Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #CAMINO DEL NORTE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #EGLISE-MONASTERE, #ESPAGNE, #ITINERANCE, #PAYS BASQUE
Pour AFFICHER PLEIN ECRAN, cliquez sur les photos !  -   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AFFICHER PLEIN ECRAN, cliquez sur les photos ! - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

GERNIKA - PALAIS de la JUNTE -

l'ARBRE SACRE - Le toit de verre - la salle du parlement 

___________________________

LES FUEROS ( FORS )

___________________________

CHARTES DES LIBERTES BASQUES

Au IXéme siècle, c'est le début de la reconquête des terres prises par les musulmans (Reconquista) et le Pays basque fut tantôt partie du royaume de Navarre et et tantôt du royaume de Castille. C'est à ce moment que sont mises en place des fueros ( fors ) .

En Espagne, il s'agit d'une charte accordant aux populations des privilèges et des libertés et issue d'une synthèse entre les lois romaines et wisigothes. Elles sont conclues entre le roi et une vallée, une ville ou un village. Dans les provinces basques, il s'agit au contraire d'un texte que le seigneur jure de respecter pour obtenir l'obéissance de son peuple. Les députés des provinces basques y mettent par écrit les libertés et les franchises que le peuple basque veut conserver.

Au sud, le pouvoir des fueros est contesté par des économistes qui y voient un frein au développement économique. Lors d'une guerre de succession entre Isabelle II d'Espagne et son oncle Don Carlos, les avis sont partagés sur les fueros entre ces deux héritiers du trône. Lors de ces première puis seconde guerre carliste entre 1833-1839 puis 1872- 1876 , des guérillas des populations basques s’opposent aux armées des gouvernements libéraux espagnols. Mais en 1876 les fueros sont abolis par ordre du roi et le pouvoir central est affirmé.

La fin du XIXéme siècle est marquée, côté espagnol, par la naissance du nationalisme basque. En 1895, le mouvement nationaliste basque, EAJ/PNV (Euzko Alderdi Jeltzalea - Partido Nacionalista Vasco, en castillan) ou EAJ-PNB (Parti Nationaliste Basque, en français), voit le jour et réclame le retour des fueros et l'autonomie des provinces basques. En 1930, des mouvements de gauche et du Front populaire émergent dans les deux pays. En 1931, la république est déclarée en Espagne et la droite prend le pouvoir; en 1936 les progressistes gagnent les élections, rétablissant au passage l’autonomie du pays Basque ( et les fueros ) .En 1939 après la victoire des « nationalistes «, retour en arrière et abolition des Fueros .

De nos jours les FUEROS ont été rétablis ; c’est devant l’arbre vénérable que le chef du gouvernement autonome prête serment de respect aux fueros , en dignes successeurs de toute une lignée de seigneurs et de rois . . .

Pour AFFICHER PLEIN ECRAN, cliquez sur les photos !  -   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AFFICHER PLEIN ECRAN, cliquez sur les photos ! - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017

Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSOUS ! - bj photos(C)02-2017

Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l' ONGLET CI-DESSUS ! - bj photos(C)02-2017

EGLISE Santa Maria de GERNIKA

— — — — — — — — — — —

C’est en 1418, que commença la construction de cette église gothique avec trois nefs et cinq sections, une abside polygonale avec un triforium et un portail très ouvragé, avec tympan et porche en ogive ;

sa sculpture monumentale datée de 1449 , a été exécutée par le sculpteur Sancho d’Emparan. Les aléas de l’histoire ont entraîné certaines discordances de style dans l’édifice et ont retardé le déroulement de sa construction jusqu’en 1715 . Ceci en faisant une église à colonne "église -salon" déjà de style Renaissance, si habituel dans ce qu’on appelait le "gothique basque"; puis on construisit le chœur, mit en place des chapelles basses entre les culées et on les couvrit de voûtes renforcées de croisées d’ogives.

 

 

Le clocher, œuvre de Manuel Capelastegui, a été érigé en 1776. On remarque à l’intérieur un orgue signé de Walcker de 1889 ainsi que des peintures de José Capuz, Moisés Huerta, Francisco Asorey et Mateo Inurria.

Bien que l’église ait résisté au bombardement de la ville, ce dernier la toucha durement, surtout la Maison paroissiale, dont les archives disparurent dévorées par les flammes.

Pour AFFICHER PLEIN ECRAN, cliquez sur les photos !  -   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AFFICHER PLEIN ECRAN, cliquez sur les photos ! - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Commenter cet article

dranreb 27/03/2017 12:25

UN GRAND MERCI à nos abonné(e)s et lecteurs , pour leurs commentaires , messages et encouragements divers - si vous constatez des anomalies merci de nous les signaler !


amicalement

Ber

Articles récents

Hébergé par Overblog