Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #CHEMIN SAINT JACQUES, #EGLISE-MONASTERE, #PATRIMOINE - VILLAGES, #ITINERANCE, #PORTES-HEURTOIRS, #PAYS BASQUE
fond photographique BJ(C) EUSKADI - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C)

fond photographique BJ(C) EUSKADI - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (C)

ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 de SAINT PALAIS à HELETTE -

pas à pas sur le sentier de liaison

___________________________

Une très belle étape au travers des coteaux verdoyant, du Pays Basque ( l' Euskadi coté Français ) . Un itinéraire de liaison en cours de tracé , plutôt aléatoire ,malgré des descriptifs pourtant précis , mais un sentier débalisé ou englouti par une végétation luxuriante . Mais avec la volonté de passer outre, en utilisant parfois le réseau routier , la bonne humeur aidant, l'étape a été faites ;

UN GRAND MERCI à l' AMABILITE de la POPULATION BASQUE , à SA FRATERNITE et SA SPONTANEE DEMARCHE POUR NOUS AIDER !

Peu à peu le rythme s'établit , les muscles se font , le souffle s'accorde au pas, les paysages défilent, magnifiques; côteaux verdoyants, épaisses forêts, boccage cultivé comme un jardin, se succédent , les rencontres d'une grande fraternité confirment une fois de plus l'ambiance exceptionelle DU CHEMIN - Car pour avoir fait énormément d'itinérance , on ne peut que constater que sur ces CHEMINS, quelque chose d'exceptionnel imprégne la route, la chaleur humaine, que le consumérisme a gommé partout ailleurs .

L'arrivée sur Helette se fait tout en douceur , et sa découverte , celle des blanches maisons basques est un grand bonheur !  

Les LAUBURU ( Les CROIX BASQUES ) 

et les stèles discoïdales 

___________________________

A chaque village , naturellement nous allons vers les cimetières ; en effet dans ce monde aseptisé, deshumanisé, qui est le notre, le besoin vital de trouver de l'eau, ce besoin logique et naturel, est rarement satisfait ; sauf dans les cimetières qui comportent, sur tout le territoire Français, un point d'eau ,libre d'accés .

Donc nous visitons les cimetières, souvent juxtaposés aux sanctuaires où nous nous recueillons et où nous nous délectons de patrimoine vivant . Dans ce beau Pays Basque, nous découvrons au passage les très esthétiques CROIX BASQUES , " les LAUBURU " aux formes solaires et arrondis . 

 

ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTEETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTEETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE

__________________________

Le VILLAGE d’ HELETTE

__________________________

Hélette est un petit village du Pays Basque. Le village est situé dans le département des Pyrénées-Atlantiques .Le village de Hélette  ( arrondissement de Bayonne ) , est un village de coteau ( altitude d'environ 260 m ).

Contrairement à de nombreux villages basques, Hélette ne présente pas le triptyque église-fronton-place, l’église se trouvant initialement à l’écart du bourg. Cette situation semble résulter de la position du village sur l’antique voie romaine, entre Bayonne et Pampelune, sur la portion menant de Mendionde à Saint-Jean-Pied-de-Port, qui devint une voie secondaire du chemin de Compostelle, reliant Bayonne à Saint-Michel et Saint-Jean-Pied-de-Port. L’église, elle, fut construite au Moyen Âge, près de la maison forte qui gardait le pont de Garatzubieta .

textes inspirés de wikipedia (c) et autres sources personnelles .

ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE
ETAPE 3 - vers COMPOSTELLE 2016 - de SAINT PALAIS à HELETTE

___________________________

L’ Eglise SAINTE MARIE D’ HELETTE

________________________

L'église Sainte-Marie d'Hélette, comme celles de Bayonne, possède trois étages de galeries de bois (la construction de ces galeries fut décidée par l'évêque de Bayonne, afin accueillir plus de fidèles), ceci en 1695.

Traditionnellement, les hommes y prenaient place tandis que les femmes s'installaient en bas. Le chœur , baroque, est richement décoré. L’église est de forme rectangulaire ( orientée nord-ouest/sud-est ) . Elle est éclairée par huit grandes baies (quatre de chaque côté de la nef). Le clocher actuel fut érigé en 1885, remplaçant un clocher-mur. L'indication Domus mea Domus orationis 1695 ( « Ma maison est une maison de prière » ) placée sur le linteau de la porte d’entrée, en indique la date dupremier clocher. La sacristie et l’ancienne école, à l’instar du nouveau clocher, sont accolées à l’église.

Elle recèle une statue de saint Jacques le Majeur, ( classée ). La statue en bois doré représente saint Jacques portant les attributs du pèlerin : bourdon, calebasse et coquille Saint-Jacques. Affirmant donc le caractère jacquaire des bâtiments .

__________________________

LES POTTOKS ( 3 vidéos )

__________________________

La TRANSHUMANCE des POTTOKS

marche des POTTOKS à HELETTE 

Les POTTOKS montée en alpage 

 

__________________________

LES POTTOKS ( prononcer Pottioks )

__________________________

Le pottok est une race de poney vivant principalement à l'ouest du Pays basque, dans les Pyrénées. D'origine très ancienne ( Paléolithique ), il a été conservé presque identique jusqu'à nos jours . Il présente des ressemblances morphologiques avec les chevaux des peintures rupestres de la région. Les pottoks seraient issus des petits chevaux qui peuplaient le Sud-Ouest de l'Europe, il y a environ un million d'années. Les plus récentes études scientifiques le rattachent au tronc des races de chevaux dites Cantabriques-pyrénéennes ( cántabro-pirenaico ), ce qui l'apparente au Garrano, à l'Asturcón, et au Jaca Navarra . Une étude génétique montre clairement le regroupement de trois races espagnoles d'origine celtiques provenant de l'Atlantique : le Jaca Navarra, le poney galicien et le Pottok.

Chassés, les ancêtres du Pottok trouvèrent refuge dans les massifs rocheux des Pyrénées et survécurent au climat perturbé des dernières glaciations du quaternaire Les peintures rupestres des grottes d'Isturitz et d'Oxocelhaya représentent des chevaux très similaires au pottok basque actuel et attestent donc d'une très ancienne présence .

Les Basques eurent la sagesse de conserver les troupeaux de pottoks : les paysans locaux les utilisèrent pour l'agriculture. Mais au XIXéme siècle, pour satisfaire aux besoins en charbon, les pottoks furent envoyés dans les mines de charbon ( de la région et du Nord de la France ). Le pottok était apprécié pour sa petite taille, sa force, sa robe sombre donc peu salissante et sa rusticité .

 

 

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

RETOUR Accueil

SOMMAIRE EGLISE

PATRIMOINE RELIGIEUX

 

 

SOMMAIRE

Projet COMPOSTELLE 2016

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog