, des peupliers et des arbres fruitiers, inconnues des peuples Aquitains et des
Gaulois.
Le Languedoc, l’Aquitaine et la Gascogne deviennent rapidement une riche
région agricole, viticole et fruitière. Elle produit aussi beaucoup d’argile en plaine,
pour la tuilerie et la poterie. Les Romains ne connaissant pas le tonneau, ils
transportent les vins, les fruits, les huiles, le grain , les denrées alimentaires, les
plants d’arbres ou de vigne, dans des amphores, des vases ou des paniers divers.
Les établissements gallo-romains à l’extérieur des villes, les « fundi », sont de
grosses exploitations agricoles, dirigées par des vétérans des légions romaines
récompensés ainsi pour leurs services, ou par des notables locaux ayant parfois statut
de citoyen romain. Ils approvisionnent les villes, mais exportent aussi, notamment
vers Rome.
Les Romains ont latinisé les noms anciens des lieux qu’ils occupent ou bien
leur ont donné le nom d’un personnage local important. La toponymie nous apprend
que les noms suffixés en -AC ( du latin –ACUM ) peuvent être un indice de la
présence romaine. Ils ont souvent une valeur d’appartenance et sont formés à partir
d’un nom de personne. Par exemple : PAUILHAC, formé sur « Pavillius» ou bien :
BERRAC** sur « Verus »…
Dans les zones de passage, comme aux abords des voies romaines, les noms de
lieux suffixés en –AN ( du latin -ANUM) sont caractéristiques de la colonisation et
indiquent souvent des zones de fixation des colons. Le Gers offre bon nombre de
noms de lieux bâtis sur ce type. Par exemple : MARSOLAN**, formé sur
« Martiolus », MARSAN sur
« Marcius » etc.

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

________________

Mise en page GOELAND Media Productions - contact : goelandmedia.prod@gmail.com

photos BJ(C)09-2015 tous droits réservés  - MARSOLAN terme de notre 3éme étape ! .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

___________________________________

lien vers Autre blog - PHOTOS

contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

___________________________________

Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #ITINERANCE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #EGLISE-MONASTERE
pour AGRANDIR la CARTE CLIQUEZ DESSUS !

pour AGRANDIR la CARTE CLIQUEZ DESSUS !

cathédrale-lectoure-gers
cathédrale-lectoure-gers

LECTOURE - ville forte du Gers, ancien Oppidum -

Traversée de cette superbe bourgade au cours de la 3éme étape de notre projet Compostelle 2015 - de Castet Arrouy à Marsolan ( 3éme cession depuis le puy )

La ville de Lectoure se situe près de Condom, dans la vallée du Gers. C'est la deuxième commune la plus vaste du département du Gers après Condom. Elle se trouve en Lomagne à 22 km à l'est de Condom ...

C'est au cours de cette 3éme étape presque totalement menée dans les immenses étendues céréalières de l'est du Gers , que nous montons jusqu'à l'éperon ou depuis des millénaires s'est construite Lectoure . La ville antique s'étendait dans la plaine, au sud. Mais bien avant l'arrivée des Celtes un oppidum couronnait sa crête. La " Pax Romana " fit descendre les populations dans la plaine . Mais les troubles liés à la chûte de l'Empire Romain, puis les troubles s'étendant jusqu'aux turbulences de la guerre de cent ans ont incité les habitants à remonter en crête . La ville historique s'élève, donc, sur un éperon calcaire, siège de l'ancien oppidum, orienté est-ouest, délimité au nord et au sud par deux vallées ( le Saint-Jourdain au nord et le Canéron au sud ) débouchant sur la plaine du Gers. La montée jusqu'à la terrasse sommitale est rude, mais les vues dégagées sur un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres alentours , sont un baume à la fatigue. Comme toujours nous nous rapprochons de la cathédralé et de l'office de tourisme où nous faisons viser nos " Crédantiales " ( passeport du pélerin ) . Puis suivent les emplettes pour le frugal repas du midi, et la visite des multiples trésors patrimoniaux de la cité . Pour moi s'ensuit aussi un instant de profonde méditation dans le cadre de la Cathédrale, dans le splendide calme de sa nef , richement éclairée par des vitraux majestueux .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

_______________

Lectoure, partiellement rasée pendant les guerres de religion, a su mettre en valeur son patrimoine conséquent. Durant la Révolution, de nombreux volontaires s'enrôlent et deviendront des figures marquantes de l'Empire : le maréchal Jean Lannes, et une pléthore de généraux dont les portraits ornent la salle des illustres. Mais comme tous les jours la route nous appelle et nous devons quitter cette cité attachante, pour poursuivre le chemin en direction de Marsolan.

lectoure-gers-gr65
lectoure-gers-gr65

------------------------------------------------------------------

Cathédrale SAINT-GERVAIS et SAINT-PROTAIS

------------------------------------------------------------------

La cathédrale occupe l'emplacement présumé d'un temple gallo-romain de Cybèle.La nef, à l'origine romane et probablement faite pour une série de coupoles, fut rebâtie en 1325 en ogives, puis en 1540, le chœur en style flamboyant.La tour de plan carré à cinq niveaux, élevée en 1488 par le maître d'œuvre tourangeau Mathieu Reguaneau, possédait un étage supplémentaire octogonal et une flèche qui en faisaient un des plus hauts clochers de France.

( détruite peu avant la révolution )

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

Mise en page GOELAND Media Productions - contact : goelandmedia.prod@gmail.com

photos BJ(C)09-2015 tous droits réservés  - LECTOURE ancien OPPIDUM du GERS ! .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

___________________________________

lien vers Autre blog - PHOTOS

contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

___________________________________

Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

rue-de-lectoure-gers
rue-de-lectoure-gers

Narration sur la riche HISTOIRE de LECTOURE

--------------------------- Antiquité -------------------------

A l’époque celtique, le promontoire rocheux et ses abords sont occupés par un oppidum, habitat fortifié avec sa nécropole. Les Lactorates s’y installent deux siècles avant notre ère. Après l’arrivée des Romains, ils délaissent les hauteurs de l’oppidum et la Ville antique, Lactora, prospère près du Gers du Ier au IVème siècle, au croisement de deux voies romaines Bordeaux - Narbonne et Agen – Saint-Bertrand-de-Comminges. Elle compte entre 5 000 et 10 000 habitants.

Aux IIe et IVe siècles, les cultes venus d’Orient, connaissent un remarquable essor. La Ville conserve une série de 22 autels tauroboliques et crioboliques, l’une des plus belles et des plus complètes de tout le monde romain, qui donne à son musée Archéologique, un relief exceptionnel. Ces pierres nous apprennent que la consécration à Cybèle et à Atys par l’égorgement d’un taureau (ou d’un bélier) et le baptême du sang y fut, à trois reprises au moins, l’objet de cérémonies publiques massives, le 18 octobre 176 sous Marc Aurèle, le 24 mars 239 et 8 décembre 241 sous Gordien III.

Les guerres et les invasions se multipliant, les Lactorates regagnent à partir du IVème siècle et jusqu’au Moyen-Age, l’ancien oppidum qu’ils renforcent d’un rempart qui existe encore aujourd’hui. Des temples occupent les hauteurs.

rue-lectoure-chemin-st-jacques
rue-lectoure-chemin-st-jacques

--------------------------- MOYEN AGE -----------------------

La dynastie des ducs de Gascogne s’éteint en 1032 ; le duché passe alors dans la mouvance du duc d’Aquitaine et Aliénor seule héritière, l’apporte en dot lors de son second mariage en 1152, avec Henri Plantagenet, bientôt roi d’Angleterre.

En 1273, l’évêque Géraud de Monlezun conclut un paréage avec Edouard Ier, roi d’Angleterre, lui cédant la moitié de ses droits. Les remparts de la ville sont ensuite édifiés et la charte de coutume de Lectoure est rédigée en 1294. Jusqu’au milieu du XIVème siècle, fin de la domination anglaise, de hautes demeures en pierre sont construites de part et d'autre de l'axe principal, en retrait. Une trentaine d’entre elles ont été recensées à ce jour et on suppose que des échoppes en bois bordaient la rue. De cette époque, on garde le parcellaire avec les venelles appelées « carrelots ». Trois ordres masculins s’installent : les Carmes, les Dominicains et les Cordeliers.

Les comtes d’Armagnac prennent possession de la Ville au milieu du XIVème siècle et construisent un château à l’extrémité de l’éperon. Lectoure devient le siège de leur Comté, devenu si vaste qu’il inquiète le roi de France. A la fin du XVème siècle, lorsque la Ville est conquise par Louis XI, s’établit une sénéchaussée royale. Les années qui suivent sont consacrées aux réparations et aux reconstructions, mais la Ville ne retrouvera jamais sa splendeur médiévale.

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

_______________

chateau-de-lectoure-gers
chateau-de-lectoure-gers

----------------------- LANNES Marechal d'empire ------------------------

Lectoure de la révolution à nos jours

La bourgeoisie s’enthousiasme pour les idées révolutionnaires. Dans le deuxième Bataillon des Volontaires du Gers, commandé par le Lieutenant-Colonel Laterrade, s’enrôlent les « illustres » de Lectoure dont Jean Lannes, le plus célèbre d’entre eux. Lectoure devient chef-lieu d’arrondissement de 1800 à 1926. Au XIXème siècle, les foires et marchés sont délaissés. Le chemin de fer transporte des voyageurs de 1865 aux années 1960.

-

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #CHEMIN SAINT JACQUES, #ITINERANCE, #EGLISE-MONASTERE
eglise de st antoine dans le Gers
eglise de st antoine dans le Gers

Village de SAINT ANTOINE - Etape 2 - Chap 3 -

premier village du Gers de notre projet compostelle 2015

sur cette étape, avec régularité, tous les 5 à 6 km, nous rencontrons et visitons , villages et sanctuaires, l'accueil des habitants , toujours chaleureux nous invite à la contemplation .

Mélange de curiosité patrimoniale et de ferveur, naissant peu à peu au rythme des pas . . .

-------------------- SAINT ANTOINE -----------------

Situé dans le Brulhois sur l'Arrats, affluent gauche de la Garonne et sur la Via Podiensis, Saint Antoine est notre premier village du Gers ( limitrophe du Tarn-et-Garonne).

Son nom en gascon est Sent Antòni deu Pont d'Arrats.( Saint-Antoine-de-Pont-d'Arratz ).Saint-Antoine tient son nom des religieux Antonins qui s'y installèrent en 1204 à la suite d'un legs fait par Gaillard d'Ascot, mort en pèlerinage. Ils y vécurent jusqu'en 1777.De leur hôpital, ils surveillaient le pont et le moulin sur l'Arrats derrière lequel un pont-barrage, qui a perdu une travée, était emprunté par les pèlerins pour traverser.sur la via Podiensis ,route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

L'église de Saint-Antoine porte le « T » (« tau ») des Antonins sur ses clefs de voûte et possède un reliquaire du saint en forme de bras. Sa porte d'influence mozarabe à trois voussures romanes reposant sur chapiteaux et colonnettes. ( inscrite au titre des monuments historiques en 1963 ).

notre prochaine visite sera pour Flamarens et son château . . .

Ultreia , toujours plus loin vers le Sud-Ouest . . .

Mise en page GOELAND Media Productions - contact : goelandmedia.prod@gmail.com

photos BJ(C)09-2015 tous droits réservés 

SAINT ANTOINE VILLAGE MEDIEVAL FORTIFIE ! .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

___________________________________

lien vers Autre blog - PHOTOS

contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

___________________________________

Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER les PHOTOS , CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSUS !

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #CHEMIN SAINT JACQUES, #ITINERANCE, #PATRIMOINE - VILLAGES, #EGLISE-MONASTERE
flamarens-gers-via-podiensis
flamarens-gers-via-podiensis

FLAMARENS et MIRADOUX - villages de caractère du Gers -projet compostelle 2015 -

notre troisième cession sur le CHEMIN du PUY ( Via Podiensis - GR 65 (c) )

Acte 3 - 2émeETAPE !

Flamarens est située sur l'ancien CHEMIN DE SAINT JACQUES la VIA PODIENSIS ,dans la Lomagne. . . Cette région du Gers est caractérisée par une agriculture d'une haute technicité : blé et maïs, mais aussi melon, ail, graines de semences, représentant l'activité essentielle d'une population clairsemée. Les élevages de canards y sont très importants .

Le château de Flamarens est une gentilhommière gasconne , à la charnière du fortin passé, et de la résidence nouvelle, logis carré aux deux tours rondes. Dégradé , par le passé, de lui en 1851 ,le poète agenais Jasmin disait : poulit deforo, led dedéns (beau dehors, laid dedans).Les Grossoles furent propriétaire du site jusqu'en 1882. Puis le château fût laissé à l'abandon. Un incendie, en 1943, faillit l'achever.Aujourd'hui propriété privée il reçoit tous les soins de ses nouveaux propriétaires amoureux du site .

L'église Saint-Saturnin de Flamarens du xvie siècle, en ruine, est menacée d'effondrement. Elle possède un clocher-mur pointu à deux arcades et une tourelle ronde d'escalier. En 2013, l'église est en cours de restauration.La petite porte wisigothe est un vestige d'un lointain passé qui remonte au ve siècle, où l'on peut voir divers motifs géométriques de la sculpture gothique, carrés, losanges, cercles, volutes, besants.Une association d'amoureux du village se bat pour peu à peu restaurer cet édifice .

  • une agréable buvette procure au pélerin une pause réparatrice avec possibilité de casse croute et boissons fraîches ou chaudes .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

________________

FLAMARENS - CLIQUEZ sur les PHOTOS ci-dessous pour les AGRANDIR ! !

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -

Mise en page GOELAND Media Productions - contact goelandmedia.prod@gmail.com

photos BJ(C)09-2015 tous droits réservés 

FLAMARENS & MIRADOUX ! .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

___________________________________

lien vers Autre blog - PHOTOS

contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

___________________________________

Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !

halle-miradoux-gers
halle-miradoux-gers

MIRADOUX village médiéval du GERS

Miradoux (Miradors en gascon) est une commune du Gers .

Ancienne bastide, fondée en 1253, la plus ancienne du département. Au xviie siècle un épisode important de la Fronde s'y déroula : en février-mars 1652, une rude bataille opposa les soldats du prince de Condé, frondeur, aux troupes loyalistes commandées par le comte d'Harcourt. Après plusieurs jours de siège, Miradoux est prise par les troupes de Condé. Refusant de renseigner l'occupant, les habitants sont malmenés et enfermés dans l'église. Leurs maisons sont pillées. Toutefois, profitant de ce répit, les troupes du comte d'Harcourt contre-attaquent et délogent les frondeurs qui se replient sur l'Agenais. Cet épisode est rappelé par des boulets de canon conservés dans l'église et par une procession qui a lieu chaque année.

-------------------------------------------------------------------------

L'église Saint-Orens-et-Saint-Louis de Miradoux

-------------------------------------------------------------------------

Cet édifice du XVIéme siècle, et remanié au XIXéme siécle, fut construit à l'emplacement d'un château fort avec les matériaux récupérés sur place, au XIVéme siècle. De l'édifice militaire ne subsiste que le donjon ( avec escalier en colimaçon et meurtrières ), qui a été transformé en clocher ( jamais achevé ). Le pouillé de l'archevêché d'Auch mentionne l'église de Miradoux en 1381-1382.

L'église a dû être rebatie, vers 1530, sur les ruines d'une église romane. Pour sa construction, on a repris le plan des églises méridionales avec une nef à trois travées avec des voûtes en ogives et de chapelles latérales romanes contrebutant le vaisseau central et se terminant par un chœur à larges verrières. Le portail est de style Renaissance. En 1599, le parlement de Toulouse a ordonné la réparation de la toiture et de la voûte qui déja,était partiellement effondrée. Le trésor comporte une châsse d'argent du XVIIIéme siécle contenant les reliques de saint Orens. Autre antiquité présentée : un boulet de canon de la bataille de février-mars 1652... Une procession à la Saint-Joseph commémore chaque année cet événement. L'église a été classée au titre des monuments historiques en 1978.

textes inspirés de wikipedia(c) et de divers documents glanés sur place.

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

________________

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! ! - photos BJ(c)09-2015 tous droits réservés -

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #EGLISE-MONASTERE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #ITINERANCE
castet-arrouy-gers-ste-blandine
castet-arrouy-gers-ste-blandine

CASTET ARROUY - Etape 2 - sur le GR 65 - notre projet compostelle 2015 de Moissac à ORTHEZ

Castet ARROUY terme de notre 2éme étape de cette 3éme CESSION de notre marche vers Compostelle sur la VIA PODIENSIS .

CASTET-ARROUY ------------------ étymologie

le terme de château rouge, que certains ont cru pouvoir avancer, est contestable car il ne repose sur aucun élément sérieux, il faut plutôt y voir une erreur de transcription du mot arroy (rouge) en lieu et place du mot gascon arrolh de même consonance mais de sens tout à fait différent. Arrolh (arrolhar, arrolhada, arrolhadís) adjectif masculin dérivé du verbe gascon arrolhar (entraîner, faire rouler violemment) désigne quelque chose de jeté à bas, d'effondré. Ainsi Castèth Arrolh serait en fait un château de terre et de bois détruit ou rasé pour des raisons diverses ,mais dont la tradition orale a conservé la mémoire.

EGLISE SAINTE BLANDINE --------------------- textes inspirés de wikipedia (c) et autres sources

L’église a été construite à la fin de l’époque gothique, XIVe ou XVe siècle comme semble l’indiquer le portail ( clocher 26 mai 1546 ). La nef et le chœur ont été entièrement remaniés au XIXe siècle et décorés de peintures. Elle porte le nom de sainte Blandine, martyre chrétienne du IIe siècle suppliciée à Lyon.

La façade ouest présente, sous un auvent, une porte gothique en arc brisé, les voussures reposant sur des colonnettes par des chapiteaux assez simples. Elle conserve des traces de polychromie. Au XIXe siècle, on a ajouté sur l’extrados une frise de feuillage et trois visages de femme, deux formant culots, un autre au sommet de l’arc.

Le clocher, à base carrée, passe à l’octogone par abattement des angles, comme d’autres clochers de la région (Mauvezin, Monfort, Tournecoupe, Fleurance). Ici, la construction s’est arrêtée à un seul étage. Si le clocher est bâti dans un appareil soigné, le reste de l’édifice est simple, probablement bâti en moellons recouverts d’un crépi. L’abside est à pans coupés. L’intérieur est divisé en travées couvertes en croisées d’ogives. De part et d’autre deux chapelles s’ouvrant sur la nef par un arc en plein cintre forment transept. Tout l’intérieur est décoré de peintures murales décoratives et à sujets (1901), dues au peintre lectourois Paul Noël Lasseran dont c’est la production la plus attachante. Considéré au XXe siècle comme un peintre académique mineur, on reconnaît maintenant son originalité et la fraîcheur de son bestiaire fantastique.

Mise en page GOELAND Media Productions - contact goelandmedia.prod@gmail.com

photos BJ(C)09-2015 tous droits réservés 

CASTET ARROUY et son église richement ornée, Sainte Blandine .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

___________________________________

lien vers Autre blog - PHOTOS

contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

___________________________________

Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !

Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !
Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !

Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PORTES-HEURTOIRS, #PATRIMOINE - VILLAGES, #ITINERANCE, #CHEMIN SAINT JACQUES
portes de auvillar à castet arrouy
portes de auvillar à castet arrouy

Portes de AUVILLAR à CASTET ARROUY - GR 65 - 2015 - sur la VIA PODIENSIS du PUY vers St Jacques de Compostelle -

ETAPE N° 2 de notre 3éme séquence en 2015 de MOISSAC à ORTHEZ

De Auvillar superbe village médiéval dominant la Garonne à Castet Arouy , une découverte des portes glanées dans les villages traversés; à chaque terroir son architecture mais aussi son école d'ébénistes qui ont personnalisé les portes , toutes différentes, livrant les traces de leur riche passé . . . Il en ressort que la porte d'un édifice est " la carte de visite " des occupants . . .

Un des avantages de ce voyage à pieds est de pouvoir prendre le iemps de remarquer ces différences , au rythme continue de la marche vers le Sud Ouest . Souvent même un habitant heureux de ce partage patrimonial nous invite à voir des trésors cachées ,portés sur aucun guides . . . la magie du chemin !

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

___________________________________

lien vers Autre blog - PHOTOS

contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

___________________________________

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER PLEIN ECRAN !

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #CHEMIN SAINT JACQUES, #ITINERANCE
pont de Bouzies
pont de Bouzies

Via PODIENSIS - Etape 6 - De St CIRCQ à PASTURAT - 2014

Il s'agit de la 6éme étape de notre 2éme cession ( 2014 ) de Conques à Moissac ; parti d'un gîte situé à 5 km au dela de St Circq en direction de Pasturat ; SAINT CIRCQ,classé parmi les plus beaux villages de France sur son éperon dominant le Lot de 100 m , n'a pu nous accueillir suite à un cafouillage dans les réservations du gîte municipal ; Nous avons trouvé gîte et couvert dans une exploitation agricole à quelques km du village . Pas à pas le lendemain nous avons progressé par monts et vallons dans un boccage verdoyant vers notre étape de Pasturat aux abords du village de Vers .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

________________

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AFFICHER en PLEIN ECRAN !

SMise en page GOELAND MEDIA Productions - photos BJ(C)09-2015

goelandmedia.prod@gmail.com

___________________________________

lien vers Autre blog - PHOTOS

contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

___________________________________

 

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #EGLISE-MONASTERE, #ITINERANCE, #CHEMIN SAINT JACQUES
pour AGRANDIR la CARTE, CLIQUEZ DESSUS !

pour AGRANDIR la CARTE, CLIQUEZ DESSUS !

auvillar-castet-arrouy-compostelle-chemin
auvillar-castet-arrouy-compostelle-chemin

Sur la VIA PODIENSIS de AUVILLAR à CASTET-ARROUY- 2015

pas à pas à la découverte des villages traversés et des sanctuaires visités . . .

-------------------- SAINT ANTOINE -----------------

Commune située dans le Brulhois sur l'Arrats, affluent gauche de la Garonne et sur la Via Podiensis. C'est une commune limitrophe du département du Tarn-et-Garonne. Le nom en gascon de la commune est Sent Antòni deu Pont d'Arrats.( Saint-Antoine-de-Pont-d'Arratz ).Saint-Antoine tient son nom des religieux Antonins qui s'y installèrent en 1204 à la suite d'un legs fait par Gaillard d'Ascot, mort en pèlerinage. Ils y vécurent jusqu'en 1777.De leur hôpital, ils surveillaient le pont et le moulin sur l'Arrats derrière lequel un pont-barrage, qui a perdu une travée, était emprunté par les pèlerins pour traverser.sur la via Podiensis ,route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, on vient d'Auvillar ; la prochaine commune est Flamarens et son château.

------------------- FLAMARENS --------------------

Commune de Gascogne, Flamarens est située sur l'ancien CHEMIN DE SAINT JACQUES la VIA PODIENSIS ,dans la Lomagne.La Lomagne se divise en deux : la Lomagne dite calcaire et la Lomagne de terre. Flamarens se situe dans cette dernière. Cette région du Gers est caractérisée par une agriculture d'une haute technicité : blé et maïs, mais aussi melon, ail, graines de semences, représentant l'activité essentielle d'une population clairsemée. Les élevages de canards y sont très importants .

  • Le château de Flamarens est une gentilhommière gasconne avec fenêtres et mâchicoulis, à la charnière du fortin passé, et de la résidence nouvelle, logis carré aux deux tours rondes. Mais il se dégrada et en 1851 le poète agenais Jasmin traduisait cela par : poulit deforo, led dedéns (beau dehors, laid dedans).Les Grossoles furent propriétaire du site jusqu'en 1882. Puis le château fût laissé à l'abandon. Un incendie, en 1943, faillit l'achever.
  • L'église Saint-Saturnin de Flamarens du xvie siècle, en ruine, est menacée d'effondrement. Elle possède un clocher-mur pointu à deux arcades et une tourelle ronde d'escalier. En 2013, l'église est en cours de restauration.La petite porte wisigothe est un vestige d'un lointain passé qui remonte au ve siècle, où l'on peut voir divers motifs géométriques de la sculpture gothique, carrés, losanges, cercles, volutes, besants.

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

________________

pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

pour SONORISER LE DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

pour AFFICHER LES PHOTOS EN PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !pour AFFICHER LES PHOTOS EN PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !
pour AFFICHER LES PHOTOS EN PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !
pour AFFICHER LES PHOTOS EN PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !pour AFFICHER LES PHOTOS EN PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !pour AFFICHER LES PHOTOS EN PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !

pour AFFICHER LES PHOTOS EN PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !

mise en page GOELAND Média PRODUCTIONS ( C) -

photos bj(C)09-2015 tous droits réservés 

contact : goelandmedia.prod@gmail.com

___________________________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

lien vers Autre blog - PHOTOS

contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

____________________________________

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #SOMMET, #ALPES DE HAUTE PROVENCE, #AUTOMNE, #PAYS de SEYNE
pour AFFICHER la CARTE en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !

pour AFFICHER la CARTE en PLEIN ECRAN , CLIQUEZ DESSUS !

tete de beloupet - alpes de haute provence

TETE de BELAU et TETE de BELOUPET -

crêtes de la montagne des têtes -

Automne 2011 en Alpes de Haute Provence -

Album composite - photos KGB(C)11-2011 et BJ(C)10-2013 - tous droits réservés

depuis la Grange des béliers ( vallée du Vernet ), montée au col de Mariaud par piste puis sentier franchissant une petite barre rocheuse; aprés une 50 m de mètres , monter à droite au niveau d'un panneau indicateur dégradé dans le fond d'un Thalweg pour gagner les crêtes de la montagne des têtes.Suivre le moutonnement de la longue crête en franchissant un à un ces divers sommets, Le Pinet, Haut de Val poussane, tête de Belau et ce jours là tête de Beloupet;

bloqué par des névés gelés, balayé par des rafales de vent et coiffé par le brouillard nous avons dù renoncer au pieds des premiers pierriers instables du Pic des têtes .

Nous y reviendrons par un itinéraire moins exposé .

-----------------------------------

le même sommet en début de printemps ; ce jour là sous des bourrasques dépassant les 100 km/h , un souvenir éprouvant et frigorifiant .

suivre ce lien vers le blog de l'ASPTT MONTAGNE Rando Digne les bains .

http://aspttmontagne04.sportblog.fr/1347269/cretes-de-la-montagne-des-tetes-tete-de-BELAU-et-retour-LE-VERNET-AHP/

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

________________

retour SOMMAIRE

SOMMETS du 04

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #ITINERANCE, #CHEMIN SAINT JACQUES

AUVILLAR village perché du Tarn et Garonne ( sur le chemin )

un bati médiéval de qualité - Auvillar (Altivillare au Moyen Âge ) est situé dans le département du Tarn-et-Garonne - Dressé à la limite de la Lomagne et au bord de la Garonne. Auvillar est depuis 1994 l'un des « plus beaux villages de France » avec son quartier du port et des monuments remarquables comme la halle circulaire, la tour de l'horloge et l'église Saint-Pierre. Auvillar est une étape sur la VIA PODIENSIS pour les pèlerins du chemin en marche vers Compostelle.

BREF HISTORIQUE ---------------------------

D'abord connue comme cité gallo-romaine (Alta Villa), Auvillar était un oppidum bati sur un éperon rocheux. Victime de nombreuses invasions, particulièrement celle des Normands, jusqu'au xie siècle. Au xiie siècle, la ville devient chef-lieu d'une vicomté puis propriété des comtes d'Armagnac aux xive et xve siècles avant de devenir, au xvie siècle, fief des rois de Navarre. Auvillar est rattachée à la couronne de France à l'avènement d'Henri IV en 1589. Place forte convoitée, elle fut en butte à tous les désordres liés aux conflits qui ravagent la région, de la croisade contre les Albigeois, la guerre de Cent Ans, les guerres de religion jusqu'aux troubles de la Ligue. Du xviie au xixe siècle, Auvillar doit sa prospérité à deux industries, la faïence, dont une usine était située au lieu dit Lance, et la préparation des plumes d'oie utilisées en calligraphie, ainsi qu'au transport fluvial. Au début du xixe siècle, le trafic batelier atteignait 3 000 bateaux par an.

PATRIMOINE ------------------------------------

Sur les anciens quais, la chapelle Sainte-Catherine du Port date du xive siècle. Sainte Catherine était la patronne des mariniers. Sur sa façade, un chrisme de l’époque carolingienne est visible. Après avoir traversé le faubourg du PORT, par une ruelle, bordée de vieilles maisons du xve au xviiie siècle, dont celles des Consuls et de la chapelle, désaffectée, des Carmes; on entame une raide montée qui nous conduit, dans le bourg ,sur une place à couverts où trône une halle circulaire sur colonnes, construite en 1830 sur les restes d’une ancienne halle quadrangulaire;, véritable leçon d'architecture et d'urbanisme.( Monuments historiques ).

A l'autre extrémité se dresse la tour de l'Horloge qui surplomble la porte Arnaud Othon, du nom d'un vicomte d'Auvillar. Elle marque aussi l'entrée de la vieille ville. La construction de l'époque de Louis XIV est en pierre et briques. Les portes et les fenètres sont en plein cintre et chaque étage est agrémenté de moulures fouillées dans la brique. La place de la halle est constituée de nombreuses demeures des xviie et xviiie siècles

EGLISE SAINT PIERRE --------------------

L’église Saint-Pierre est un ancien prieuré bénédictin des xiie et xive siècles. Elle fut restaurée aux xviie et xixe siècles. Longue de 43 m, elle conserve une partie romane, aux pierres claires et sombres alternées et une voûte gothique à liernes et tiercerons. Un trésor est conservé dans la crypte de l'église.

textes inspirés de wikipedia(C) et d'autres sources personnelles .

NOTRE ETAPE -------------------------------

Les voutes omniprésentes , l'étrange Halle Circulaire, les rues caladées, nous donnent l'impression de plonger dans le passé, à chaque coin de rues nous nous attendons à heurter des bateliers sortant d'une taverne , ou à entendre sonner sur le pavé le bourdon d'un pèlerin . Tout concourt à nous amener à un état proche du rêve spirituel, renforcé par les incessantes découvertes des richesses patrimoniales de ce magnifique village . Notre Gîte conforte cette impression, nous dormons en effet dans le château du village et notre dortoir donne sur un balcon dominant la GARONNE ;la gentillesse des habitants, la visite de l'Eglise Saint Pierre, à l'architecture mêlant intimement Styles Roman et Gothique, renforcent cet état de jubilations qui nous saisit toutes et tous . Dans le silence du sanctuaire , dans sa fraicheur après la chaleur du chemin , mon esprit s'évade mêlant rêveries et prières . Une très belle étape, un au revoir enchanté à ce beau département du Tarn et Garonne que nous quittons le lendemain .

ULTREIA ( toujours plus loin ) l'appel du chemin s'installe en nous . . .

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

________________

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l'ONGLET CI-DESSUS !

Mise en page GOELAND MEDIA Productions - Photos BJ(C)09-2015

AUVILLAR sur la VIA PODIENSIS - chemin du PUY vers St JACQUES de COMPOSTELLE

GR(C) 65

AUVILLAR au fil des rues

________________

​RETOUR ACCUEIL

sommaire du blog

________________

Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !

Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !
Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !
Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !
Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !

Pour AFFICHER les PHOTOS en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ DESSUS !

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog