Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #PORTES-HEURTOIRS
CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

BELFORT - CITADELLE et REMPARTS -

___________________________

de VAUBAN à HAXO un chantier incessant durant près de 250 ans 

___________________________

les origines et l'arrivée de Vauban .

En 1648, le Traité de Westphalie met fin aux hostilités. Malgré une période troublée, le jeune comte de la Suze rétablit une stabilité dans la ville, modernise le château médiéval, développe la métallurgie au sud de la Vieille Ville dans le quartier nommé encore aujourd'hui le Fourneau. Belfort devient une ville française. En 1651, Gaspard de Champagne rejoint Condé et la Fronde. Finalement c'est le marquis Henri de La Ferté-Senneterre qui reprendra la ville le 7 janvier 1654 au nom du roi de France.En décembre 1659, le roi offre Belfort au cardinal Mazarin, dont sa nièce Hortense Mancini hérite deux ans plus tard.

La cité est alors pleinement intégrée au royaume de France, tandis que Montbéliard reste une enclave des ducs de Wurtemberg , tandis que le reste de la Franche-Comté est espagnole.

 

 

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 - CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

___________________________

La citadelle de Vauban ( XVIIéme Siècle ) et

ses améliorations par le Général Haxo ( XIXéme Siècle ).

___________________________

Quand Vauban découvre Belfort en juin 1675, il donne une description négative de la villotte de cent vingt deux maisons et du château qu'il découvre ; Louis XIV l'a missionné pour établir une ceinture de fer sur les frontières du Royaume de France.

La nécessité première de Vauban est d'agrandir la ville et de la fortifier pour empêcher de possible incursions allemandes. Il revient par deux fois à Belfort en 1677 et en 1679 avec le ministre de la Guerre Louvois pour organiser le pré carré. En juin 1686, la Ligue d'Augsbourg se crée pour contrer les aspirations annexionnistes du Roi de France. Le grand projet de fortification de Belfort devient une priorité et Vauban s’attelle à la tâche en accélérant les travaux en 1687.

Les aménagements gigantesques entrepris, tels que la fortification de la ville en pentagone avec des tours bastionnées, la déviation du canal, ( détournement de la rivière Savoureuse ) dureront jusqu'en 1703.

____________________________

Essor de la ville et fin conflictuelle de l'ancien régime

____________________________

Le visage de Belfort a totalement changé en quinze ans, la cité a doublé de taille et la population passe de 1 200 à 4 000 habitants. La garnison de plus de 2500 hommes constitue la majeure partie de la population.

Mais la ville, siège d'une délégation permanente d'Alsace, s'affirme progressivement comme un important centre administratif . François Noblat occupe l'accaparante fonction de subdélégué de 1715 à 1752. Il laisse la charge à celui qui l'a secondé, son neveu François-Bernardin Noblat, en poste jusqu'en 1770.

Autrefois, la grande ville locale était Montbéliard, mais, après une brève conquête par l'armée de Louis XIV, elle est demeurée sous l'égide de sa principauté allemande d'origine. Elle se retrouve logiquement délaissée par l'administration royale et les grandes routes traversant la région vont se croiser au seuil stratégique de Belfort . De ce nouveau nœud routier partent les routes vers Paris, Remiremont, Colmar, mais aussi la ville-république de Mulhouse, Bâle et Porrentruy en Suisse, Montbéliard dans le duché de Wurtemberg.En 1822, un complot, qui part de Belfort, vise à détrôner le roi Louis XVIII ; cette tentative avorte.

Le général François Nicolas Benoît Haxo

est chargé de fortifier les défenses de la frontière dont Belfort. Il réalise le camp retranché aux monts de la Justice et de la Miotte. Les travaux du fort de la Justice commencent en 1826 et ceux du fort de la Miotte en 1831 après la venue du roi Louis-Philippe Ier à Belfort.

 

Haxo renforce également la citadelle en créant des enceintes supplémentaires élargissant de fait la place forte de la cité. Il remplace l'ancienne caserne construite par Vauban par une nouvelle à l'épreuve des bombes. Ces aménagements font appel à une importante main d'œuvre pendant les vingt années que durent les travaux, entraînant une augmentation de population d'un millier d'âmes qui stimule le commerce.

BELFORT - CITADELLE et REMPARTS - 250 ans de travaux incessants !BELFORT - CITADELLE et REMPARTS - 250 ans de travaux incessants !

__________________________

LE SIEGE de 1870 et 1871 et la RESISTANCE DE LA CITE 

__________________________

La IIIe République est proclamée deux jours après la défaite de l'empereur Napoléon III à Sedan le 2 septembre 1870. Le Colonel Pierre Philippe Denfert-Rochereau est alors nommé par le ministre de la Guerre Léon Gambetta, commandant de Belfort, le 17 octobre 1870. Les deux hommes croient en une possible victoire face à la Prusse et poussent la résistance à outrance.

Les armées du général Von Treskow encerclent la ville dès le 4 novembre et le 3 décembre tirent les premiers obus. Le 28 janvier 1871,Paris capitule et l'armistice est signé entre la France et la Prusse.

Cependant Denfert-Rochereau poursuit la résistance malgré les morts, le manque de ravitaillement et les maladies, telle le typhus.

Il rend les armes après 103 jours de siège le 13 février 1871. Plus de 100 000 projectiles ont été lancés, laissant la ville dévastée. Avec le traité de Francfort négocié entre Otto von Bismarck, alors chancelier de l'empereur Guillaume Ier d'Allemagne et Adolphe Thiers, chef du pouvoir exécutif français ( président de la République française en août 1871 ), le 10 mai 1871, la majeure partie de l'Alsace et une partie de la Lorraine sont annexées à l'Empire allemand.

Seul l'arrondissement de Belfort du Haut-Rhin reste français. Un préfet est nommé dès le 14 mai, faisant du Territoire de Belfort un département de facto.

Un grands nombres d’industries lorraines et alsaciennes, menacées de forts droits de douane par la IIIéme république , optent pour se délocaliser vers le sud sur le territoire de Belfort , entraînant un fort exode de population et de main d’oeuvre hautement qualifiée vers le nouveau département . A ce transfert de population s’ajoute aussi, un indéniable refus de l’empire Allemand et un attachement Républicain à la France, provoquant une immigration de nombreuses familles de Lorraine et d’Alsace, vers le territoire de Belfort .

 


 


 

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 - CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

CLIQUEZ sur la PHOTO pour l' AFFICHER PLEIN ECRAN ! - fond photographique BJ(C)04-2017 -

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog