Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #CAMINO DEL NORTE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #EGLISE-MONASTERE, #ESPAGNE, #ITINERANCE, #PATRIMOINE - VILLAGES, #PAYS BASQUE
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis

GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI -

Ville martyrisée par les Nazis 

___________________________

Gernika-Lumo, nom officiel basque, ou Guernica y Luno en espagnol)

___________________________

Guernica (ou Gernika-Lumo, nom officiel basque, ou Guernica y Luno en espagnol) est une commune de Biscaye ( communauté autonome du Pays basque – Espana ).Capitale historique et spirituelle du Pays basque, elle est particulièrement connue pour sa destruction, le 26 avril 1937, par les aviateurs de la légion Condor, envoyés par Hitler afin de soutenir le général Franco.

Ce bombardement a inspiré de nombreux artistes: Guernica est le nom d'un tableau de Pablo Picasso, d'une sculpture de René Iché, d'une des premières musiques électroacoustiques de Patrick Ascione, d'une composition musicale de René-Louis Baron et d'un poème de Paul Éluard (La victoire de Guernica).

 

___________________________

Un Bombardement tristement précurseur

___________________________

Au coeur de la guerre civile Espagnole, le 26 avril 1937, quatre escadrilles de la légion Condor de l'aviation allemande, protégées par des avions de chasse italiens, procèdent au bombardement de la ville de Gernika. L'attaque commence à 16 h 30, aux bombes explosives puis à la mitrailleuse , puis aux bombes incendiaires, pendant plus de trois heures. Après avoir lâché quelque cinquante tonnes de bombes incendiaires, les derniers avions quittent le ciel de Gernika vers 19 h 45. Après le bombardement, un cinquième de la ville était en flammes, et l'aide des pompiers de Bilbao se révélant inefficace, le feu se propagea aux deux tiers des habitations. Les estimations des victimes oscillent entre 800 et 1600 morts .

Sans préavis , sur la justification de la destruction d’une usine d’armement ( Sté ASTRA qui n’a pas été touchée ) ; l ’attaque menée par les Nazis de la « légion Condor «, soigneusement planifiée pour causer un maximum de morts, a été perpétrée un Mercredi , jour de marché , sur des rues bondées de forains et d’acheteurs, avec beaucoup de femmes et d’enfants ,immolés !

L’Histoire a reconnu que ce crime de guerre a été l’initiateur d’une longue série de » crimes contre l’humanité « menés au nom de la guerre de terreur contre les civils; durant le deuxième conflit mondial , avec son industrialisation de la guerre , les suivantes ont été Varsovie ( 3 semaines de bombardement ) , puis Londres et Coventry ( qui a été rasée ) , auxquels ont répondu Hambourg ( et ses milliers de civils incinérés dans leurs abris); le point d’orgue a été Dresde ( 120 000 morts ) avec le bombardement systématique des colonnes de secours; le final de cet enchaînement d’horreur étant les deux bombardements atomiques du Japon !

GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis
GERNIKA - Capitale historique et culturelle de l' EUSKADI - Ville martyrisée par les Nazis

__________________________

L'ARBRE SACRE -

l'arbre au serments " des fuegos " 

 

__________________________

GERNIKA devint rapidement la capitale spirituelle du Pays basque, lorsque les assemblées législatives de Biscaye ont commencé à s'y tenir et que les seigneurs de Biscaye (puis les rois de Castille et d'Espagne ainsi que, de nos jours, les lehendakariak de la Communauté autonome basque) sont venus y prêter serment lors de leur accession au pouvoir.

 

 

Cette cérémonie s'est déroulée symboliquement sous l'arbre de Guernica,

conformément à la tradition, assez généralisée en Europe médiévale et fortement enracinée chez les Basques, de se réunir sous un arbre, généralement un chêne comme c'est le cas à Guernica, pour décider en assemblée plénière des intérêts de la communauté.

___________________________

Bref HISTORIQUE – Le MOYEN AGE

___________________________

En ces lieux, le comte Don Tello a fondé le 28 avril 1366 la ville de Guernica. À l'origine, la ville était située dans le carrefour formé par les routes de Bermeo à Durango et de Bilbao à Elantxobe et Lekeitio ; sa situation est un point commercial stratégique qui justifie l'endroit de sa construction. Le port a acquis une importance particulière puisqu'il était la fin de la partie navigable du fleuve Oka, qui commençait à Mundaka. De petits bateaux de marchandises y circulaient, décrits dans différents ouvrages comme nadichuelos mercantiles. Cette lettre, au peuple de la ville en décrit ces faits fondateurs .

textes inspirés de wikipedia(c) et autres sources personnelles .

 

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Commenter cet article

dranreb 27/03/2017 12:25

UN GRAND MERCI à nos abonné(e)s et lecteurs , pour leurs commentaires , messages et encouragements divers - si vous constatez des anomalies merci de nous les signaler !


amicalement

Ber

Articles récents

Hébergé par Overblog