Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Le PLATEAU de GANAGOBIE , son PRIEURE, SON CHATEAU, ses panoramas

Le PLATEAU de GANAGOBIE ,

son PRIEURE, SON CHATEAU, ses panoramas 

____________________________

Ganagobie le plateau

____________________________

Ce jour là, nous avons laissé nos véhicules au parking juste à la sortie du pont Romain ( en direction de Lurs ), sous le plateau ; une montée tranquille de 200 m par un sentier coupant les lacets de la route de l’abbaye, nous a conduit jusqu’au sommet du plateau .Au niveau du parking du prieuré de Ganagobie, nous avons longuement contemplé le cours de la Durance se tordant en méandres dans le désert caillouteux de son lit majeur .Au loin au sud sur sa croupe, le beau Village de Lurs ( autre oppidum ) brille dans les feux du soleil levant .

Le parcours sur le plateau s’avère facile et plein de découvertes ; après une pose devant le portail Roman de l’abbaye, une rapide visite des tombes taillées dans le roc au pieds du calvaire , un moment de recueillement devant les tombes des bénédictins, inhumés sur place , nous nous mettons en route pour un tour complet du plateau, privilégiant les sentiers en bord de vide . Au fil des paysages que nous ouvre le plateau sur 360° , nous allons parcourir 28 siècles d’histoire .Par le beau calvaire, face à Peyruis et aux sommets Est du Sisteronnais et de la Chaîne de la Blanche , nous accédons au sentier en bord de falaise !

En quelques centaines de mètres nous tombons sur les grottes cellier du Château , puis sur son rempart sud; nous sommes là dans la partie où les traces de l’homme néolithique sont visibles, ses plus anciennes ( entre 2800 et 1800 av. J.C.). Sur cette étrave face au nord , les hommes avaient édifié un village fortifié, un refuge contre les pillards parcourant le sillon de la Durance , un poste de gué. Face au sud, un puissant rempart de pierre sèche verrouillait les accès ; ce type de constructions se nomme un « Oppidum barré « le sud de la France en compte près de 800 actuellement recensés. Trois autres sont directement visible depuis Ganagobie , ceux de Lurs , du Belvédère ( au dessus de Volx ), et roche amère ( au dessus de Villeneuve ) .

C’est sur le site de cet oppidum qu’a été, par la suite, construit le « Château « avec rempart , courtine d’accès, chapelle et nombreuses maisons. Il est difficile pour le profane de faire le tri entre les postes de gué préhistoriques ou moyenâgeux ( certains creusés dans le roc ou bâtis en pierre sèches ) , tant ces constructions sont imbriqués les unes dans les autres .

CI-DESSOUS, DIAPORAMA sur le CHATEAU   -  Fond photographique BJ(c)02-2017CI-DESSOUS, DIAPORAMA sur le CHATEAU   -  Fond photographique BJ(c)02-2017
CI-DESSOUS, DIAPORAMA sur le CHATEAU   -  Fond photographique BJ(c)02-2017

CI-DESSOUS, DIAPORAMA sur le CHATEAU - Fond photographique BJ(c)02-2017

POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !
POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !

POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessous !

POUR SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET ci-dessus !

Le PLATEAU ,ses AIGUIERS , sa CARRIERE de MEULES

__________________________

Sur ce long plateau, orienté SUD-NORD, une épaisse couche de grès couvre l'assise calcaire ; cette assise sculptée par l'érosion a donné les falaises participants à la protection des établissements humains ; et au dessus la couche de grès a entretenu une certaine humidité certainement propice aux cultures , mais aussi a permis de créer des bassins ( des aiguiers ) et aussi d'extraire des pierre à meuler ( des meules ) .

Au cours de cette marche sur la périphérie du plateau , on découvre donc, soit des cavités circulaires correspondants à l'extraction , soit des meules à demi taillées, mais laissées in-situ à cause de défauts de la roche .

Les restes d'un petit sarcophage sont visibles au bord du sentier, en fin de parcours .

Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET au dessus !

RETOUR SOMMAIRE

PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 01-2017 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

Le PLATEAU de GANAGOBIE , son PRIEURE, SON CHATEAU, ses panoramas

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #EGLISE-MONASTERE, #PATRIMOINE - VILLAGES, #LAC, #QUEYRAS, #ITALIE
pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017

pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017

EGLISES de PONTE CHIANALE

( Val VARAITA - Provincia di Coni - ITALIA )

__________________________

plus de  photos sur EGLISES du VAL VARAITA 

VILLAGES de CHIANALE et PONTE CHIANALE 

Comme toutes les églises de ces merveilleuses valais vaudoises Italiennes, frontalières de la France , le patrimoine est ici magnifique .La fantaisie du baroque y est déclinée sans limites mais toujours de façon très esthétique. Les fresques sont éblouissantes, parfaitement entretenues,malgré les excés du climat alpin .Nous sommes en pays de " langue d'oc " et les drapeaux occitans ne sont pas rares. L'accueil des habitants du Val Varaita est analogue à leur cuisine, chaleureux et souriant . 

pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017

pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017

Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSUS !

pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017

pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017

pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017

pour afficher PLEIN ECRAN , cliquez sur les photos - fond photographique BJ(c)01-2017

RETOUR SOMMAIRE

PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 01-2017 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #EGLISE-MONASTERE, #PATRIMOINE - VILLAGES, #PORTES-HEURTOIRS, #HAUTES ALPES
Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017

MONT DAUPHIN - citadelle de la Durance -

PORTE DU BRIANCONNAIS ( Hautes Alpes )  

___________________________

La forteresse de Mont-Dauphin 

Sentinelle de la Haute Durance

____________________________

Mont-Dauphin est située sur un plateau rocheux qui surplombe le confluent des vallées de la Durance, du Guil et du torrent de la Chagne, qui drainent les vallées menant aux col Agnel, du Montgenèvre et de Vars.

Toponymie -

_________________________

Le nom de Mont-Dauphin est nommé ainsi en référence au Grand-Dauphin, le fils aîné du roi de Louis XIV, la place forte étant située dans le Dauphiné. La petite cité est construite à l’extrémité du plateau de Millaures, ce qui signifie "à la croisée des vents" en occitan. Sur certaines cartes anciennes, le lieu est nommé Bouchet Saint-Antoine. Mont-Dauphin est bâti sur un plateau de poudingue dure et compacte. Une source thermale jaillit son pied (Plan de Phazy)

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - CLIQUEZ sur les PHOTOS pour affichage plein écran Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - CLIQUEZ sur les PHOTOS pour affichage plein écran
Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - CLIQUEZ sur les PHOTOS pour affichage plein écran

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - CLIQUEZ sur les PHOTOS pour affichage plein écran

La place forte de Mont-Dauphin construite par Vauban à partir de 1693 fait partie des 12 sites majeurs Vauban inscrits en 2008 au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

En 1692, durant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, Victor-Amédée II, duc de Savoie, s’est joint aux Alliés (Angleterre, Autriche, Provinces-Unies) en juin 1690.

De juillet à septembre 1692, à la tête d’une armée de quarante-cinq mille hommes, il envahit le Queyras et la vallée de la Durance, pour créer une diversion et diviser les forces françaises, dévastant tout sur son passage : ponts, villages, récoltes sur pied. Gap, Embrun, Guillestre sont prises et pillées. Seules l’arrivée de l’automne et la petite vérole font faire demi-tour à l’armée piémontaise. Il est ainsi démontré que les montagnes des Alpes ne sont pas suffisantes pour arrêter une armée.

LA « GRIFFE de VAUBAN «

___________________________

En septembre, sur ordre du roi, Vauban inspecte la frontière des Alpes. Après avoir fait une reconnaissance, il choisit, en novembre 1692, une position conseillée par Catinat, surplombant par des escarpements de 100 m de haut le confluent du Guil et de la Durance. L’ingénieur propose d’y construire une place forte nouvelle, destinée à verrouiller la vallée du Guil, et accueillant une population civile. « C’est l’endroit de montagnes, dit-il, où il y a le plus de soleil et de terre cultivée, il y a même des vignes dans son territoire, des bois, de la pierre de taille, du tuf excellent pour les voûtes, de la pierre ardoisine, de bon plâtre, de fort bonne chaux et tout cela dans la distance d’une lieue et demie, pas plus … »

 

Comme à son habitude, Vauban a tout prévu, tout calculé et, notamment, le coût de l’entreprise; dans un texte, il évalue les travaux à 770 000 livres, une somme raisonnable. Le projet est approuvé rapidement, le 4 mars 1693, notamment en raison de la qualité du roc de Mont-Dauphin, du poudingue, et de l’abondance du marbre rose à Eygliers . La construction débute immédiatement, et l’essentiel est réalisé ou commencé quand Vauban inspecte la place en 1700.

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017
Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017

Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes ) - photos BJ(c) 01-2017

Avec la signature du traité d’Utrecht et l’éloignement de la frontière, les seuls travaux restant à faire concernent des aménagements de détail et les adaptations indispensables aux évolutions techniques, et ce jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

De NOS JOURS

___________________

Derrière les remparts en marbre rose, on voit les casernes où vivaient les soldats de Louis XIV, les échauguettes dominant l'à-pic où ils veillaient, la poudrière, l'arsenal où ils gardaient armes et poudre. On y trouve aussi un village insolite où 140 habitants vivent, dans un cadre extraordinaire baigné de soleil méridional, de neige éblouissante, de silence et de pierres imprégnées d'histoire. Du rempart, on observe le carefour stratégique de vallées, ayant justifié sa construction. On distingue nettement sommets du Queyras , les stations de ski de Vars et Risoul, les glaciers et sommets des 4.000m du massif des Ecrins. Avec un peu d’ imaginatio, on espère voir , les soldats du roy en tunique, tricorne et longs mousquets surgir des bastions.

Clocher de l'église SAINT LOUIS - Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes )

Clocher de l'église SAINT LOUIS - Forteresse de Mont Dauphin ( Hautes Alpes )

__________________________

L'église Saint-Louis

__________________________

Ses fondations sont creusées à partir de 1697, la première pierre de l’église Saint-Louis est posée en 1700 et le chœur est achevé en 1704.

Sa particularité est de n’avoir jamais été terminée, il n’existe que le chœur et le transept. Le clocher, endommagé par un ouragan en 1838, est reconstruit en 1860. Dans son état actuel, l’église est longue de 18 m et haute de 1577. L'édifice est classé monument historique dés 1920 .

Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !
Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !

Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSOUS !

Pour sonoriser le DIAPORAMA ,cliquez sur l'onglet CI-DESSUS !

fond photographique BJ(c) 01-2017 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #GORGES, #UBAYE, #QUEYRAS, #GLACIERS, #VAL D' ALLOS, #HAUTES ALPES, #RAQUETTES, #EAUX VIVES, #LAC, #ALPES DE HAUTE PROVENCE
LACS ,GLACIERS et PAYSAGES de NEIGE de FRANCE et d'AILLEURS

HORS SENTIER respecter la tranquilité de la FAUNE l'HIVER

NE PAS DERANGER LA FAUNE SAUVAGE l'Hiver ( hors sentier )

LACS et GLACIERS de FRANCE et d'AILLEURS

GLACIERS des Alpes et du Valais ( Album N° 1 )

__________________________

SUISSE

VALAIS (CH) - Glacier de Moiry - et Aletch

VALAIS (CH) - Glacier d 'AROLA

VALAIS (CH) - AROLA le glacier et les pins 

Alpes Bernoises - JUNGFRAU

Alpes Bernoises - JUNGFRAUJOCH entre MONCH et JUNGFRAU 

( CH ) VALAIS - Glacier du Trient

__________________________

lien vers LACS . . . . . des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

GLACIERS  des ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

__________________________

LACS et GLACIER du MARINET ( Ubaye ) 

BIVOUAC au MARINET ( Le Glacier - Ubaye )

__________________________

lien vers LACS . . . . . de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

GLACIERS   de la REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

___________________________

ECRINS - GLACIER BLANC - GLACIER NOIR

ECRINS - GLACIER BLANC (Vallouise au dessus du refuge)

ECRINS - GLACIER BLANC (dossier sur sa régression)

ECRINS - GLACIER BLANC ( montée au refuge au printemps )

ECRINS - GLACIER NOIR (Vallouise)

ECRINS - Les moraines du GLACIER NOIR

ECRINS - VISAGE SUD de la MEIGE

ECRINS - ARSINE et Glacier Blanc

ECRINS - Généralités sur ARSINE et GLACIER BLANC 

ECRINS - LA BERARDE - GLACIER de la PILATE 

ECRINS - Massif des BANS ( Glacier de la pilate )

ECRINS - GLACIER BLANC ( Montée au dessus du refuge ) 

ECRINS - Sentier du Refuge de CHATELLERET 

__________________________

lien vers LACS . . . . . des AUTRES REGIONS FRANCAISES

GLACIERS   des AUTRES REGIONS FRANCAISES

__________________________

RESERVE NATIONALE des AIGUILLES ROUGES ( Chamonix - La flégère )

AIGUILLE VERTE et DRUS ( vue d' Emosson )

​AIGUILLES de CHAMONIX et AIGUILLES ROUGES ( Haute Savoie - 74 )

​AIGUILLE du MIDI ( sommet de ) - CHAMONIX

Pays du Mont Blanc - Mer de Glace ( vue depuis les Aiguilles Rouges )

Pays du Mont Blanc - Glacier de BIONNASSAY

Pays du Mont Blanc - VALLEE BLANCHE (Diapos numérisées) 1982

Pays du Mont Blanc - Vallée Blanche (Photos Robert et Sylviane)

Le NID D' AIGLE - Tramway du MONT BLANC ( Haute Savoie - 74 )

Le MONT JOLY ( Belvédère du Mont Blanc - Haute Savoie - 74 )

__________________________

lien vers LACS . . . . . des PAYS ETRANGERS 

lien vers GLACIERS  des PAYS ETRANGERS 

__________________________

RANDONNEES HIVERNALES de FRANCE et d'AILLEURS

__________________________

 RAQUETTES en ALPES de HAUTE PROVENCE ( 04 )

__________________________

Chapelle St Pancrace (Le Vernet)

PAYSAGES d'HIVER ( Alpes de Haute Provence )

BARRE des BELIERS en raquettes ( montagne de l'Ubac ) 

DIGNE ( raquettes à BARBEGEAS )

Cabane des Mulets en Novembre

Grands espaces (AUTOMNE-HIVER) des Alpes de Haute Provence

GRAND PUY (Crêtes du)

Lac d'Allos (en hiver)

Poudreuse en Alpes de Haute Provence

COL de CHALOSSE (Alpes Hte Provence)

PEYRESQ ( raquettes à la colle St Michel )

PUY de RENT (Sommet du - Alpes de Hte Provence)

PUY de RENT (Poudreuse)

RAQUETTES au COURRADOUR (colle St Michel)

COURRADOUR ( sommet du ) Hivernale

RAQUETTES AU FANGET - Mars 2014

RAQUETTE sur le plateau d 'ARGENS

RAQUETTES ( autre album - Mars 2014 )

​RAQUETTES AU LAC D'ALLOS

RAQUETTES à la vieille cabane (Vallée de la blanche HAUTE PROVENCE)

RAQUETTES à la vieille cabane ( édition 2017 ) 

RAQUETTES à la barre des Béliers (Vallée de la Blanche - FR 04)

SAMBUE ( hameaux de la Sambue - VERDACHE - Raquettes )

Tete de TOILLIES (en Mars)

RAQUETTES en UBAYE ( avec les CAREIROUNS et VALEIA Rando - super Sauze )

VALLON de CHASSE (Raquettes - VILLAR COLMARS) Val d'Allos

 

 

__________________________

RAQUETTES en  REGION PACA ( 13 - 05 - 06 -83 - 84 )

__________________________

Bérarde (la Bérarde ECRINS)

Rfge VALENTA - col Valenta - ROCHE ECROULEE

__________________________

HAUTES ALPES - QUEYRAS

__________________________

RAQUETTES à CEILLAC (Queyras)

RAQUETTES à SAINT VERAN (Eglise St Veran)

RAQUETTES à SAINT VERAN (Le Village)

SAINT VERAN (HIVERNALE - Le Village)

SAINT VERAN (HIVERNALE - Clausis et Toillies)

CHAPELLE de Clausis (Queyras - Hivernale)

RAQUETTES à SAINT VERAN (Eglise St Veran - Queyras)

TETE de TOILLIES (en Mars)

SAINT VERAN (HIVERNALE - Clausis et Toillies)

RAQUETTES au Vallon du Cristillan (Ceillac - QUEYRAS)

RAQUETTES au COL de Bramousse (Ceillac - Queyras)

__________________________

RAQUETTES en  AUTRES REGIONS FRANCAISES

paysages glaciaires 

__________________________

​AIGUILLES de CHAMONIX et AIGUILLES ROUGES

​AIGUILLE du MIDI ( sommet de ) - CHAMONIX

ARAVIS ( massif des Aravis en Hiver )

Bonneval sur Arc (Haute Maurienne - Savoie)

LA CLUSAZ (paysages hivernaux) Savoie

Le NID D' AIGLE - Tramway du MONT BLANC

Le MONT JOLY ( Belvédère du Mont Blanc )

__________________________

lien vers RAQUETTES en  PAYS ETRANGERS 

VALAIS (CH) - Glacier de Moiry - et Aletch

VALAIS (CH) - Glacier d 'AROLA

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

Voir les commentaires

Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -

__________________________

Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO -

Halte à ZELAIA - Camino de Norte -

__________________________

__________________________

SUR le CHEMIN entre ONDARROA et LEKEITIO

ville de Zelaia (Arantzazu)

__________________________

La ville de Zelaia (Arantzazu ) et MENDEXA communauté autonome de Pais Vasco.

À l'époque médiévale, temps d'Alphonse le Chaste qui règne depuis l'an 795 jusqu'en 843, se sont installées sur ces terres les lignées des Licona et des Mendexa (la grand-mère maternelle d'Ignace de Loyola appartenait à la première d'entre elle). . Bien que, les origines de Mendexa aient été probablement liées à un certain patrimoine féodal de Lekeitio.

Dans le bas Moyen Âge, Mendexa se forme comme église dépendante de Lekeitio. En 1545, après des luttes dures avec la mairie et le Conceil de Lekeitio, Mendeja dispose de propre paroisse, apparaissant de ce démembrement ecclésiastique l'elizate de Mendexa comme unité territoriale indépendante, répartie entre le petit noyau de Zelaia et les quartiers Iturreta, Leagi et de Likona, toute un paysage qui invite à la promenade et la détente.

Bien que, les origines de Mendexa aient été probablement liées à un certain patrimoine féodal de Lekeitio. Dans le bas Moyen Âge, Mendexa se forme comme église dépendante de Lekeitio. En 1545, après des luttes dures avec la mairie et le Conceil de Lekeitio, Mendeja dispose de propre paroisse, apparaissant de ce démembrement ecclésiastique l'elizate de Mendexa comme unité territoriale indépendante, répartie entre le petit noyau de Zelaia et les quartiers Iturreta, Leagi et de Likona, tout un paysage qui accueille le pélerin en marche .

Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -
Compostelle 2016 - d'ONDARROA à LEIKEITO - Halte à ZELAIA - Camino de Norte -

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #CAMINO DEL NORTE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #ESPAGNE, #ITINERANCE, #PATRIMOINE - VILLAGES, #PAYS BASQUE
De SANTONA à GUEMEZ - le CAMINO del NORTE en direction du GITE du PERE ERNESTO

De SANTONA à GUEMEZ - le CAMINO del NORTE

en direction du GITE du PERE ERNESTO

___________________________

Un intéressant commentaire sur le GITE DU PERE ERNESTO

L'étape, nous l'avons avalé sans trop de difficultés jusqu'à l'église Romane de los Remedios    que nous voulions visiter suite aux conseils de deux policiers en maraude . Très belle en effet, du moins de l'extérieur, abritée de quelques pins, dominant le paysage, au loin des marais laissant soupçonner l'océan, masqué par une végétation éxubérante . Une dure montée et le premier panneau .  

Le flêchage a eu raison de la volonté de mes pélerines; tous les 2 km, un panneau gîtes à 2 km, un balisage assez fantaisiste, la monotonie des derniers kilomètres avec un paysage sans grand intérêt . . . et encore un panneau, une église avec une exposition sur les actions du père Ernesto . . . et au fil des kilomètres nous tournons autour du village de Guemes ! Si nous avions su qu'en passant par le village , tout aurait été plus facile . . . 

Et aprés une rude dernière montée, l'arrivée dans " l'oasis du PERE ERNESTO " !

Car ce GITE DONATIVO est une institution sur le CAMINO DEL NORTE; pensez donc, un colosse à barbe de père Noël, qui a offert sa propriété à une association pour entre autres objectifs, héberger ( 45 places ) des pélerins dans la plus stricte tradition du " DONATIVO " ! 

 

De SANTONA à GUEMEZ - le CAMINO del NORTE en direction du GITE du PERE ERNESTODe SANTONA à GUEMEZ - le CAMINO del NORTE en direction du GITE du PERE ERNESTO

En bref, le " Padre Ernesto " !!

______________________________

Un magnifique personnage, à la puissante et amicale personnalité;   . L'albergue se situe dans sa maison natale  . .  sur une croupe arborée ,les chambres ouvrent, par une terrasse couverte, faisant balcon sur une pelouse qui incite à la relaxation ( ce jour là elle était trempée ); Les chambres vastes, aérées, les couchages impéccables, couvertures à foison, où ce jour là plus de 10 nationalités ont cohabiltées .

Quels services !  De multiples douches impéccables, une laverie bien équipée, une cuisine et salle hors sac, une riche bibliothèque où l'on trouve, entre autres, les diapositives, les photos, les écrits du père Ernesto; de nombreux livres d'or remplis de remerciements. La salle à manger est vaste avec un coin salon pourvu d'une grande cheminée, nous étions tous serrés contre l'âtre ce jour là .

Cette salle, accueille les pèlerins dans la pure tradition des repas communautaires. Une hospitaliére, venue d'Argentine, nous raconte vers 18h, la saga d'Ernesto .

UN ROMAN D'HUMANISME, prêtre ouvrier, missionnaire sur plusieurs continents, et maintenant prêtre ouvrier œuvrant pour les enfants, les démunis, les prisonniers.Cet homme fascinant est en prise constante avec le continent sud Américain , ce terreau où il puise son énergie; la pluspart des hospitaliers en sont originaires .

La visite et ses commentaires de la crypte orné de peintures naïves faites par un peintre méxicain, restera un puissant souvenir baigné de fraternité et de bonté . 

De SANTONA à GUEMEZ - le CAMINO del NORTE en direction du GITE du PERE ERNESTODe SANTONA à GUEMEZ - le CAMINO del NORTE en direction du GITE du PERE ERNESTO

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE ARCHIVES

Voir les commentaires

CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)

CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES

( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)

__________________________

CHATEAU-NEUF VAL St DONAT

__________________________

Le village est situé au pied de la montagne de Lure, dans un vallon parallèle à la vallée de la Durance, ( parc naturel régional du Luberon ) . Le territoire est valloné, et présente un fort ensoleillement ; le caractère provençal est visible sur le patrimoine bâti typique de cette région, avec des jas et des cabanes en pierre sèche ( bories, cabanons . . .) ; mais également de nombreuses ruines, dont l'ancien village. Malgré un fort exode rural, la commune a gardé des activités traditionnelles (agriculture , élevage d'agneau, culture d'oliviers), et a connu une importante croissance démographique durant la deuxième moitié du XXéme siècle .                           ( population actuelle environ 500 habitants ) .

 

__________________________

Le vieux village ( ruines ) 

__________________________

Le vieux village de Châteauneuf-Val-Saint-Donat est bâti sur une butte dominant la plaine, et se trouve à l'Est du hameau des Chabannes. Les premières mentions écrites du village datent de 1220 (sentence arbitrale de Meyrargues, archives des Bouches du Rhône).

Comme de nombreux villages Provençaux, il est construit sur une éminence, ce qui permit dans les siècles passés de le défendre des multiples invasions . Quelques monnaies Gauloises et Romaines trouvées dans les environs laissent penser que ce site fut occupé très tôt. Sur le sommet de la butte était construit le château. Le village s'étalait sur les pentes Sud et Sud-Ouest. Il était autrefois fortifié comme l'indique la signification de son nom Castrum ( petite agglomération fortifiée ).

Une délibération du conseil municipal, datée du 9 Février 1653,dit :

" . . . autorise la démolition du Barry et du Portal, et que plusieurs particuliers, dont les maisons étaient contiguës aux Barrys, ayant élevé des protestations, ont la permission de récupérer les pierres sans abus, pour refaire la cantonade de leur maison".

Les rues principales du village portaient les noms de Soubeyranne, Jarlandins, Colombier . . .. Les ruelles du Four, de l'Andronne, de Clastre reliaient les rues principales entre elles. Quelques maisons situées en contrebas de l'enceinte constituaient le quartier de la Bourgade. L'église, située à l'intérieur même du bourg, adossée sur le flanc Sud du château, portait le nom de Notre-Dame de l'Etoile. L'église Sainte Antoine existe toujours et se trouve à une centaine de mètres, au Sud du vieux village. Le vieux village a, depuis la fin du XIXéme siècle, était abandonné par ses habitants.

CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)

__________________________

LE CHÂTEAU

__________________________

Aucun document ne permet de dater sa construction, mais on pense qu'il daterait au moins du XVéme siècle. En effet, en 1482, les consuls de Sisteron vinrent dans ce château pour féliciter Raymond de Glandevès, seigneur du lieu , Gouverneur de Provence, pour la naissance de son enfant.

On possède une description d’un Abbé  J.M. Maurel dans sa monographie de Châteauneuf-Val-Saint-Donat :

« Bâti sur le rocher, à l'extrémité Nord du village, il occupait une surface de 30 mètres sur 17 mètres. Du côté du midi, il était bâti sur des contreforts servant de mur de soutènement qui le rendait inaccessible. Sur ce versant, plusieurs tours carrées servaient de poste d'observation. A l'Ouest, une immense tour carrée, garnie de meurtrières pratiquées dans des murs d'une grande épaisseur, en défendait l'accès. On accédait au château par le Nord. L'entrée était précédée d'une avant-cour, autour de laquelle se trouvaient les greniers seigneuriaux, les écuries, les caves. Cette avant-cour franchie, on entrait dans la cour d'honneur. Celle-ci était équipée d'un four, d'un puits communiquant avec une citerne enterrée de 6,80 mètres par 4 mètres. La cour d'honneur permettait d'accéder à une vaste salle appelée salle des hommages, où était rendue la justice du village. De cette pièce, on entrait alors dans la bâtisse du seigneur par l'intermédiaire d'un vestibule.

Le corps du château était composé de la manière suivante : Le rez-de-chaussée comprenait la cuisine et le salon, ainsi qu'une pièce permettant d'accéder au cachot. Le premier étage était composé de six pièces « .

CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)
CHATEAU NEUF VAL St DONAT - sur le CHEMIN D'ARLES ( vers St Jacques de Compostelle) GR 653 (c)

__________________________

Dans le vieux village L’ EGLISE SAINT ANTOINE

__________________________

L'église Saint Antoine est située une centaine de mètres au Sud du vieux village. On l'aperçoit encore depuis le village actuel. En 1638, l’Évêque de Sisteron ordonne de transférer les droits paroissiaux de l'église Notre Dame de l’Étoile à l'église Saint Antoine. Mais le Seigneur du village s'opposa à cette opération qui l'aurait obligé de se déplacer pour effectuer ses devoirs religieux.

En 1683, l'église Saint Antoine, sous la pression grandissante des habitants, devint enfin l'église paroissiale. En 1876, on l'utilisait encore pour le culte des cérémonies funèbres des rares habitants du vieux village que l'on inhumait au cimetière voisin. Ensuite, la voûte s'écroula et elle fut remplacée par la vieille église Sainte-Madeleine. On peut visiter ses ruines encore debout.

 

__________________________

LA VIA DOMITIA

__________________________

La voie Domitienne passe en contrebas du vieux village . Créée au moment de la conquête du midi de la Gaule, à partir de 120 av. J.-C. par le consul Cneus Domitius Ahenobarbus, la voie romaine Via Domitia ou Voie Domitienne du nom de son fondateur, reliait l'Italie aux provinces d'Espagne. C'est la plus ancienne route construite en France. Elle fut réalisée à des fins militaires, mais rapidement elle devint une voie de communication et de commerce. Pendant le Moyen-Age, on l'utilisait encore couramment. Cette voie franchissait les Alpes au col du Montgenèvre, gagnait le delta du Rhône par les vallées de la Durance et du Calavon, traversait les plaines du Languedoc et du Roussillon, pour arriver en Espagne par le col de Panissars près du Perthus. Le tracé de cette voie est attesté par les historiens de l'antiquité, mais sur la portion comprise entre Apt et le col du Montgenèvre, aucune borne milliaire* n'a été retrouvée. Un gué aménagé sur la commune de Saint-Michel-l'Observatoire et un pont situé sur la commune de Ganagobie sont les seuls ouvrages d'art encore visibles dans le département des Alpes de Haute Provence .

__________________________

Bref historique . . .

__________________________

Dans l’Antiquité, ce territoire était celui du peuple des Sogiontiques (Sogiontii), qui peuplaient la montagne de Lure ( fédérés aux Voconces ). Après la Conquête Romaine, ils sont rattachés avec eux à la province romaine de Narbonnaise. Au IIéme siècle, ce peuple est détaché des Voconces et forme une « civitas « propre, avec pour capitale Segustero ( Sisteron ). Ce territoire était traversé par la voie domitienne.

photo buste de " caesar " musée archéologique d'Arles

Haut Moyen âge  -  Alors que le sud-est de la Gaule était une terre burgonde, le roi des Ostrogoths Théodoric le Grand fait la conquête de la région entre la Durance, le Rhône et l’Isère en 510. Le village dépend donc brièvement à nouveau de l’Italie, jusqu’en 526. En effet, pour se réconcilier avec le roi burgonde Gondemar III, la régente ostrogothe Amalasonthe lui rend ce territoire, cette année là .

Moyen âge  -  Le 29 juin 1220, les accords de Meyrargues sont signés entre Guillaume de Sabran et Raymond Bérenger IV de Provence, au sujet du comté de Forcalquier qu'ils se disputaient. Le nord du comté, de Forcalquier incluse jusqu'au Buëch alla au comte de Provence, moins quelques enclaves comme Châteauneuf qui resta à Guillaume de Sabran. La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1237, sous le nom de Castrum novum vallis sancti Donati, qui devient ensuite Châteauneuf-le-Charbonnier . Le vieux village est abandonné après la fin du Moyen Âge et l’habitat se disperse.

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #SOMMET, #ALPES DE HAUTE PROVENCE, #RAQUETTES, #COL, #PAYS de SEYNE
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !

RAQUETTES au COL FANGET

et SOMMET du CLOS du BOUC !

___________________________

 

Un beau jour d'hiver , ensoleillé et froid , avec une poudre agréable ;

une large boucle menée du Col du Fanget ( au dessus de Seyne les Alpes ) passant au pieds du hameau du Lauzerot , montant au sommet du clos du bouc et finissant en une longue descente face aux crêtes de la Blanche immaculées .

Une randonnée en raquettes en Alpes de Haute Provence  

RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !
RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !RAQUETTES au COL du FANGET et SOMMET du CLOS du BOUC !

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES 

SOMMAIRE

 

Voir les commentaires

création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017

création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017

création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017

création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017

SAN SEBASTIAN - DONOSTIA

capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )

___________________________

SAN SEBASTIAN - DONOSTIA ( en Basque )

______________________________________

Saint-Sébastien, officiellement Donostia en basque et San Sebastián en espagnol, est une ville du Nord de l'Espagne, capitale de la province du Guipuscoa, ( Communauté autonome basque ), accésoirement , siège du diocèse de Saint-Sébastien . Elle abrite, aussi, l'administration de la province maritime de Saint-Sébastien.

La cité s'étend à l'embouchure du fleuve Urumea, autour d'une baie dominée par les monts Igeldo, Urgull et Ulia, et fermée en partie par l'île de Santa Clara.La ville est située sur la côte basque espagnole entre le port industriel de Pasaia ( Donibane ) et la ville d'Orio, sur les bords de la mer Cantabrique. Sur son territoire on trouve plusieurs plages (la plus connue étant celle de la Concha, dans la baie du même nom ) et un petit port à l'abri du mont Urgull. La cité englobe aussi, d'autres monts, tant promontoires côtiers , que dans les terres, le plus haut, Urdaburu (602 m). Bien que le relief soit accidenté on trouve quelques zones planes d'une certaine ampleur dans les vallées, où se concentre une bonne partie des quartiers urbains .

Baignée par les eaux de la mer Cantabrique, à l'embouchure de la rivière Urumea, elle doit une grande partie de sa célébrité à sa rade, la baie de la Concha, encadrée par deux éminences rocheuses, les monts Igeldo et Urgull, véritables balcons naturels d'où on contemple une grande partie de la cité, l'océan et les paysages vallonnés des environs. La ville compte de nombreux monuments (cathédrale du Bon Pasteur, basilique Sainte-Marie du Chœur, palais de Miramar, pont María Cristina, arènes d'Atocha, place de la Constitution et rues pittoresques du centre historique), musées (musée des sciences, de la chasse à la baleine, musée Chillida-Leku) et d'un aquarium. Le palais Kursaal, édifié en 1999, est caractéristique de l'architecture contemporaine . Sa cathédrale dite du Bon Pasteur de San Sebastian a été édifiée de 1889 à 1897.

création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017
création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017

création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017

SON RÔLE MILITAIRE

Importante place militaire et base navale au Moyen Âge, la ville est détruite à plusieurs reprises par des incendies .Le dernier d'entre eux, consécutif à la guerre d'indépendance en 1813, est à l'origine d'un grand projet de reconstruction urbaine mené au cours du XIXéme siècle. Les murailles qui enserraient la ville sont détruites en 1863, permettant l'édification de quartiers modernes , tel le quartier d'Amara.

À partir de 1885, la reine régente Marie-Christine prend l'habitude de venir en villégiature à Donostia-San Sebastian, suivie par sa cour, puis par la bourgeoisie. La ville devient une station balnéaire réputée, et ne tarde pas à être surnommée                       « La perle de Guipuzkoa » .

création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017
création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017

création graphique goelandmedia.prod@gmail.com (C) - fond photographique BJ(c) 01-2017

Les SANCTUAIRES et EGLISES

de DONOSTIA - SAN SEBASTIAN 

___________________________

tous les textes sont inspirés de wikipedia (c) et autres sources personnelles 

SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )
SAN SEBASTIAN - DONOSTIA capitale du GUIPUZKOA ( Euskadi - Pays Basque - Espana )

QUELQUES REPAIRES HISTORIQUES

___________________________

au XIIIéme siècle, Sanche VI de Navarre, dit le Sage, aurait mis le monastère de San-Sebastian entre les mains de l'abbé de Leyre et de l'évêque de Pampelune. Ce document sera confirmé, en 1201, par le roi Pierre Ier. Les premièrs écrits sur San-Sebastian font référence à un monastère, situé dans le quartier qui est encore aujourd'hui appelé San-Sebastian l'Antiguo. Ce lieu a , selon San-Sebastian été fondé vers 1180 par Sanche VI Roi de Navarre. « Il naît pour être port maritime de Navarre, et initialement accomplit sa mission comme tel « . Le Guipuscoa à partir de l'année 1200 demandera la vassalité du roi castillan Alfonse VIII, ennemi de Sanche le Fort . Pour les commerçants de Donostia-San Sebastian ce changement sera positif, puisque la cité passe d'un état de petit port d'un petit état en décadence (Navarre), ( risquant tomber sous la domination française ), à servir de sortie vers la mer a une monarchie castillane, beaucoup plus grande, plus riche et en pleine expansion.

En janvier 1489 un nouvel incendie réduit une fois de plus la ville en cendres. Cet événement malheureux a eu comme conséquence la reconstruction de la ville en pierre. Cet incendie sera le dernier de l'époque médiévale de Donostia-San Sebastian . Plus qu'une reconstruction de ville, il faut parler d'un nouveau mode de vie de la cité Donostiane.

À partir du dernier quart du XIVéme siècle, Donostia-San Sebastian, qui était un empire marchand, deviendra, par sa situation stratégique, place militaire, et son port principal, Pasaia, passera de port commercial, à celui de base navale.

 Pasaia, restera base navale de l'Escadron cantabrique, cette force maritime qui pendant des siècles (jusqu'au XIXéme siècle) luttera contre les escadres Françaises, Néerlandaises et Britanniques.

Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER les DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSUS !

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #INFOS

 

MEILLEURS VOEUX 2017 - goelandmedia.prod@gmail.com

PARTAGEZ et DIFFUSEZ - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

PARTAGEZ et DIFFUSEZ - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog