Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #SAVOIE-Hte SAVOIE, #FAUNE, #FLORE, #SOMMET

ber.dranreb04.overblog.com

LES BOUQUETINS du NID D'AIGLE ( Pays du Mont Blanc )

voir aussi :

Le SITE du NID d'AIGLE

Le GLACIER de BIONNASSAY

__________________________________

Le Bouquetin des Alpes (Capra ibex), est un Mammifère de la famille des Bovidés,

( ordre des Artiodactyles - famille des Caprinés. ) . Sa femelle s'appelle l'étagne.

Comme son nom l'indique, il colonise l'arc alpin. Une espèce très proche, le Bouquetin d'Espagne, comprenant plusieurs sous-espèces dont le Bouquetin des Pyrénées aujourd'hui disparu, occupe la péninsule ibérique. Une troisième espèce, le Tur du Caucase, vit aux confins orientaux de l'Europe.Le bouquetin est une espèce rupicole ( qui aime le rocher ) . Son milieu de prédilection comprend des murailles abruptes, des falaises à pics ou des parois escarpées. Il ne fréquente la forêt qu’exceptionnellement. Dans les Alpes, selon les saisons, l'altitude à laquelle on peut le trouver varie de 500/3 300 m. C'est l'été que les animaux montent le plus haut, aux cols les plus élevés pour profiter surtout des pâturages non consommés par les autres herbivores sauvages ou domestiques, sur les sommets ou les crêtes. L'hiver, ils peuvent descendre jusque dans les vallées pour trouver de la nourriture.

___________________________________

Le mâle ou bouc

Appelé bouc, ou éterlou quand il est jeune, le mâle mesure entre 75/90 cm au garrot pour une longueur, du museau à la queue, comprise entre 1,40/1,60 mètre. Son poids varie en fonction des saisons, de 65/100 kilogrammes . Trapu, il possède de courtes mais solides pattes, un cou large et des yeux assez écartés mais la caractéristique la plus frappante chez le bouquetin mâle réside dans ses cornes. Recourbées vers l'arrière,en forme de cimeterres, elles comportent des nodosités également appelées bourrelets de parure. À l'âge adulte, les cornes du mâle atteignent 70/100 cm et peuvent peser jusqu'à 6 kg la paire.

_________________________________

La femelle ou étagne

La femelle appelée « étagne », et éterle quand elle est jeune, est plus petite et plus fine. Elle mesure entre 70 et 78 cm de hauteur au garrot pour une longueur comprise entre 1,05 et 1,45 mètre. Son poids varie entre 35 et 50 kg. La différence principale réside dans la longueur des cornes. Ces dernières sont en effet beaucoup plus courtes, mesurant 20/30 cm et ne pesent que 100/300 grammes la paire. Les cornes des femelles sont plus fines et dépourvues de bourrelets

_________________________________

Le juvénile ou cabri

Chez les petits bouquetins, la reconnaissance des sexes est impossible avant 5-6 mois à 1 an ; on parle alors de cabris. Au-delà d'un an, il devient possible de différencier le sexe des individus par l'observation du diamètre des cornes. Il est plus important chez les jeunes mâles ( les cornes des mâles sont plus épaisses à la base , les cornes des femelles sont plus minces et dépourvues de bourrelets ).Les cornes permettent , donc, de déterminer à la fois le sexe, mais aussi de l'âge d'un individu.

Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés

fond photographique BJ(c)06-2016

NOUS CONTACTER

nous encourager en s' ABONNANT AU BLOG

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #SAVOIE-Hte SAVOIE, #SOMMET, #GLACIERS, #TRAIN - TELEPHERIQUE
ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

Le TRAMWAY du MONT BLANC ( le NID D' AIGLE )

PAYS du MONT BLANC

______________________________________

Le Nid d'Aigle est le terminus du TMB (Tramway du Mont-Blanc). Cette gare française de montagne se situe sur la commune de Saint-Gervais-les-Bains.

Le SITE du NID d'AIGLE

Les BOUQUETINS du NID D'AIGLE

____________________

Cette gare accueille les alpinistes ainsi que les promeneurs à 2 362 m d'altitude en-dessous du glacier de Bionnassay. L'hiver, le tramway s'arrête à la gare de Bellevue, car la station Nid d'Aigle n'est pas accessible en raison des risques d'avalanche. Un voyage en tramway Le Fayet - Nid d'Aigle dure environ trois quarts d'heure et le panorama est remarquable. C'est du Nid d'Aigle que part la « Voie Normale » du mont Blanc, par le refuge de Tête Rousse puis le refuge du Goûter.

Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA cliquez sur l' ONGLET CI-DESSUS !

ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

RETOUR Accueil

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés-fond photographique BJ(c)06-2016
Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés-fond photographique BJ(c)06-2016

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés-fond photographique BJ(c)06-2016

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés

fond photographique BJ(c)06-2016

NOUS CONTACTER

nous encourager en s' ABONNANT AU BLOG

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

Le SITE du NID d'AIGLE

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #SAVOIE-Hte SAVOIE, #SOMMET, #GLACIERS
ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

GLACIER et AIGUILLE de BIONNASSAY ( Pays du Mont Blanc )

______________________________

Le glacier de Bionnassay est situé dans le massif du Mont-Blanc; Il descend de l'aiguille de Bionnassay. Il couvre 4,73 km2 et mesure 5 km de long. On y accède par le tramway du Mont-Blanc, jusqu'à la gare du Nid d'Aigle, puis par un sentier .

Facile d'accès depuis le terminal du Tramway du Mont Blanc ; on peut approcher facilement

certains de ses séracs impréssionants . Dominé par l'Aiguille de Bionnassay ( alt 4052 m ) , et par les falaises de glace des crêtes du Goûter , on peut circuler assez facilement dans les gradins coupés de petites barres rocheuses ; Le Bouquetin réintroduit dans ce cirque n'est pas rare !

_______________________________

LIEN vers l'article sur le TRAMWAY du MONT BLANC

LIEN vers l'article sur les BOUQUETINS du NID D'AIGLE

Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA , CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

RETOUR Accueil

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés

fond photographique BJ(c)06-2016

NOUS CONTACTER

nous encourager en s' ABONNANT AU BLOG

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #FAUNE
ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

FOSSILES fascinants restes de vie disparues

______________________________________________________

PLUS de PHOTOS -----> LIEN ICI <------

______________________________________________________

Depuis la Préhistoire, l'homme a trouvé de nombreux fossiles,

restes d'organismes pétrifiés par les minéraux qui les ont remplacés ou qui ont conservé leur enveloppe extérieure. Si la plupart des interprétations étaient plus ou moins fantaisistes, quelques auteurs de l'Antiquité comme Aristote, les ont, d'une façon générale, interprétés correctement. Le terme « fossile » est employé depuis Pline au iersiècle, et son utilisation fut récupérée au xvie siècle par Agricola, pour faire allusion à un corps enterré, que ce soient des restes d'organismes ou de minéraux intégrés dans les matériaux de la croûte terrestre. Léonard de Vinci comprenait néanmoins dès le xve siècle que ces fossiles ne pouvaient pas être considérés, comme on le pensait alors en Europe, comme des témoignages du Déluge biblique. "En un tel cas", écrivait-il, "ils seraient épars dans le plus grand désordre au lieu d'être empilés en couches successives nettes comme dans des traces de crues successives". Toutefois, les deux idées essentielles à leur propos, soit leur origine organique et le fait qu'il s'agisse de témoignages de formes de vie disparues ayant existé avant le présent, n'ont pas été véritablement appréhendées avant le xviie siècle.

Les premiers progrès réels découlent d'une hypothèse formulée au début du xviiie siècle : les terrains contenant des fossiles d'animaux ou végétaux marins devaient en toute logique avoir été recouverts par la mer ou l'eau douce (notamment lors des crues), afin qu'ils s'y déposent sur le fond, s'enfoncent sur le lit sédimentaire, et soient recouverts par les couches suivantes. C'est la première fois que le fossile est envisagé comme indice stratigraphique. Toutefois, le poids de l'idée de génération spontanée, selon laquelle les espèces étaient apparues les unes après les autres et d'origine divine, empêcha une interprétation systématisée et approfondie des causes du renouvellement des espèces, tel que logiquement déduit de l'étude des fossiles.

Au xixe siècle, Charles Lyell décrit les fossiles comme les restes d'organismes qui vivaient à une autre époque et actuellement intégrée au sein de roches sédimentaires. Cette définition reste valable, bien que désormais on accorde une plus grande ampleur au terme, en incluant les manifestations de l'activité de ces organismes tels que les excréments (coprolithes), les restes de constructions organiques, les traces d'empreintes, les impressions de parties du corps (ichnofossiles) ou même la dentelle, les squelettes ou les troncs, etc.

________________________________________

Jean-Baptiste Noulet

INITIATEUR de L’ ÉTUDE DES FOSSILES de MOLLUSQUES MARINS

________________________________________

Chercheur et naturaliste français né le 1er mai 1802 et mort le 24 mai 1890 à Venerque ( Haute-Garonne ). Il commence par exercer son métier de médecin mais son tempérament de travailleur jamais satisfait et de chercheur infatigable, le poussent vers un autre destin. Il s'intéresse alors beaucoup à la géologie puis surtout à la paléontologie. Il devient en 1841 professeur d'histoire naturelle médicale à l'école préparatoire de médecine et de pharmacie ( future faculté des sciences de Toulouse ), et en 1872 Directeur du Muséum d'histoire naturelle de Toulouse.

Il a contribué à prouver l'existence de l'homme fossile et est un des pionniers de la préhistoire en tant que discipline scientifique. Son principal mérite est d'avoir confirmé en 1851 les découvertes près d'Abbeville de Boucher de Perthes sur l'homme préhistorique, par ses fouilles d'un gisement paléolithique à l'Infernet situé sur la commune de Clermont-le-Fort. Homme de science discret, on disait de lui : « Il aimait trop la science pour elle-même. Il avait peur de faire parler de lui. Il ne cherchait pas la renommée ! »

Il a fixé d'une manière définitive l'âge des Pyrénées et fut également lexicographe et critique de la langue et de la littérature occitane.

______________________________________________________

PLUS de PHOTOS -----> LIEN ICI <------

FOSSILES surprenants restes de vie disparues
ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

RETOUR Accueil

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés

fond photographique BJ(c)06-2016

NOUS CONTACTER

nous encourager en s' ABONNANT AU BLOG

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

QU'est ce qu'un ROSTRE de BELEMNITE ? ?

____________________________________

Leur squelette interne comporte deux parties : le rostre plein, en forme de balle de fusil, et le phragmocône, cloisonné, contenant une partie du corps de l'animal. Le phragmocône était traversé par un siphon et se prolongeait vers l'avant par une lame cornée, le proostracum, rarement conservé. Il était composé, comme le squelette des autres céphalopodes, d'aragonite, mais le rostre pouvait être aussi constitué de calcite, ce qui représente une nouveauté évolutive.

Le rôle du rostre était principalement d'équilibrer la masse de l'animal en augmentant sa stabilité. Il représentait entre un cinquième et un tiers de sa longueur totale, y compris les tentacules.Les bélemnites possédaient une poche à encre, comme les seiches. Leurs tentacules ne portaient pas de ventouses, mais de petits crochets pour capturer leurs proies. Elles constituaient des proies prisées des ichthyosaures.

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #COL, #SOMMET, #PAYS DIGNOIS, #ITINERANCE, #FLORE
Sentier du Pas de la Faye un des accés à la BARRE des DOURBES
Sentier du Pas de la Faye un des accés à BARRE des DOURBES

__________________________________________

Aspect Géologique succinct de la Barre des Dourbes

La grande falaise de la montagne de Coupe, quasiment rectiligne et presque N-S, qui domine le village des Dourbes, barre l'horizon oriental de Digne. Il s'agit d'un crêt très typique, armé par le Tithonique, qui forme le rebord occidental de la cuvette synclinale de Barrême

Bref historique de l'ancienne commune des Dourbes

La localité était une commune qui a été rattachée à Digne-les-Bains en 1974.

L'ancienne commune comportait plusieurs hameaux : outre les Dourbes, on trouve encore aujourd'hui Ville-Cris (ou Ville-Christ), Vaumet, les Guesses et le Villard. Une route reliait les Guesses et le Villard des Dourbes aux autres hameaux mais celle-ci a été emportée par le glissement de terrain de 2003. Le Villard est aujourd'hui accessible par la D569, alors que les autres habitations sont desservies par la D19.

La situation des Dourbes au pied de la barre des Dourbes, en fait un point de départ idéal de nombreuses randonnées à pied, à vélo ou à cheval.

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

RETOUR Accueil

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés

fond photographique BJ(c)06-2016

NOUS CONTACTER

nous encourager en s' ABONNANT AU BLOG

RETOUR SOMMAIRE

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #GORGES, #GROTTES, #VAUCLUSE, #ITINERANCE, #PATRIMOINE - VILLAGES

ber.dranreb04.overblog.com

GORGES de LA NESQUE ( Vaucluse FR 84 ) - Monts du Ventoux

Les gorges démarrent au sud du village de Monieux, juste après le plan d'eau et à une altitude de 625 mètres, pour finir au pied du bourg de la commune de Méthamis, à une altitude d'environ 270 mètres.

Ces gorges impressionnantes dont fait partie le rocher de cire « Lou Roucas dou Cire « ont été chantés par le félibre Mistral. Le chemin de grande randonnée GR 9 (C) traverse les gorges à la hauteur de la chapelle Saint-Michel. Certaines falaises mesurent plus de 200 mètres de hauteur.

Réserve de biosphère du Mont Ventoux - site NATURA 2000 -

Gorges de la Nesque.

Les gorges sont incluses dans la « Réserve de Biosphère » du Mont Ventoux. Cette réserve de biosphère comprend 6 zones centrales dont celles des gorges de la Nesque dont la diversité des milieux qu'elle offre a permis le maintien et la reproduction d'espèces protégée comme le Faucon pèlerin, l'Aigle royal ou encore la Salamandre tachetée

Situé sur les communes de Méthamis, Blauvac et Monieux, elle couvre une surface totale de 1233 ha et se situe entre 281 et 859 mètres d'altitude. Son biotope se compose essentiellement de : « Forêts à Quercus ilex et Quercus rotundifolia » (pour 37 %), « Éboulis ouest-méditerranéens et thermophiles » (8 %) et « Forêts de pentes, éboulis ou ravins du Tilio-Acerion » (5 %). . .Parmi les nombreuses espèces animales présentent dans la zone, on trouve ( invertébrés ) : l'agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale), le damier de la Succise (Euphydryas aurinia), l'écaille chinée (ripunctaria quadripunctaria), le grand capricorne (Cerambyx cerdo), la laineuse du prunellier (Eriogaster catax), le lucane cerf-volant (Lucanus cervus) et la rosalie des Alpes (Rosalia alpina), et ( mammifère - chauve souris ) : le petit Rhinolophe (Rhinolophus hipposideros )

Archéologie - Riches en grottes, cavernes et abris sous roches , les falaises de la Nesque ont été très tôt habités par l’homme . Le site du Bau de l'Aubesier a été fouillé dès 1901. Oublié jusqu’en1987, les archéologues, dans le cadre d’un projet franco-canadien et international, ont repris leurs fouilles sous la direction de Serge Lebel de l'Université du Québec à Montréal. La dernière campagne en 2006 a mis en évidence la présence de l'homme de Néandertal et de pré-Néandertaliens.Les fouilles successives ont livré des vestiges de l'industrie lithique du Moustérien et de nombreux restes d’herbivores où dominaient l’aurochs (43-53 %) et le cheval (31-35 %). C'est la plus forte concentration européenne de ce dernier, de plus, la présence du renne, toujours rare à l’Est du Rhône, « indiquent que la Provence a constitué une entité biogéographique particulière durant le Pléistocène moyen ».Les essences forestières allaient du pin, toujours dominant, au sapin et au genévrier, suivis par des feuillus : hêtre, aulne, noisetier, tilleul. Quant au chêne sa présence était constante.L'utilisation du feu dans la grotte a été mise en évidence (silex chauffés, charbons végétaux, résidus cendreux, matières osseuses et dentaires brûlées). Les fouilles ont permis de récolter os et dents ainsi que trois fossiles pré-néandertaliens. C'est une découverte majeure qui a montré que ceux-ci « possédaient des comportements sociaux et des habiletés technologiques beaucoup plus avancés que ceux que l’on estimait connaître jusqu’à aujourd'hui ».

L’empreinte de Frédéric MISTRAL ( refondateur de la culture Provençale )

Une stèle en l’honneur du poète félibrige Frédéric Mistral (1830-1914) a été dressée au belvédère du Castelleras en 1966.Frédéric Mistral a pérennisé LA NESQUE par ce poème : ( Calendal, chant 7 ) : « Cette Nesque s'engouffre dans une gorge anfractueuse et sombre ; et vient ensuite un point où le roc brusquement et incroyablement se cabre ... C'est du Rocher du Cire qu'il s'agit : Ni chat ni chèvre, ni satyre, Je vous en réponds bien, jamais n'y grimperont ! »

Il y parle de son voyage avec deux de ses amis félibres , à la découverte de ces gorges, dans son livre Mes origines ( mémoires et récits de Frédéric Mistral -publié en 1915 ).

textes inspirés de wikipedia (C) et d'autres sources personnelles .

NOTRE RANDONNEE

Classique jusqu’à la chapelle , son principal intérêt a été de poursuivre la progression , hors sentier , dans le lit de la Nesque sur quelques kilomètres ; la marche nécessitait parfois, une grande attention du fait du sol moussu, très glissant ; nous avons ,au passage, au prix d’un pas d’escalade facile, visité un grand abri sous roche , repéré depuis le sentier rive gauche ; la sortie sur la route ( rive droite ) nous ramenant à Monieux a été assez sportive ,les mains étant souvent mises à contribution .Une superbe randonnée , sauvage , déserte dans la partie hors sentier, nous ouvrant des paysages sans cesse diversifiés , avec en final, une rapide visite du superbe village de Monieux et un pot de l’amitié que nous avons fort apprécié.

Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET SOUS LES PHOTOS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET SOUS LES PHOTOS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA , cliquez sur l'ONGLET CI-DESSUS !

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés

fond photographique BJ(c)06-2016

NOUS CONTACTER

nous encourager en s' ABONNANT AU BLOG

RETOUR SOMMAIRE

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

Voir les commentaires

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #INFOS, #FFRANDONNEE 04, #ALPES DE HAUTE PROVENCE
ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

Maladie de Lyme : la pression monte en France

LIEN VERS L'ARTICLE de la FFRANDONNEE 04

______________________________________

En septembre prochain, la ministre Marisol Touraine annoncera un plan de lutte contre la maladie de Lyme, répondant ainsi aux attentes des médecins et des associations. Alors, avant l'automne, consultez la carte interactive qui présente les départements où les tiques sont les plus présentes.

_____________________________________________________

sources - Marie-Céline Jacquier, Futura-Sciences - copyright (C)

_____________________________________________________

Les tiques transmettent la bactérie responsable de la maladie de Lyme. © Steven Ellingson, Shutterstock

La maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme, est une maladie due à la bactérie Borrelia burgdorferi, transmise par la morsure de tique du genre Ixodes. Le traitement de cette maladie consiste en une antibiothérapie pour tuer les bactéries. Souvent mal soignée et mal diagnostiquée, la maladie de Lyme fait de plus en plus parler d’elle en France où elle touche 27.000 personnes chaque année, d’après les statistiques officielles. La maladie de Lyme est la première maladie vectorielle en Europe.

______________________________________________________

Or, si elle n’est pas détectée, la maladie peut conduire à des complications neurologiques graves. Au départ, la borréliose de Lyme se caractérise par un érythème migrant présent dans plus de 50 % des cas : cette tache rouge part du site de la morsure et se déplace en anneau. Plus tard, la maladie peut évoluer avec des manifestations neurologiques, articulaires, cardiaques ou ophtalmiques.

Le 29 juin 2016, la ministre de la santé, Marisol Touraine, a reçu les associations de malades et annoncé qu’un plan de lutte contre la maladie serait dévoilé en septembre prochain. D’après le ministère des affaires sociales et de la santé, ce plan d’action national visera à renforcer la prévention, le diagnostic, et à améliorer la prise en charge des patients.

Mais les médecins aussi sont en attente de nouvelles mesures. Le 13 juillet dernier, une centaine d'entre eux a lancé un appel publié dans L’Obs demandant le financement de nouveaux tests de détection de la maladie. Les tests biologiques actuellement utilisés en France pour détecter la borréliose de Lyme recherchent des anticorps spécifiques ; mais de nombreux patients ne seraient pas traités correctement à cause de mauvais diagnostics. En parallèle, en octobre, les associations suivront de près le procès en appel de Viviane Schaller : cette biologiste médicale avait été condamnée en 2014 à neuf mois de prison avec sursis pour avoir utilisé des tests non-homologués en France.

Des gestes pour éviter les tiques et la maladie de Lyme

Les tiques sont présentes dans les hautes herbes, en forêt ou dans des prairies. Pour limiter le risque de morsure de tique, il est conseillé de porter des vêtements couvrants, clairs pour mieux voir les tiques, de rester sur les sentiers, de contrôler l’ensemble de son corps après une promenade et de vérifier l'absence de tiques sur ses animaux de compagnie.

Pour retirer une tique, il est vivement recommandé d'utiliser un petit instrument vendu en pharmacie qui permet de retirer l’animal par rotation. Il faut ensuite désinfecter le site, mais surtout pas avant d’avoir enlevé le parasite car il existe un risque de régurgitation de la tique. L’apparition d’un érythème migrant, une longue morsure ou l’apparition d’autres symptômes doivent inciter à consulter un médecin.

Si vous souhaitez avoir une idée du risque d’être mordu par une tique dans votre département, vous pouvez consulter la carte des zones à risque présentée sur le site « Tiques France ». Cet outil mis à jour en temps réel se base sur les témoignages des internautes. Les départements où le risque est jugé très haut sont : l’Ain, l’Aveyron, le Bas-Rhin, la Creuse, l’Essonne, les Hautes-Pyrénées, l’Isère, les Landes, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, l’Orne, la Sarthe, la Seine-et-Marne, les Vosges et les Yvelines.

ber.dranreb04.overblog.com
ber.dranreb04.overblog.com

RETOUR Accueil

Mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C) tous droits réservés

fond photographique BJ(c)06-2016

NOUS CONTACTER

nous encourager en s' ABONNANT AU BLOG

RETOUR SOMMAIRE

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog