Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #EGLISE-MONASTERE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #ITINERANCE
ber.dranreb04.overblog.com-retour-accueil
ber.dranreb04.overblog.com-retour-accueil

________________

RETOUR ACCUEIL

Sommaire du BLOG

________________

mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

fond photographique BJ(C)09-2015

ber.dranreb04-blog-larressingle-gers
ber.dranreb04-blog-larressingle-gers

De CONDOM à MONTREAL -

Etape5 de notre itinéraire COMPOSTELLE saison 2015

____________________________________________

sur le chemin , village de LARRESSINGLE .

Au prix d'un petit détour de 4 km, en cette matinée de notre 5éme étape au départ de Condom, une superbe découverte m'attendez; Ceinte de mur , je découvrais Larressingle, l’un des plus beaux et plus petits villages fortifiés de France. Murs d’enceinte, courtines, tours crénelées, fossé, porte d’entrée, château du XIIIe s, église fortifiée du XIIe s, maisons médiévales accolées aux murailles, ce village de Gascogne m'offrit une plongée dans le XVIe siècle. Aprés un délicieux café et une visite courte mais minutieuse des lieux, c'est avec regret que je dois me remettre en route car l'étape est longue et mes amies , m'attendent plus loin . C'est à la chapelle de Routges, que je les retrouverai pour un frugal repas . Une courte sieste, sur un tertre gazonné et ombragé du cimetière me remettra en forme, pour terminer l'étape à Montréal

_____________________________________________

Autrefois propriété de l’abbaye de Condom, préservé des guerres, patiement restauré, Larressingle se déguste sur un lit de verdure, en plein cœur de la campagne viticole gersoise.

( Ici murit le fameux Armagnac et son cousin le' délicieux " Floc " )

Au XIe siècle, il n'y avait ici que quelques fermes qui furent cédées aux abbés de la ville voisine de Condom. Lorsque cette ville devint siège d'un évêché (par décision du pape d'Avignon Jean XXII), la propriété de Larressingle fut transférée aux évêques. Ces derniers, nouveaux "Seigneurs de Larressingle" entreprirent de grands travaux destinés à embellir et surtout à fortifier le village (la région était sur une zone sensible, à la limite des royaumes de France et d'Angleterre).
Finalement, les siècles suivants furent assez paisibles. Jamais aucun belligérant ne daigna s'intéresser à cette petite cité de l'Armagnac, qui conserva ainsi son intégrité jusqu'à la Révolution Française. Larressingle redevint alors un bien national.
Malheureusement, le dernier des évêques avait quelque peu saccagé la citadelle du village, notamment en utilisant toiture et autres pierres pour sa propre propriété... Sans protection, et sous le regard indifférent des habitants, la citadelle et l'enceinte se transformèrent inexorablement en ruines.
Puis, au début du XXe siècle, le Duc de Trévise entreprit de grands travaux qui redonnèrent au village son lustre d'antan. Cette réhabilitation fut conduite dans les règles de l'art et poursuivie jusqu'à aujourd'hui par "Les Amis de Larressingle" pour offrir aux visiteurs ce magnifique exemple de notre patrimoine du Moyen Âge.

___________________________________

Le village de Larressingle (classé dans les « Plus Beaux villages de France ») est situé à 6 km à l'ouest de Condom dans la vallée de l'Osse. Il domine la mer de vignes qui produisent le délicieux Armagnac.

____________________________________

Plus de détails Historiques

D'après la légende, ce village fortifié du XIIIéme siècle tirerait son nom de l'époque gallo-romaine. Une légion romaine forcée de réculer face à la population locale aurait reçu ordre de son officier «RETRO SINGULI» en arrière un par un. d'autre souces étymologiques font références au latin « Cingulum », enceinte de donjon féodal et de la syllabe « re », réfection, reconstruction, pour devenir aujourd'hui Larressingle.

Larressingle apparait dans les textes au début du XIéme siècle. L'abbé Hugues de Gascogne, fondateur de l'abbaye de Condom, est héritier de son père, duc de Gascogne et évêque de Gascogne. . . Devenu évêque d'Agen et de Bazas, laisse sa charge abbatiale de Condom et fait don à son successeur de ses terres de Larressingle et de l'église Saint-Sigismond. La possession de l'église et de la villa est confirmée en 1163 et 1245 par les bulles des papes Alexandre III et Innocent IV. C'est ainsi que les abbés puis les évêques de Condom sont devenus les seigneurs du village.

Au XIIéme siècle, on édifie une nouvelle une église fortifiée. Au XIIIéme siècle, la couronne de France et d'Angleterre se disputent l'Aquitaine. Devant les troubles , les bourgs se fortifient (Sauvetés, Bastides). Ce sont les abbés de Condom qui font réaliser la forteresse de LARRESSINGLE .Le cartulaire attribue la fin de la construction des tours à l'avant-dernier Abbé de Condom, Arnaud Othon de Lomagne, dans la seconde moitié du XIIIéme siècle .

Le 20 juin 1285, son successeur, Auger d'Anduran, abbé de Condom ( 1285 - 1305 ), conclut un acte de paréage avec le roi d'Angleterre, Edouard Ier dans lequel il est traité du castrum de Retrosingula. L'abbé fit exaucer les tours de l'enceinte. La construction du château avait probablement comme but de couvrir Condom des agressions venant de l'ouest, mais il pouvait aussi servir aux abbés à se protéger des habitants de Condom qui étaient souvent en lutte contre eux pour leurs droits. Dans cet acte de paréage, l'abbé fait participer le roi d'Angleterre à rendre la justice dans la ville de Condom, le château de Larressingle et leurs dépendances. Le roi fait de même avec l'abbé pour le château de Goalard et ses dépendances. Deux baillis, l'un nommé par le roi, l'autre par l'abbé, sont chargés de rendre la justice dans l'ensemble de ce bailliage. L'abbé partage avec le roi le droit de nommer consuls, jurats et notaires, et d' accueillir de nouveaux habitants à Condom et à Larressingle. Le roi s'engage à protéger l'abbé de toute rébellion des habitants de Condom. La garnison de Larressingle a dû être fournie par le roi d'Angleterre à partir de cette date. Cet acte de paréage n'a pas mis fin aux oppositions entre les abbés, avec les consuls.

Le château de Larressingle ne semble pas avoir joué de rôle militaire pendant la Guerre de Cent Ans. Le compte consulaire de Montréal signale pour l'année 1412, en juin, le passage de la compagnie de routiers du capitaine "Nicolo lo Basquo", partie camper devant Montréal.

À partir de 1587, la ville de Condom va entretenir une petite garnison de trois hommes à Larressingle. Le village ne sera jamais attaqué jusqu'en 1589. La petite garnison n'a pas pu empêcher les Ligueurs de s'emparer de Larressingle par surprise, puis Antoine Arnaud de Pardaillan de Gondrin, seigneur de Montespan, s'en rend maître. Le ligueurs vont utiliser Larressingle comme base afin de réaliser leurs razzias et méfaits et ce, jusqu'en 1596. Les consuls de Condom et le sénéchal d'Agenais ne purent arriver à les déloger. Finalement, le sieur de Montespan ,accepta , de quitter les lieux pour 2000 écus. Le maréchal de Matignon accepta cet accord et envoya des commissaires pour faire démanteler Larressingle, Vic et Nogaro. Mais Montespan changea d'avis. En juillet 1590, il demanda 2000 écus supplémentaires à payer par le pays d'Armagnac, ce que refusa le maréchal de Matignon. Montespan demanda ensuite 3000 écus pour ne pas inquiéter les habitants de Condom et de la juridiction, s'engageant à démanteler Larressingle après le démantèlement de Vic et Nogaro, puis finalement il refusa de discuter de la reddition de Larressingle, en s'engageant de procurer "le soulagement du peuble, du laboureur et de son bestailh", en décembre 1590.

Le 3 mars 1591, le marquis de Villars qui commande les ligueurs du pays signe un traité "pour la liberté du laboureur, son bestail, et pour toutz ceulx qui de portent point les armes que pour la deffence des villes et maisons d'où ils sont domiciliés". En 1594, Montespan est encore à Larressingle, Valence et Mirande. Finalement Montespan n'évacua Larressingle qu'en 1596 , la même année il fait sa soumission au roi Henri IV. Larressingle n'a plus joué de rôle militaire, même pendant la Fronde.

Dès le XVIIéme siècle, le château est délaissé par les évêques . Et c'est à la fin du XVIIIéme siècle que Mgr d'Anterroches, dernier évêque de Condom, fait démembrer la toiture et transporter les bois de charpente à son château de Cassaigne. Vendu comme bien national, il est dépecé et vidé, puis le village lui-même tombe en désuétude .

Au début du XXéme siècle, la forteresse est à deux doigts de disparaître. Seules trois maisons sont habitées, les autres transformées en grange ou abandonnées, tombent en ruines. Le village doit sa restauration à l'initiative du duc de Trévise qui fonde un comité de sauvegarde, soutenus par des financiers de Boston, qui le subventionneront jusqu'en 1938.

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !
Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !

Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #GLACIERS, #ECRINS, #PATRIMOINE - VILLAGES, #ITINERANCE, #EAUX VIVES, #REFUGE
ber.dranreb04.overblog.com-retour-accueil

________________

RETOUR ACCUEIL

Sommaire du BLOG

________________

mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

fond photographique BJ(C)09-2015

dranreb04 blog glacier pilatte

GLACIER de la PILATTE depuis la BERARDE - Aout

Refuge de la Pilatte -

un panorama impressionant sur le glacier de la Pilatte, ses affluents et les crêtes des " Boeufs rouges " ainsi que les sommets des Bans.

Nous sommes au cœur du Massif des Écrins et aux dessus des sources du Vénéon.

_________________________________________________________

Au départ de la Bérarde ( alt 1713 m ), stationner à l'un des parkings à coté du village de la Bérarde . Emprunter le sentier pietonnier ("la calade") jusqu'à la Maison de la Montagne. Le sentier , de la Pilatte, démarre après la Maison de la Montagne au bout de la route. On remonte en rive droite du Vénéon jusqu'au refuge du Carrelet (1h10) sur un sentier facile avec peu de dénivelation. On laisse ensuite sur notre gauche le sentier qui monte au Refuge de Temple Écrins pour continuer a suivre le lit du torrent. Au bout de cette vallée glaciaire, on traverse le Vénéon sur une passerelle ou des névés persistent jusqu'au début Juillet. Le sentier s'élève ensuite en rive gauche , d'abord facile, puis devient plus raide avant de s'élever en lacets, qui l'amènent au dessous du ressaut rocheux qui abrite le refuge ( Alt 2577 m ) . Situé au pied des premiers escarpements des Bans, le refuge de la Pilatte est notre but de randonnée mais aussi un point de départ inévitable pour les alpinistes. De la terrasse du refuge, le panorama impressionant sur le glacier de la Pilatte, ses affluents et les crêtes des " Boeufs rouges " ainsi que les sommets des Bans, est à couper le souffle .

Aprés une collation prise sur la terrasse, certains d'entre nous se sont engagés sur l'étroit sentier qui, d'abord horizontal ,descend ensuite par une faille équipée jusque au glacier .Par manque de temps nous avons fait demi-tour et avons regagné le refuge où le reste du groupe nous attendait .

Pour le retour nous avons pris l'option , de rester en rive gauche sur un interminable sentier en balcon qui nous a ramené au village de la Bérarde . Nous déconseillons cette option si vous manquez de temps , car ce sentier contourne tous les vallons affluents du Vénéon, et par voie de conséquence est beaucoup plus long . Retour possible par le sentier de montée en rive droite du Vénéon .

___________________________________

durée 7h 30 hors repas et diverticule - dénivellation 830 m - 14 km AR

PLUS D'INFOS sur le site de " La PILATTE "

___________________________________

Les sommets aperçus , aprés dissipation de la brume :

l’Ailefroide qui culmine à 3954 m ( dominant le refuge " Temple Ecrins ). Pointe des Bœufs rouges (3518 m) à gauche, en face la crête du massif des Bans qui le domine (3669 m) et à droite la pointe Richardson (3312 m). en redescendant : on aperçoit le refuge de la Temple-Ecrins sous le grand glacier du Vallon de La Pilatte (sous la Barre des Ecrins qui domine de ses 4088 m) .

pour VOIR les CARTES PLEIN ECRAN, cliquez dessus !pour VOIR les CARTES PLEIN ECRAN, cliquez dessus !
pour VOIR les CARTES PLEIN ECRAN, cliquez dessus !

pour VOIR les CARTES PLEIN ECRAN, cliquez dessus !

pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

pour sonoriser le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSUS !

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #CHEMIN SAINT JACQUES, #EGLISE-MONASTERE, #ITINERANCE

ber.dranreb04.overblog.com-accueil

RETOUR ACCUEIL

mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

fond photographique BJ(C)09-2015

chateau morlanne dranreb0434 blog

Village de MORLANNE ( Pyrénées Atlantiques ) -

en marge de la 11éme étape de notre projet compostelle 2015

MORLANNE , aux Marches du BEARN ( Pyrénéees Atlantiques )

    Notre arrivée à MORLANNE ,

    Une boucle de 12 km hors topo guide et hors de l'extrait de carte routière qui nous accompagne chaque jour ; une progression , sous la pluie, en suivant les panneaux routiers et interrogeant les adorables Béarnais qui croisaient notre route . . . Et enfin la découverte de ce magnifique village, plaçé autrefois sur une des branches du CHEMIN Historique ; aujourd' hui, ècarté par les emménageurs du chemin moderne ; coup dur pour ce merveilleux village d'être tenu à l'écart des pélerins cheminant vers l'ouest . Une halte dans un café littéraire tenue par une passionnée ; un moment de lévitation hors du temps, baigné de gastronomie , de culture , de patrimoine , un de ces mille et uns partages qui font la richesse de cette pérégrination . Un retour , bien douché, qui a porté, ce jour là , notre étape à plus de 30 km, mais que de merveilles visitées . . .

    1. DIAPORAMA sur l'EGLISE de MORLANNE
    2. DIAPORAMA sur les PORTES de MORLANNE
    3. DIAPORAMA sur le CHATEAU et SON PARC
    4. RETOUR à MORLANNE en 2016 

        morlanne-dranreb0434-blog

        Pierre Bourgeade

        né en 1927 à Morlanne, est un romancier, poète et dramaturge. Sur son village natal, il a écrit :

        « Je suis né dans un petit village des Pyrénées, Morlanne, dont l'unique rue, la carrère, s'allonge sur le sommet d'une colline que dominent, d'un côté, la haute masse d'une église fortifiée, et de l'autre le château. J'allais, bien sûr, à l'école publique. Apprenant, au cours élémentaire, comment, pendant la Révolution, le Tiers avait triomphé des deux ordres, il me semblait, quand je rentrais à la maison, que la carrère était le reflet exact de l'Histoire et j'espérais qu'un jour, quand je serais grand, des conflits analogues s'élèveraient entre le Tiers et le reste, et seraient résolus de la même manière. Je rêvais à cela, à sept ou huit ans, en rentrant de l'école, je rêvais à une révolution définitive, sans savoir ce qui pourrait la motiver, mais j'espérais vivre, rien que pour la forme, et je rêvais que j'écrirais des livres. »(C)

        ________________

        RETOUR ACCUEIL

        Sommaire du BLOG

        ________________

                eglise St Laurent de morlanne

                ________________________________________

                Le VILLAGE au magnifique patrimoine bâti . . .

                ________________________________________

                « Aux marches du Béarn, Morlanne est un village de trois cents âmes, perché depuis dix siècles, sur l'une de ces collines qui, de l'autre côté de la plaine du gave, font face aux Pyrénées. Jules César y établit un camp où l'on peut encore méditer sur l'ambition, l'histoire, le triomphe des ronces et de l'oublie. Du camp romain, comme de tout autre endroit de Morlanne, l'œil domine, au sud, un bon tiers de la chaîne des Pyrénées ; à l'ouest, les Landes monotones ; à l'est, l'Armagnac turbulent ; au nord, cette contrée confuse, vaste et poussiéreuse, que le Béarn hautement civilisé rêva toujours d'annexer, la France. Gaston Phoebus quittait chaque jour sa citadelle d'Orthez, distante de cinq lieues, passait au château de Salles-Pisse où vivaient ses cousines, et venait à Morlanne prendre le thé avec ses maîtresses . . .

                ___________

                LE CHATEAU

                ___________

                Entre 1337 et 1453, la guerre de Cent ans, opposant les rois de France et d'Angleterre, fait rage. Gaston Phoebus, Vicomte de Béarn préserve ses territoires face à la Gascogne anglaise. Il met en place un système défensif,, un réseau de fortifications ceinturant le Béarn. Le Château de Morlanne en est le témoin... à quelques kilomètres du vignoble du Madiran. Il est construit , en 1373, à l'instigation du demi-frère de Gaston Phoebus Arnaud Guilhem de Béarn. La forteresse paraît avoir traversée, intacte, les six siècles de son histoire. Le château domine le village, avec ses demeures des XVIIe et XVIIIe siècles, l'abbaye laïque et l'église fortifiée du XIVe siècle.

                ________________

                RETOUR ACCUEIL

                ________________

                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

                Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

                Voir les commentaires

                Publié le par Ber Dranreb
                Publié dans : #EGLISE-MONASTERE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #ITINERANCE

                ber.dranreb04.overblog-accueil-sommaire

                ________________

                RETOUR Archives  du BLOG

                ________________

                mise en page goelandmedia.prod@gmail.com - fond photographique BJ(C)09-2015

                cathédrale saint pierre condom

                Cathédrale SAINT PIERRE de CONDOM ( Gers ) -

                Compostelle 2015 - Etape IV de Marsolan à Condom -

                La première cathédrale Saint-Pierre est complètement démolie en 1368 et rebâtie par l’évêque Bernard Alamand, qui achève les travaux vers 1400. L’actuel chevet date de cette époque. Cent ans plus tard, la cathédrale est encore en piteux état, et l’évêque Jean Marre, à qui un laudateur de l’époque — le chanoine Laguère — accorde tous les talents et toutes les vertus, entreprend de la restaurer de fond en comble. Il a déjà à son actif la restauration de plusieurs édifices religieux de la région.

                Reconstruite en 1507, après que le clocher se soit effondré, par l’évêque Jean Marre et terminée par son successeur en 1531, c’est l’une des dernières réalisations du style gothique méridional, et sa nef unique amplifie puissamment le jeu de l’orgue construit en 1605. Des voûtes aux clefs ornées et dorées, de grandes baies à remplages flamboyants.

                Elle aurait sûrement été rasée en 1569 par les bandes de Montgomery, chef protestant et iconoclaste, si les habitants ne s’étaient pas cotisés pour la sauver, moyennant paiement de 30 000 livres.

                La cathédrale SAINT PIERRE

                À l’extérieur, les énormes contreforts qui enserrent les chapelles latérales, le portail flamboyant avec des personnages et des anges sculptés dans les niches à dais ouvragés du portail donnant place Saint-Pierre (ancienne place d’Armes), et la haute tour carrée qui domine à l’ouest ne manquent pas d’allure. La chapelle axiale de la Vierge, gothique à cinq pans, paraît être un vestige de l’abbatiale du xive siècle.

                Le cloître de la cathédrale Saint Pierre

                Sur le flanc nord, un vaste cloître aux voûtes gothiques, très éprouvé par les Guerres de religion, mais bien restauré, dessert les bâtiments de l’ancien évêché, maintenant occupés par l’hôtel de ville.

                _______________

                mise en page et graphisme goelandmedia.productions@gmail.com (c)

                _______________

                ​RETOUR Archives  du blog

                _______________

                Pour SONORISER le DIAPORAMA , Cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !!!

                Pour SONORISER le DIAPORAMA , Cliquez sur l' ONGLET CI-DESSUS !!!

                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !

                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSOUS !

                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSUS !Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSUS !Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSUS !
                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSUS !Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSUS !

                Pour VISIONNER PLEIN ECRAN , cliquez sur les PHOTOS CI-DESSUS !

                sortie du dossier vers 

                SOMMAIRE BLOG

                 

                ACCES  AU SOMMAIRE

                VILLAGE et PATRIMOINE

                 

                 

                sortie du dossier vers ARCHIVES du blog

                Voir les commentaires

                Publié le par Ber Dranreb
                Publié dans : #INFOS, #ALPES DE HAUTE PROVENCE
                acces-2eme-blog-bernard dranreb
                acces-2eme-blog-bernard dranreb

                ___________________________________

                lien vers Autre blog - PHOTOS

                contacts, Commentaires, suggestions - ICI -

                ___________________________________

                voeux 2016 blog dranreb0434
                voeux 2016 blog dranreb0434

                MEILLEURS VOEUX A TOUS NOS VISITEURS pour 2016

                _______________

                mise en page et graphisme goelandmedia.productions@gmail.com (c)

                _______________

                ​RETOUR ACCUEIL

                sommaire du blog

                _______________

                retour sommaire blog dranreb0434
                retour sommaire blog dranreb0434

                Voir les commentaires

                Articles récents

                Hébergé par Overblog