Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Articles avec #portes-heurtoirs catégorie

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #PORTES-HEURTOIRS
CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

BELFORT - CITADELLE et REMPARTS -

___________________________

de VAUBAN à HAXO un chantier incessant durant près de 250 ans 

___________________________

les origines et l'arrivée de Vauban .

En 1648, le Traité de Westphalie met fin aux hostilités. Malgré une période troublée, le jeune comte de la Suze rétablit une stabilité dans la ville, modernise le château médiéval, développe la métallurgie au sud de la Vieille Ville dans le quartier nommé encore aujourd'hui le Fourneau. Belfort devient une ville française. En 1651, Gaspard de Champagne rejoint Condé et la Fronde. Finalement c'est le marquis Henri de La Ferté-Senneterre qui reprendra la ville le 7 janvier 1654 au nom du roi de France.En décembre 1659, le roi offre Belfort au cardinal Mazarin, dont sa nièce Hortense Mancini hérite deux ans plus tard.

La cité est alors pleinement intégrée au royaume de France, tandis que Montbéliard reste une enclave des ducs de Wurtemberg , tandis que le reste de la Franche-Comté est espagnole.

 

 

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 - CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

___________________________

La citadelle de Vauban ( XVIIéme Siècle ) et

ses améliorations par le Général Haxo ( XIXéme Siècle ).

___________________________

Quand Vauban découvre Belfort en juin 1675, il donne une description négative de la villotte de cent vingt deux maisons et du château qu'il découvre ; Louis XIV l'a missionné pour établir une ceinture de fer sur les frontières du Royaume de France.

La nécessité première de Vauban est d'agrandir la ville et de la fortifier pour empêcher de possible incursions allemandes. Il revient par deux fois à Belfort en 1677 et en 1679 avec le ministre de la Guerre Louvois pour organiser le pré carré. En juin 1686, la Ligue d'Augsbourg se crée pour contrer les aspirations annexionnistes du Roi de France. Le grand projet de fortification de Belfort devient une priorité et Vauban s’attelle à la tâche en accélérant les travaux en 1687.

Les aménagements gigantesques entrepris, tels que la fortification de la ville en pentagone avec des tours bastionnées, la déviation du canal, ( détournement de la rivière Savoureuse ) dureront jusqu'en 1703.

____________________________

Essor de la ville et fin conflictuelle de l'ancien régime

____________________________

Le visage de Belfort a totalement changé en quinze ans, la cité a doublé de taille et la population passe de 1 200 à 4 000 habitants. La garnison de plus de 2500 hommes constitue la majeure partie de la population.

Mais la ville, siège d'une délégation permanente d'Alsace, s'affirme progressivement comme un important centre administratif . François Noblat occupe l'accaparante fonction de subdélégué de 1715 à 1752. Il laisse la charge à celui qui l'a secondé, son neveu François-Bernardin Noblat, en poste jusqu'en 1770.

Autrefois, la grande ville locale était Montbéliard, mais, après une brève conquête par l'armée de Louis XIV, elle est demeurée sous l'égide de sa principauté allemande d'origine. Elle se retrouve logiquement délaissée par l'administration royale et les grandes routes traversant la région vont se croiser au seuil stratégique de Belfort . De ce nouveau nœud routier partent les routes vers Paris, Remiremont, Colmar, mais aussi la ville-république de Mulhouse, Bâle et Porrentruy en Suisse, Montbéliard dans le duché de Wurtemberg.En 1822, un complot, qui part de Belfort, vise à détrôner le roi Louis XVIII ; cette tentative avorte.

Le général François Nicolas Benoît Haxo

est chargé de fortifier les défenses de la frontière dont Belfort. Il réalise le camp retranché aux monts de la Justice et de la Miotte. Les travaux du fort de la Justice commencent en 1826 et ceux du fort de la Miotte en 1831 après la venue du roi Louis-Philippe Ier à Belfort.

 

Haxo renforce également la citadelle en créant des enceintes supplémentaires élargissant de fait la place forte de la cité. Il remplace l'ancienne caserne construite par Vauban par une nouvelle à l'épreuve des bombes. Ces aménagements font appel à une importante main d'œuvre pendant les vingt années que durent les travaux, entraînant une augmentation de population d'un millier d'âmes qui stimule le commerce.

BELFORT - CITADELLE et REMPARTS - 250 ans de travaux incessants !BELFORT - CITADELLE et REMPARTS - 250 ans de travaux incessants !

__________________________

LE SIEGE de 1870 et 1871 et la RESISTANCE DE LA CITE 

__________________________

La IIIe République est proclamée deux jours après la défaite de l'empereur Napoléon III à Sedan le 2 septembre 1870. Le Colonel Pierre Philippe Denfert-Rochereau est alors nommé par le ministre de la Guerre Léon Gambetta, commandant de Belfort, le 17 octobre 1870. Les deux hommes croient en une possible victoire face à la Prusse et poussent la résistance à outrance.

Les armées du général Von Treskow encerclent la ville dès le 4 novembre et le 3 décembre tirent les premiers obus. Le 28 janvier 1871,Paris capitule et l'armistice est signé entre la France et la Prusse.

Cependant Denfert-Rochereau poursuit la résistance malgré les morts, le manque de ravitaillement et les maladies, telle le typhus.

Il rend les armes après 103 jours de siège le 13 février 1871. Plus de 100 000 projectiles ont été lancés, laissant la ville dévastée. Avec le traité de Francfort négocié entre Otto von Bismarck, alors chancelier de l'empereur Guillaume Ier d'Allemagne et Adolphe Thiers, chef du pouvoir exécutif français ( président de la République française en août 1871 ), le 10 mai 1871, la majeure partie de l'Alsace et une partie de la Lorraine sont annexées à l'Empire allemand.

Seul l'arrondissement de Belfort du Haut-Rhin reste français. Un préfet est nommé dès le 14 mai, faisant du Territoire de Belfort un département de facto.

Un grands nombres d’industries lorraines et alsaciennes, menacées de forts droits de douane par la IIIéme république , optent pour se délocaliser vers le sud sur le territoire de Belfort , entraînant un fort exode de population et de main d’oeuvre hautement qualifiée vers le nouveau département . A ce transfert de population s’ajoute aussi, un indéniable refus de l’empire Allemand et un attachement Républicain à la France, provoquant une immigration de nombreuses familles de Lorraine et d’Alsace, vers le territoire de Belfort .

 


 


 

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 - CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #PORTES-HEURTOIRS
CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! -  fond photographique BJ(C)03-2017

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! - fond photographique BJ(C)03-2017

BELFORT la ville invincible, entre Vosges et Jura ,

une cité de caractère . . . 

__________________________

BELFORT ( Territoire de Belfort -plus petit département Français )

REGION BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE

___________________________

Belfort, située au nord-est de la région Bourgogne-Franche-Comté est le Chef-lieu du Territoire de Belfort et un des pôles de l'espace métropolitain Rhin-Rhône, la commune comptait 49 764 habitants en 2014. Elle est la principale commune et le cœur urbain d'une agglomération de 96 000 habitants.

Établie dans la « trouée de Belfort « , la cité est implantée sur une importante voie de communication où les premières activités humaines se manifestèrent dès la Préhistoire.

Cet emplacement particulier joue un rôle important tout au long de son histoire, notamment au XIVéme siècle, quand la cité est connue sous le nom de Bellumfortum. Cette situation stratégique au cœur de la trouée de Belfort a fait d'elle une place forte militaire et une cité de garnison aux frontières des mondes rhénan et rhodanien.

____________________________

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! -  fond photographique BJ(C)03-2017CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! -  fond photographique BJ(C)03-2017

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! - fond photographique BJ(C)03-2017

Historiquement, la ville fait partie de la Haute-Alsace, subdivision de la province historique d'Alsace qui correspond aux actuels départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et du Territoire de Belfort ainsi que le territoire de Landau en Allemagne.

La cité a toujours fait partie de l'espace linguistique francophone à l'instar des " vallées welches " d'Alsace. Après l'annexion de l'Alsace-Lorraine de 1871 à 1918 par l'Empire allemand, l'actuel Territoire de Belfort, alors dénommé « arrondissement subsistant du Haut-Rhin », seule partie d'Alsace à n'avoir pas été annexée, demeure détaché puis accède au statut de département en 1922.

______________________________

Le centre historique de la vieille ville a connu plusieurs extensions en 1565,1675 puis 1782. Le centre-ville de Belfort s'est agrandi à l'ouest de la colline de la citadelle. Au XIXéme siècle, la ville s'étend, notamment après l'arrivée des exilés d'Alsace; cette population préférant l'éxil, plutôt que de vivre sous la loi Prussienne, à la suite de la guerre franco-prussienne de 1870.

Des faubourgs sont aménagés sur la rive droite de la Savoureuse, comme les faubourgs de France, de Montbéliard, des Ancêtres, de Lyon ainsi que la gare. L'enceinte ouest et la Porte de France sont démolies pour ouvrir les commerces de la vieille ville sur le nouveau centre-ville naissant autour du Faubourg de France et de la gare. Des quartiers périphériques connaissent un essor important tels que les Barres, La Pépinière, Le Mont ou la Miotte à partir de 1939

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! -  fond photographique BJ(C)03-2017CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! -  fond photographique BJ(C)03-2017

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! - fond photographique BJ(C)03-2017

__________________________

GEOLOGIE – HYDROLOGIE

La ville présente une situation notable d'un point de vue géologique, puisqu'elle est située à cheval sur le sud du massif des Vosges (mont du Salbert) et sur le nord du massif du Jura (monts de la Justice, de la Miotte, des hautes et basses Perches). Elle se situe à l'extrémité sud de la faille géologique du fossé rhénan. Les sols de la ville sont constitués de roches issues de ces massifs : le grès des Vosges, datant du Trias moyen et les calcaires jurassiens du Jurassique.

L'axe hydrologique principal de la ville est constitué par la Savoureuse. Cette rivière de 40 kilomètres prend sa source au sommet du ballon d'Alsace et traverse la ville du nord au sud ; elle se jette dans l'Allan à Sochaux dans le Doubs.

___________________________

Le Lion de Belfort

Le Lion de Belfort est l'œuvre du sculpteur alsacien Auguste Bartholdi. Il est fait de blocs de grès rose taillés séparément puis assemblés contre la falaise calcaire du château. Il mesure 22 m de long et 11 m de haut.

Les travaux ont commencé en 1875 et se sont achevés en 1880. Il a été réalisé en hommage à la résistance de Belfort lors de son siège de 1870 et à ses victimes. Le Lion est couché au pied de la Citadelle, tête relevée, tournant le dos à l'est, à l'Alsace perdue et au conquérant Allemand d'antan. Il a été inauguré officiellement le 18 septembre 2011 lors des célébrations des 130 ans du Lion. Véritable symbole de la Ville ayant supplanté l'historique Tour de la Miotte, il sert de motif au logotype de la commune, à celui de la communauté d'agglomération, et à celui du Département.

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! -  fond photographique BJ(C)03-2017CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! -  fond photographique BJ(C)03-2017

CLIQUEZ sur les PHOTOS pour les AGRANDIR ! - fond photographique BJ(C)03-2017

__________________________

UN PEU D’HISTOIRE

Avant la conquête romaine en 58 av. J.-C., la partie est du Territoire de Belfort faisait partie de la Rauracie, le pays des Rauraques, dont le siège était Augusta-Rauracorum ( Augst, près de Bâle ) puis Bâle, tandis que la partie ouest, dont Belfort et d'autres localités, appartenaient à la Séquanie. En 58 av. J.-C., Arioviste et ses Germains, qui dominaient la région, ont été battus en un lieu que les historiens ne parviennent pas à situer, malgré la description qu’en fait Jules César dans ses Commentaires sur la guerre des Gaules . Ce pourrait être dans la plaine occupée par Belfort. Sous la domination romaine, la trouée de Belfort, lieu de passage entre le bassin du Rhône et la vallée du Rhin, est traversée par deux voies romaines importantes .

Pendant la période des invasions barbares, de 250 à 500 environ, la région de Belfort voit s'installer de nombreux Germains de diverses origines comme le montre la toponymie : Francs, Vandales, Alamans, Burgondes . Ils se romanisent rapidement. Le sud de l’Alsace, espace frontière entre les royaumes Burgonde et Alaman, ne connut guère la tranquillité avant que Charlemagne ne restaure l’ordre qui avait disparu avec l’Empire romain.

Le traité de Grandvillars et la charte d'affranchissement de la ville

La première mention du château de Belfort a été faite dans le traité de Grandvillars, le 15 mai 1226 . Le traité avait pour but de régler un conflit de territoire entre Richard III de Montfaucon et Frédéric Ier de Ferrette.

Le château de Belfort est un relais du pouvoir des comtes de Montbéliard et devient progressivement un centre de gravité d'autres seigneuries environnantes, l'ensemble est alors nommé « Terre de Belfort ». En mai 1307, le petit-fils de Richard III, Renaud de Bourgogne, comte de Belfort affranchit la ville de toute corvée et tout servage. L'ensemble est consigné dans la charte de mai 1307

Possession autrichienne des Habsbourg

La ville devient par la suite une possession autrichienne. Alix (marquise de Bade) qui a hérité du château après la mort de sa mère, Jeanne de Montbéliard en 1350, lègue son héritage entre 1373 et 1375 à son neveu Léopold III de Habsbourg qui devient alors seigneur de la ville. En pleine guerre de Cent Ans, Philippe III de Bourgogne dit Philippe le Bon, cherche une entrée dans le Nord Franche-Comté pour faire diversion et reprendre la Lorraine. Antoine de Vergy, alors maréchal de France, engage une attaque avec 4 000 soldats contre Belfort. L'armée met la ville à feu et à sang en juin-juillet 1431. La paix sera retrouvée pour deux ans grâce à la médiation des clercs de Bâle, alors ville de la chrétienté très active. Cependant les tensions restent vivaces avec les Bourguignons.

En 1433, la ville subit plusieurs violentes attaques bourguignonnes. Cependant la ville se positionne dans un réseau de communication liée à l'Autriche et jouit aussi de la solidarité des seigneuries locales telles que celles de Thann, Delle, Masevaux, Altkirch et Ferrette à la suite de l'appel de Jean Fouquet de Soppe, bailli de la ville pour la maison d'Autriche. Des travaux de renforcement des défenses sont aussi engagés ce qu'il lui permet de résister aux attaques. La menace pèse toujours et pousse l'Autriche à fédérer ses quinze villes alsaciennes en unissant les bourgeois des villes et les chevaliers nobles. L'« Union des bonnes villes » est scellée le 20 août 1433 par la fondation de deux ordres : le Landschaft ou « Communauté de pays », et la Société de l'écu de Saint-Georges. Il s'agit d'une première volonté des gouvernés d'être associés à la vie politique les concernant. En 1435, la paix d'Arras est signée entre Charles VII ( Saint-Empire ) et Philippe le Bon ( Duché de Bourgogne ) et minimisent provisoirement la menace bourguignonne

___________________________

BELFORT la ville invincible, entre Vosges et Jura , une cité de caractère . . . BELFORT la ville invincible, entre Vosges et Jura , une cité de caractère . . .

__________________________

En 1525 éclate la guerre des Paysans en Allemagne qui s'étendra jusqu'aux marges du Saint Empire . À la suite des idées véhiculées par le réformateur de l'Église Martin Luther, les paysans se révoltent, le 16 avril, partout en Alsace, forcent et pillent les monastères. La bande de Chaux dirigée par Jean André est constituée de quelques milliers d'hommes. Elle se dirige vers Belfort pour rattacher les habitants à leur cause et pour rançonner les chanoines.

Les tensions entre catholiques et protestants qui renaissent en Bohême plongent l'Europe dans la Guerre de Trente Ans. Les armées suédoises viennent prêter main-forte aux princes allemands protestants et pénètrent en Alsace pendant l'été 1632. Les villes alsaciennes sous autorité des Habsbourgs tombent une à une. Belfort capitule sans combattre le 5 janvier 1633. La ville est tantôt sous le contrôle suédois, tantôt français et tantôt du Saint Empire. En 1633, un chevalier lorrain libère Belfort au nom de l'Empire. En 1634, les Suédois assiègent de nouveau Belfort, qui se rend après une longue résistance. À la suite de la défaite suédoise à Nördlingen, la Suède ne peut plus tenir ses positions en Haute-Alsace. Le Traité de Paris, signé le 1er novembre 1634, place les villes alsaciennes, sauf Belfort ( restant possession autrichienne ), sous la protection de la France.

En 1648, le Traité de Westphalie met fin aux hostilités. Malgré une période troublée, le jeune comte de la Suze rétablit une stabilité dans la ville, modernise le château médiéval, développe la métallurgie au sud de la Vieille Ville dans le quartier nommé encore aujourd'hui le Fourneau. Belfort devient une ville française. En 1651, Gaspard de Champagne rejoint Condé et la Fronde. Finalement c'est le marquis Henri de La Ferté-Senneterre qui reprendra la ville le 7 janvier 1654 au nom du roi de France.

En décembre 1659, le roi offre Belfort au cardinal Mazarin, dont sa nièce Hortense Mancini hérite deux ans plus tard. La cité est alors pleinement intégrée au royaume de France, tandis que Montbéliard reste une enclave des ducs de Wurtemberg et le reste de la Franche-Comté, espagnole.

Textes inspirés de wikipedia (c) et autres sources personnelles 

Voir aussi notre dossier sur la citadelle et ses fortifications de Vauban à Haxo 

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #EGLISE-MONASTERE, #PATRIMOINE - VILLAGES, #PORTES-HEURTOIRS, #HAUTES ALPES
Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017

MONT DAUPHIN - citadelle de la Durance -

PORTE DU BRIANCONNAIS ( Hautes Alpes )  

___________________________

La forteresse de Mont-Dauphin 

Sentinelle de la Haute Durance

____________________________

Mont-Dauphin est située sur un plateau rocheux qui surplombe le confluent des vallées de la Durance, du Guil et du torrent de la Chagne, qui drainent les vallées menant aux col Agnel, du Montgenèvre et de Vars.

Toponymie -

_________________________

Le nom de Mont-Dauphin est nommé ainsi en référence au Grand-Dauphin, le fils aîné du roi de Louis XIV, la place forte étant située dans le Dauphiné. La petite cité est construite à l’extrémité du plateau de Millaures, ce qui signifie "à la croisée des vents" en occitan. Sur certaines cartes anciennes, le lieu est nommé Bouchet Saint-Antoine. Mont-Dauphin est bâti sur un plateau de poudingue dure et compacte. Une source thermale jaillit son pied (Plan de Phazy)

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - CLIQUEZ sur les PHOTOS pour affichage plein écran Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - CLIQUEZ sur les PHOTOS pour affichage plein écran
Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - CLIQUEZ sur les PHOTOS pour affichage plein écran

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - CLIQUEZ sur les PHOTOS pour affichage plein écran

La place forte de Mont-Dauphin construite par Vauban à partir de 1693 fait partie des 12 sites majeurs Vauban inscrits en 2008 au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

En 1692, durant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, Victor-Amédée II, duc de Savoie, s’est joint aux Alliés (Angleterre, Autriche, Provinces-Unies) en juin 1690.

De juillet à septembre 1692, à la tête d’une armée de quarante-cinq mille hommes, il envahit le Queyras et la vallée de la Durance, pour créer une diversion et diviser les forces françaises, dévastant tout sur son passage : ponts, villages, récoltes sur pied. Gap, Embrun, Guillestre sont prises et pillées. Seules l’arrivée de l’automne et la petite vérole font faire demi-tour à l’armée piémontaise. Il est ainsi démontré que les montagnes des Alpes ne sont pas suffisantes pour arrêter une armée.

LA « GRIFFE de VAUBAN «

___________________________

En septembre, sur ordre du roi, Vauban inspecte la frontière des Alpes. Après avoir fait une reconnaissance, il choisit, en novembre 1692, une position conseillée par Catinat, surplombant par des escarpements de 100 m de haut le confluent du Guil et de la Durance. L’ingénieur propose d’y construire une place forte nouvelle, destinée à verrouiller la vallée du Guil, et accueillant une population civile. « C’est l’endroit de montagnes, dit-il, où il y a le plus de soleil et de terre cultivée, il y a même des vignes dans son territoire, des bois, de la pierre de taille, du tuf excellent pour les voûtes, de la pierre ardoisine, de bon plâtre, de fort bonne chaux et tout cela dans la distance d’une lieue et demie, pas plus … »

 

Comme à son habitude, Vauban a tout prévu, tout calculé et, notamment, le coût de l’entreprise; dans un texte, il évalue les travaux à 770 000 livres, une somme raisonnable. Le projet est approuvé rapidement, le 4 mars 1693, notamment en raison de la qualité du roc de Mont-Dauphin, du poudingue, et de l’abondance du marbre rose à Eygliers . La construction débute immédiatement, et l’essentiel est réalisé ou commencé quand Vauban inspecte la place en 1700.

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017
Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017

Avec la signature du traité d’Utrecht et l’éloignement de la frontière, les seuls travaux restant à faire concernent des aménagements de détail et les adaptations indispensables aux évolutions techniques, et ce jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

De NOS JOURS

___________________

Derrière les remparts en marbre rose, on voit les casernes où vivaient les soldats de Louis XIV, les échauguettes dominant l'à-pic où ils veillaient, la poudrière, l'arsenal où ils gardaient armes et poudre. On y trouve aussi un village insolite où 140 habitants vivent, dans un cadre extraordinaire baigné de soleil méridional, de neige éblouissante, de silence et de pierres imprégnées d'histoire. Du rempart, on observe le carefour stratégique de vallées, ayant justifié sa construction. On distingue nettement sommets du Queyras , les stations de ski de Vars et Risoul, les glaciers et sommets des 4.000m du massif des Ecrins. Avec un peu d’ imaginatio, on espère voir , les soldats du roy en tunique, tricorne et longs mousquets surgir des bastions.

Clocher de l'église SAINT LOUIS - Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes )

Clocher de l'église SAINT LOUIS - Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes )

__________________________

L'église Saint-Louis

__________________________

Ses fondations sont creusées à partir de 1697, la première pierre de l’église Saint-Louis est posée en 1700 et le chœur est achevé en 1704.

Sa particularité est de n’avoir jamais été terminée, il n’existe que le chœur et le transept. Le clocher, endommagé par un ouragan en 1838, est reconstruit en 1860. Dans son état actuel, l’église est longue de 18 m et haute de 1577. L'édifice est classé monument historique dés 1920 .

Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !

Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !

Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSUS !

fond photographique BJ(c) 01-2017 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #CHEMIN SAINT JACQUES, #EGLISE-MONASTERE, #PATRIMOINE - VILLAGES, #ITINERANCE, #PORTES-HEURTOIRS, #PAYS BASQUE
fond photographique BJ(C) EUSKADI - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C)

fond photographique BJ(C) EUSKADI - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C)

ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 de SAINT PALAIS à HELETTE -

pas à pas sur le sentier de liaison

___________________________

Une très belle étape au travers des coteaux verdoyant, du Pays Basque ( l' Euskadi coté Français ) . Un itinéraire de liaison en cours de tracé , plutôt aléatoire ,malgré des descriptifs pourtant précis , mais un sentier débalisé ou englouti par une végétation luxuriante . Mais avec la volonté de passer outre, en utilisant parfois le réseau routier , la bonne humeur aidant, l'étape a été faites ;

UN GRAND MERCI à l' AMABILITE de la POPULATION BASQUE , à SA FRATERNITE et SA SPONTANEE DEMARCHE POUR NOUS AIDER !

Peu à peu le rythme s'établit , les muscles se font , le souffle s'accorde au pas, les paysages défilent, magnifiques; côteaux verdoyants, épaisses forêts, boccage cultivé comme un jardin, se succédent , les rencontres d'une grande fraternité confirment une fois de plus l'ambiance exceptionelle DU CHEMIN - Car pour avoir fait énormément d'itinérance , on ne peut que constater que sur ces CHEMINS, quelque chose d'exceptionnel imprégne la route, la chaleur humaine, que le consumérisme a gommé partout ailleurs .

L'arrivée sur Helette se fait tout en douceur , et sa découverte , celle des blanches maisons basques est un grand bonheur !  

Les LAUBURU ( Les CROIX BASQUES ) 

et les stèles discoïdales 

___________________________

A chaque village , naturellement nous allons vers les cimetières ; en effet dans ce monde aseptisé, deshumanisé, qui est le notre, le besoin vital de trouver de l'eau, ce besoin logique et naturel, est rarement satisfait ; sauf dans les cimetières qui comportent, sur tout le territoire Français, un point d'eau ,libre d'accés .

Donc nous visitons les cimetières, souvent juxtaposés aux sanctuaires où nous nous recueillons et où nous nous délectons de patrimoine vivant . Dans ce beau Pays Basque, nous découvrons au passage les très esthétiques CROIX BASQUES , " les LAUBURU " aux formes solaires et arrondis . 

 

ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTEETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTEETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE

__________________________

Le VILLAGE d’ HELETTE

__________________________

Hélette est un petit village du Pays Basque. Le village est situé dans le département des Pyrénées-Atlantiques .Le village de Hélette  ( arrondissement de Bayonne ) , est un village de coteau ( altitude d'environ 260 m ).

Contrairement à de nombreux villages basques, Hélette ne présente pas le triptyque église-fronton-place, l’église se trouvant initialement à l’écart du bourg. Cette situation semble résulter de la position du village sur l’antique voie romaine, entre Bayonne et Pampelune, sur la portion menant de Mendionde à Saint-Jean-Pied-de-Port, qui devint une voie secondaire du chemin de Compostelle, reliant Bayonne à Saint-Michel et Saint-Jean-Pied-de-Port. L’église, elle, fut construite au Moyen Âge, près de la maison forte qui gardait le pont de Garatzubieta .

textes inspirés de wikipedia (c) et autres sources personnelles .

ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE

___________________________

L’ Eglise SAINTE MARIE D’ HELETTE

________________________

L'église Sainte-Marie d'Hélette, comme celles de Bayonne, possède trois étages de galeries de bois (la construction de ces galeries fut décidée par l'évêque de Bayonne, afin accueillir plus de fidèles), ceci en 1695.

Traditionnellement, les hommes y prenaient place tandis que les femmes s'installaient en bas. Le chœur , baroque, est richement décoré. L’église est de forme rectangulaire ( orientée nord-ouest/sud-est ) . Elle est éclairée par huit grandes baies (quatre de chaque côté de la nef). Le clocher actuel fut érigé en 1885, remplaçant un clocher-mur. L'indication Domus mea Domus orationis 1695 ( « Ma maison est une maison de prière » ) placée sur le linteau de la porte d’entrée, en indique la date dupremier clocher. La sacristie et l’ancienne école, à l’instar du nouveau clocher, sont accolées à l’église.

Elle recèle une statue de saint Jacques le Majeur, ( classée ). La statue en bois doré représente saint Jacques portant les attributs du pèlerin : bourdon, calebasse et coquille Saint-Jacques. Affirmant donc le caractère jacquaire des bâtiments .

__________________________

LES POTTOKS ( 3 vidéos )

__________________________

La TRANSHUMANCE des POTTOKS

marche des POTTOKS à HELETTE 

Les POTTOKS montée en alpage 

 

__________________________

LES POTTOKS ( prononcer Pottioks )

__________________________

Le pottok est une race de poney vivant principalement à l'ouest du Pays basque, dans les Pyrénées. D'origine très ancienne ( Paléolithique ), il a été conservé presque identique jusqu'à nos jours . Il présente des ressemblances morphologiques avec les chevaux des peintures rupestres de la région. Les pottoks seraient issus des petits chevaux qui peuplaient le Sud-Ouest de l'Europe, il y a environ un million d'années. Les plus récentes études scientifiques le rattachent au tronc des races de chevaux dites Cantabriques-pyrénéennes ( cántabro-pirenaico ), ce qui l'apparente au Garrano, à l'Asturcón, et au Jaca Navarra . Une étude génétique montre clairement le regroupement de trois races espagnoles d'origine celtiques provenant de l'Atlantique : le Jaca Navarra, le poney galicien et le Pottok.

Chassés, les ancêtres du Pottok trouvèrent refuge dans les massifs rocheux des Pyrénées et survécurent au climat perturbé des dernières glaciations du quaternaire Les peintures rupestres des grottes d'Isturitz et d'Oxocelhaya représentent des chevaux très similaires au pottok basque actuel et attestent donc d'une très ancienne présence .

Les Basques eurent la sagesse de conserver les troupeaux de pottoks : les paysans locaux les utilisèrent pour l'agriculture. Mais au XIXéme siècle, pour satisfaire aux besoins en charbon, les pottoks furent envoyés dans les mines de charbon ( de la région et du Nord de la France ). Le pottok était apprécié pour sa petite taille, sa force, sa robe sombre donc peu salissante et sa rusticité .

 

 

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE EGLISE

PATRIMOINE RELIGIEUX

 

 

SOMMAIRE

Projet COMPOSTELLE 2016

Voir les commentaires

CHEMIN du PUY en VELAY - Via PODIENSIS -

GR 65 (c) - VERS COMPOSTELLE

___________________________

2013 ( en Septembre ) Le Mythique Chemin du Puy vers Compostelle ;

Ce chemin prend en écharpe le sud Massif central et tous les riches piémonts d'où naissent de superbes cours d'eau, irriguant des cités à l'immense patrimoine . Une découverte , au rythme soutenu de la marche au long cours .Une suite d'étapes qui nous conduit du PUY en VELAY au village perché de CONQUES ( en Aveyron ) . Trois haut lieu de la marche vont être traversés . 

Les plateaux ondulés et entaillés de profondes vallées du Velay . Plutôt cultivé , avec de beaux villages bien structurés, la marche se fait entre bois et cultures , cotoie quelques marécages , puis plonge dans une vallée avant de remonter .  Et le cycle se répéte à chaque étape .

Les Plateaux accidentés et boisés de la Margeride , voisins du Gevaudan , ancien domaine du Loup et de " La BETE "; la marche y est interminable au milieu des pins et de clairières perdues et oubliées . Parfois une commanderie templière occupe une clairière , hâvre de paix ,securisée par de puissants murs . L'impression d'oppression est palpable , les paysages sans fin, le brouillard souvent présent, les villages rares . Mais quelle beauté, quelle pureté que cette nature qui peu à peu reprend sa virginité .

Les plateaux d'Aubrac , solitude et herbage infinis à allure de pampa , quadrillés d'interminable murets de pierre; rêgne de la magnifique race bovine " d'Aubrac " . Le pays des "Burons " et ses auberges ou " file l'Aligot " . Quelques clochers de tempête où l'on sonnait sans cesse par temps de brouillards pour guider marchands et pélerins . Aubrac le village, engendré par le puissant courant du pélerinage , son hôpital, ses cimetières ou tant de pauvres hères ont cessé de marcher . Dominant le tout une puissante tour vestige des péages imposés par l'occupant Anglais et l'église , romane , basse et trapue, tel un vaisseau échoué dans les herbages .

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE

___________________________

Nos ITINERANCES sur les CHEMINS de COMPOSTELLE 

___________________________

RETOUR SOMMAIRE

PATRIMOINE RELIGIEUX

du PUY en VELAY à CONQUES - 2013 - ( vers St Jacques de COMPOSTELLE )

MARCHES - pérégrinations - PELERINAGES ( post cast FRANCE CULTURE )

________________________________

Le MIAM MIAM DODO la bible des hébergements sur les chemins

de Saint Jacques et aussi sur le STEVENSON ! ! !

________________________________

superbe plongée dans les paysages et l'ambiance du Chemin

( VIA PODIENSIS - GR 65(c) )

https://www.facebook.com/ffrandonnee.fr/videos/10154444447123189/

________________________________

RETOUR tête de liste

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE

___________________________

ETAPE 1 - LE PUY en VELAY - St PRIVAT d'ALLIER

___________________________

-1 - EGLISE D' AIGUILHE

- 2 - CATHEDRALE NOTRE DAME DU PUY

- 3 - LE PUY au fil des rues

- 4 - LE PUY au fil des portes

​- 5 - ETAPE 1 - le Puy St Privat d'Allier

- 6 - EGLISES du GEVAUDAN ( étape 1 )

- 7 - PORTES des villages du VELAY

____________________________

ETAPE 2 - De St PRIVAT d' ALLIER à la CLAUSE

____________________________

-1- sentier de St PRIVAT à MONISTROL d' ALLIER

-2- sentier de Monistrol à la Clause ( via SAUGUES )

________________________________

ETAPE 3 - De LA CLAUSE à St ALBAN / LIMAGNOLE

________________________________

-1- sentier de LA CLAUSE à SAINT ALBAN

-2- EGLISES de la MARGERIDE

-3- au fil des portes des villages de MARGERIDE

________________________________

ETAPE 4 - St ALBAN / LIMAGNOLE - AUMONT d'AUBRAC

________________________________

-1- sentier de St ALBAN à AUMONT

-2- EGLISES début d'AUBRAC

-3- VILLAGES début d'AUBRAC ( de portes en portes )

_________________________________

ETAPE 5 - AUMONT d'AUBRAC - NASBINAL

_________________________________

-1- sentier d' AUMONT d' AUBRAC à AUBRAC

-2- sentier d' AUBRAC à NASBINALS

-3- plateau d'AUBRAC de portes en portes

-4- EGLISES d' AUBRAC

-5- AUBRAC ( Aveyron ) Chemin de Compostelle

________________________________

lien vers autre blog - PHOTOS

contact,commentaires,suggestions - ICI -

RETOUR tête de liste

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE

________________________________

ETAPE 6 - NASBINALS - St CHELY d'AUBRAC

_______________________________

-1- AUBRAC

-2- chemin d'AUBRAC à ST CHELY

-3- SAINT COME D'OLP arrivée

_______________________________

ETAPE 7 - St CHELY d' AUBRAC - ESPALION

_______________________________

-1- EGLISES de la VALLEE du LOT

-2- SAINT COME D'OLP départ

-3- ESPALION arrivée

-4- EGLISE de BEAUREGARD

-5- EGLISES d'ESPALION

-6- EGLISE Romane de PERSE ( Espalion )

-7- EGLISE de TREDOU - rues d'ESPALION

___________________________

ETAPE 8 - ESPALION - GOLINHAC

___________________________

-1- ESPALION vers CONQUES le chemin

-2- ESTAING le bijou médiéval

-2- BIS ESTAING ( Eglises )

-3- Val de LOT de PORTES en PORTES

-4- GOLINHAC sur le chemin

____________________________

ETAPE 9 - GOLINHAC - CONQUES

____________________________

-1- CONQUES au fil des rues

-2- EGLISE de CONQUES

-3- CONQUES au fil des portes

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE

____________________________

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE du BLOG

Voir les commentaires

CHEMIN D'ARLES - Camin Roumieu -

GR 653 (c) - VERS COMPOSTELLE

___________________________

2012 ( Avril et OCTOBRE ) deux séquences de Boscodon à Meaubec ( près de Cavaillon ) 

___________________________

Nos ITINERANCES sur les CHEMINS de COMPOSTELLE 

 

__________________________

ARLES CITE ROMAINE et PROVENCALE

ARLES MUSEE - STATUAIRES et SCULPTURE - MOSAIQUES

ARLES MUSEE - OBJETS de la VIE QUOTIDIENNE

___________________________

RETOUR SOMMAIRE

PATRIMOINE RELIGIEUX

AVRIL 2012 - souvent sous la pluie -

___________________________

Notre premier contact avec les Chemins, leur esprit, leurs rencontres, leur paysage et leurs sanctuaires . . . Une re-découverte de l'intimité de notre département et de ses voisins . Une plongée dans une histoire millénaire, du Lac de Serre Ponçon au plateaux du Luberon . Une avancée continue , des paysages qui se livrent à chaque pas , des portes qui s'ouvrent, des mains qui se tendent , des verres qui se partagent, des langues qui se délient, des sourires toujours et des rires souvent . 

Cet essai, fut un déclic, après ces quelques journées, la vie ne fut plus la même, pour mes compagnons comme pour moi même; nous avons ouvert les yeux sur un monde différent ; chaque année une irrésistible envie nous saisit, de prendre la route ! Et nous le faisons avec un énorme plaisir depuis 5 ans . C'est donc cette histoire qui vous est conté ici au fil des images et des sensations glanées pas à pas .

------ de St GENIEZ à SISTERON - ETAPE 1 - 2012

de St Geniez à SISTERON -- chapitre 1

Citadelle de SISTERON ------ chapitre 2

Ville de SISTERON ------------ chapitre 3

_________________________________

------ de SISTERON aux MOLIERES - ETAPE 2

pas de peipin --------------------- Chapitre 1

chateau neuf - Val St Donat --- Chapitre 2

__________________________________

------ des MOLIERES à LURS ---- ETAPE 3

PEYRUIS ----------------------- Chapitre 1

GANAGOBIE ------------------ Chapitre 2

​LURS ---------------------------- Chapitre 3

_________________________________

RETOUR DEBUT de liste

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE

_________________________________

------ FORCALQUIER ----- ETAPE 4

Ville de FORCALQUIER ---------- Chapitre 1

Notre Dame de PROVENCE ----- Chapitre 2

Notre Dame du BOURGUET ---- Chapitre 3

COUVENT des Cordelier --------- Chapitre 4

___________________________________

------ de FORCALQUIER à St MICHEL OBSERVATOIRE - ETAPE 5

LINCEL --------------------------------------- Chapitre 1

SAINT MICHEL L'OBSERVATOIRE ---- Chapitre 2

__________________________________

lien vers autre blog - PHOTOS

contact,commentaires,suggestions - ICI -

RETOUR début de LISTE

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE

__________________________________

ACCES blog ASPTT04 MONTAGNE Rando Digne-les-Bains

__________________________________

------ de St MICHEL à CERESTE - ETAPE 6 - 2012

REILLANNE --------------- Chapitre 1

CERESTE ------------------ Chapitre 2

PRIEURE de CARLUC -- Chapitre 3

__________________________________

------ de CERESTE à APT --------- ETAPE 7

Sur le chemin ----------------- Chapitre 1

APT quartiers historiques ---- Chapitre 2

LA CATHEDRALE ------------ Chapitre 3

__________________________________

RETOUR DEBUT de liste

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE

_________________________________

------ d'APT à ROUSSILLON ------ ETAPE 8

ROUSSILLON - perle d'OCRE du LUBERON

ROUSSILLON - Carrières d'ocre

_________________________________

------ d'APT à GORDES - SENANQUE - ETAPE 9

GORDES ----------------------- Chapitre 1

GORDES --- Eglise et Chapelle ---------

Abbaye de SENANQUE ------ Chapitre 2

__________________________________

------ d'APT aux BAUMETTES ----- ETAPE 10

BAUMETTES ( les ) - Vaucluse St Jacques GR 653 --- Chapitre 1

MAUBEC -------------------------------------------------------- Chapitre 2

PONT JULIEN ( Pont Romain - GR 653 St Jacques ) --Chapitre 3

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE

__________________________________

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE du BLOG

 

Voir les commentaires

RETOUR SOMMAIRE

PATRIMOINE RELIGIEUX

CHEMINS de COMPOSTELLE - en FRANCE

_____________________

portail des EVEQUES de FRANCE

CHEMIN D'ARLES ( Camin Roumieu )

GR 653 (c) - VOIR les ALBUMS - ( 2012 )

Départements traversés : Hautes Alpes - Alpes de Haute Provence - Vaucluse

lors de nos itinérances ( 2 séquences - 2012 Avril et Octobre ) 

__________________________________

CHEMIN du PUY en Velay  ( VIA PODIENSIS - vers Compostelle )

GR 65 (c) - VOIR les ALBUMS - ( 2013 ) 

VOIR les ALBUMS - ( 2014 ) 

VOIR les ALBUMS - ( 2015 ) 

Départements traversés : Haute Loire - Lozere - Lot - Tarn et Garonne

Gers - Landes - Pyrénées Atlantiques

lors de nos itinérances ( 3 séquences - 2013 - 2014 - 2015 )

__________________________________

CHEMIN de VEZELAY ( vers compostelle ) - VOIR les ALBUMS -

Département traversé : Pyrénées Atlantiques ( 2016 : 2 étapes )

SENTIER de LIAISON ( vers l'ouest - vers l'Atlantique )

Département traversé : Pyrénées Atlantiques ( 2016 : 4 étapes )

SENTIER Côtier ( vers Hendaye et l'Espagne ) 

Département traversé : Pyrénées Atlantiques ( 2016 : 1 étape )

________________________________

CHEMINS de COMPOSTELLE - en ESPAGNE

___________________

CAMINO del NORTE ( Vers Compostelle via San Sebastian et Santander ) 

- VOIR les ALBUMS -

Provinces traversées : Guipuzkoa - Biscaia - Cantabria ( 2016 : 14 étapes ) 

________________________________

Le MIAM MIAM DODO la bible des hébergements sur les chemins

de Saint Jacques et aussi sur le STEVENSON ! ! !

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE du BLOG

Voir les commentaires

La plupart des DIAPORAMA comportent un ONGLET de SONORISATION

sous les PHOTOS - Cliquez dessus pour sonoriser !
merci de vous abonner et de nous laisser un petit commentaire , vos remarques nous aident à progresser . . . 

ACCUEIL

bienvenue sur PHOTOS de BER DRANREB

________________________________

PATRIMOINE - VILLES et VILLAGES - PORTES et HEURTOIRS -

fond photographiques BJ (c) copyright et autres sources éventuelles

______________________________

Divers - PATRIMOINE ( laïc )

______________________________

FRANCE

CADRANS SOLAIRES  moments d'éternité ( Queyras et Ubaye )

PORTES du PAYS BASQUE  ( France et Espagne )  EUSKADI

CROIX BASQUES ( Les LAUBURU )

__________   MERVEILLES et FONTANALBE  __________

MONT BEGO ( vallée des Merveilles MERCANTOUR - FR 06 )

MERVEILLES ( Gravure de la Vallée des Merveilles )

HISTORIQUE des GRAVURES ( Vallée des Merveilles )

LAC VERT ( refuge de Fontanalbe et gravures )

__________________________

Lien vers le sommaire des BATIMENTS RELIGIEUX

 

__________________________

VILLES et VILLAGES

__________________________

FRANCE

__________________________

CORSE

DOM- TOM

Lien vers Itinérance COMPOSTELLE 2012 - 2013 - 2014 - 2015

Lien vers Itinérance COMPOSTELLE 2016

lien vers VILLAGES des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

lien vers VILLAGES de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

Lien vers VILLAGES des AUTRES REGIONS FRANCAISES

Lien vers VILLAGES des PAYS ETRANGERS 

ESCAPADES en SUISSE

( Cantons de Vaud ) Valais - Wallis - ( Alpes Bernoises - Oberland )

__________________________

Problèmes d'hébergements ayez le réflexe

MIAM MIAM DODO

 

____________________

Pays ETRANGERS

__________________________

AUTRICHE

ESPAGNE

EMIRATS ARABES UNIS

ITALIE

SUISSE

 

__________________________________

PORTES et HEURTOIRS

Sculptures - Fontaines - Cadrans solaires

__________________________________

FRANCE

__________________________________

CORSE

Département 04 ( Alpes de Haute Provence )

Département 05 ( Hautes Alpes )

DOM- TOM

Région PACA ( Départements 13 - 83 - 84- 06 )

Autres REGIONS 

PORTES du PAYS BASQUE  ( France et Espagne )  EUSKADI

CROIX BASQUES ( Les LAUBURU )

__________________________________

Pays ETRANGERS

__________________________________

AUTRICHE

ESPAGNE

EMIRATS ARABES UNIS

ITALIE

SUISSE

lien vers autre blog - PHOTOS

contact,commentaires,suggestions - ICI -

lien vers blog ASPTT04 MONTAGNE Rando Digne-les-Bains

Rendez vous sur FACEBOOK

________________________________

MARCHES - pérégrinations - PELERINAGES ( pod cast FRANCE CULTURE )

BLOG GRAPHISME PASSION

SITE INTERNATIONAL sur la BOTANIQUE

SENTIERS et TOPOS GUIDES des Alpes de Haute Provence

________________________________

ASPTT.ESCALADE04 ( Section Escalade de l'ASPTT OMNISPORT Digne )

BLOG PASSIONANT de Randonneuses et Randonneurs PARISIENS

​BLOG multi cible de grande qualité

BLOG IMAGES avec lequel nous communiquons

AUTRES BLOG IMAGE ( Ami ) 

BLOG SUR LE PATRIMOINE PROVENCAL

________________________________

RETOUR Accueil 

sommaire du blog

Voir les commentaires

La plupart des DIAPORAMA comportent un ONGLET de SONORISATION

sous les PHOTOS - Cliquez dessus pour sonoriser !
merci de vous abonner et de nous laisser un petit commentaire , vos remarques nous aident à progresser . . . 

__________________________

Lien vers VILLAGES de la CORSE 

Lien vers VILLAGES des DOM- TOM

Lien vers itinérance COMPOSTELLE 2016

lien vers VILLAGES des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

lien vers VILLAGES de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

Lien vers VILLAGES des AUTRES REGIONS FRANCAISES

Lien vers VILLAGES des PAYS ETRANGERS 

ESCAPADES en SUISSE

( Cantons de VAUD ) VALAIS - WALLIS ( Alpes Bernoises - OBERLAND )

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE du BLOG

VILLES et VILLAGES des ALPES de HAUTE PROVENCE

( pas à pas au fil des chemins )

_____________________________________

- Portail des Alpes-de-Haute-Provence -

- Portail des monuments historiques français -

SENTIERS MYTHIQUES des ALPES de HAUTE PROVENCE

_____________________________________

ACCES Blog ASPTT04 MONTAGNE Rando Digne-les-Bains

_____________________________________

CRECHES d'Ailleurs

__________________________________

VILLES et VILLAGES -  lettres A - B - C - D

__________________________

Aiguiers de St SATURNIN D'APT (vaucluse)

ANNOT

De BRAUX à ANNOT 

d 'AURENT à ARGENTON (Haute vallée du Var)

AURIBEAU (LUBERON - hameau de St Pierre)

BANON

BARCELONNETTE

BARREME

BRAUX


De BRAUX à ANNOT 

PRIEURE de CARLUC  ( - en OCT chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

CERESTE

CERESTE ( - en AVRIL chapitre 2 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

chateau neuf - Val St Donat ( - en AVRIL chapitre 2 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

Colmars-les-Alpes (allos Vauban en Val d 'Allos )

Bergeries du CONTADOUR ( Octobre )

Contadour (bories et Bergeries classées)

Contadour (suite - 2014)

BERGERIES du CONTADOUR ( Octobre )

COURBON

COURBON (  parution de ASPTT Rando Digne - Dec 2015 )

COURBON ( en fin d'Automne )

CREISSET (Vallée de l'Asse)

CRUIS

RONDE des JAS et NOTRE DAME de LURE ( Decembre )

__________  DIGNE les Bains  __________

DIGNE (vue de St VINCENT) 

DIGNE - Vues Plongeantes et Patrimoine des rues

Digne les Bains (centre ancien

DIGNE vu de BARBEGEAS 

DIGNE - vues plongeantes ( et patrimoine des rues )

DIGNE les friches industrielles de la gare 

DOURBES ( les Dourbes - le Hameau et la Barre )

______________________________

VILLES et VILLAGES - lettres E - F - G - H - I 

______________________________

ESCLANGON ( sommet du vieil Esclangon )

ESCLANGON - VIEIL ESCLANGON (Vallée du BES)

ESCLANGON ( le village ruiné et le col  )

___________________________

Ville de FORCALQUIER

_______________________________

FORCALQUIER - rues et ruelles

FORCALQUIER - Couvent des Cordeliers

FORCALQUIER - Notre Dame du BOURGUET

FORCALQUIER - Notre Dame de PROVENCE

FOUILLOUSE (UBAYE)

FOUILLOUSE et MAURIN ( UBAYE -Juillet 2015 )

FORTS ( St VINCENT Les Forts )

GANAGOBIE   ( - en AVRIL chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

GANAGOBIE - LES MOSAIQUES

GANAGOBIE - le Plateau - Le CHATEAU , la carriere de meules . . . )

GANAGOBIE - l'ABBAYE  ( église et tombes )

Randonnée patrimoniale à GANAGOBIE

 

__________________________

VILLES et VILLAGES -  lettres J - K - L - M - N 

__________________________

JAUSIERS

LAUZET d' UBAYE ( Fête de la Montagne )en JUIN

LE POIL ( village ruiné )

LINCEL

LINCEL  ( - en OCT chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

​LURS  ( - en OCT chapitre 2 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

Maljasset (UBAYE)

MANE RENAISSANCE QUARTIER

MIRABEAU et environs

MONTSALIER ( ruines du vieux village )

MONTSALIER ( gouffre du Caladaïre )

Moustiers Sainte Marie (le village)

__________________________

VILLES et VILLAGES -  lettres O - P - Q - R -

__________________________

PEYPIN ( sur le CHEMIN d' ARLES GR 653 )

PEYRUIS  ( - en AVRIL chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

PEYRUIS  ( boucle par la Chapelle d' AUGE tour du Tourdeau ) 

Peyresq (colle St Michel)

REILLANNE

REILLANNE  ( - en OCT chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

__________________________

VILLES et VILLAGES -  lettres S - à - Z

__________________________

SAINT PAUL ( sur Ubaye )

SAINT ETIENNE les ORGUES - Notre Dame de Lure ( Rando Forcalquier )

SAINT SATURNIN D'APT (sentier des Aiguiers)

SAINT VINCENT LES FORTS

SAINT GENIEZ ( fête des bergers )

SAINT GENIEZ ( de St Geniez à Sisteron - GR 653 Chemin d'Arles )

SAINT GENIEZ - FETE des BERGERS - Diaporama N°1

SAINT GENIEZ - FETE des BERGERS - Diaporama N°2

SAINT GENIEZ à SISTERON  ( - en AVRIL chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

SAINT MICHEL L 'OBSERVATOIRE

SAINT MICHEL L'OBSERVATOIRE  ( - en OCT chapitre 1 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

AMMONITES et ICHTYOSAURES - SALIGNAC   ( Sisteronnais en Aout ) 

SEYNE les ALPES - RANDORMILLOUSE ( Chaîne de la Blanche )

de SIGONCE à LURS - 2éme ALBUM

SISTERON ( vu de la Voie Imperiale GR 406 (c) )

SISTERON - LA CITADELLE

Citadelle de SISTERON  ( - en AVRIL chapitre 2 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

Ville de SISTERON  ( - en AVRIL chapitre 3 - Chemin d'ARLES - GR 653 )

Tanaron (Hameau du val du BES)

VERDACHES ( Village du val du BES)

VIEIL ESCLANGON (Vallée du BES)

VOLONNE et ROCHERS de TIGNE

VOLX  ( Village et Oppidum de Bellevue )

_______________________________

lien vers autre blog - PHOTOS

contact,commentaires,suggestions - ICI -

RETOUR début de LISTE

___________________________

ACCES blog ASPTT04 MONTAGNE Rando Digne-les-Bains

RETOUR SOMMAIRE

PATRIMOINE RELIGIEUX

HEBERGEMENTS suggérés en 04

( Alpes de Haute Provence )

___________________________

ces suggestions ( en cours de saisie ) ne sont pas contractuelles

( signalez nous d'autres Gîtes )

BAYASSE - Hôtel refuge de Bayasse

La CLAPPE - GITE de la CLAPPE ( GR-Voie IMPERIALE - FR 04 )

REFUGE du LAC d'ALLOS

L'ESTROP - Refuge de L'ESTROP

​GITE au FORT de CUGURET

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Voir les commentaires

PORTES du PAYS BASQUE - EUSKADI ESPANA - Camino del Norte !

_________________________________________

Les portes rencontrées pas à pas , lors de notre itinérance en Pays Basque, sont d'une grande richesse et d'une grande diversité . C'est donc au travers de ces portes , des plus ouvragées et aux plus humbles, que nous allons voyager toujours plus à l'ouest , au plus près de la côte sur ce beau Camino del Norte. Pour cette quatrième année ( 2016 ) d'itinérance sur les " Chemins de Saint Jacques " nous avons en effet décidé de suivre le littoral Atlantique, découvrant avec émerveillement une succession de rias ( Vallées envahies par la mer ) patiemment emménagées au fil des siècles en ports parfaitement fonctionnels .

_______________________________________________

Ces visites quotidiennes, durant notre itinérance , nous ont permis de découvrir que l'instinct maritime du Peuple Basque, décrit depuis des siècles par les historiens, était toujours aussi vivace ; ces hardis marins , pourchassant la baleine dans de frêles baleinières de bois, ou pratiquant la " navigation hauturière " à la poursuite de la morue, probablement depuis plus d'un millénaire, sont toujours présents en mer . Autour de ces ports, de magnifiques villes et villages, d'une surprenante richesse patrimoniale se sont développés, malgré l'handicap de l'étroitesse des terrains escarpés disponibles .De plus ,partout nous avons pu constater la présence jacquaire tant sur les immeubles laïcs qu'au sein des multiples sanctuaires visités; en effet la route du littoral , bien que moins connue médiatiquement, a toujours été parcourue car protégée des attaques Maures par la rudesse des massifs montagneux et la difficulté de les traverser. Bien sur, ce Chemin est rude, car il ne cesse de monter et de descendre à chaque ria , entrainant des dénivellations cumulées oscillants entre 400 à 600 m par jour . Mais sa beauté mérite tous les sacrifices . Le merveilleux accueil du Peuple Basque, les sourires et encouragements, les offres d'aide spontanée, le plaisir de bavarder avec les étrangers, que nous étions, resterons le plus précieux de tous les souvenirs ramenés de cette itinérance . 

PORTES du PAYS BASQUE - EUSKADI ESPANA - Camino del Norte !

PORTES du PAYS BASQUE - EUSKADI ESPANA - Camino del Norte !

PORTES du PAYS BASQUE -

EUSKADI ESPANA - Camino del Norte !

 

RETOUR SOMMAIRE COMPOSTELLE 2016

pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSUS !

PORTES du PAYS BASQUE - ESPAGNE - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

 

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE du BLOG

photos BJ (C) - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C)

RETOUR page d'accueil

CHEMINS de COMPOSTELLE 2016 -

  • Adresse du BLOG ber.dranreb04

http://ber.dranreb04.overblog.com/

  • Adresse du BLOG additif dranreb0434

http://dranreb0434.overblog.com/

  • SUIVEZ NOUS SUR FACE BOOK

https://www.facebook.com/Ber.Dranreb04

  • SUIVEZ nos activités fédérales ( FFRANDONNEE 04 )

sur FACE BOOK

https://www.facebook.com/rando04ffrandonnee/?ref=bookmarks

  • AMOUREUX des VIEUX VILLAGES ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

https://www.facebook.com/groups/villages.chateaux.france/?ref=bookmarks

  • AMOUREUX des VIEILLES PORTES ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

https://www.facebook.com/groups/vieilles.portes/

  • AMOUREUX des EGLISES,Chapelles et calvaires ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

https://www.facebook.com/groups/EGLISE.PATRIMOINE.BER/

______________________________________________

nous suivre sur GOOGLE +

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog