Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PARC DU QUEYRAS, #PATRIMOINE - VILLAGES, #HAUTES ALPES, #QUEYRAS

ber.dranreb04.overblog.com

RETOUR Archives du blog

ber.dranreb04.overblog.com

CHATEAU QUEYRAS sentinelle du QUEYRAS

_____________________________________

Fort Queyras, autrefois appelé « Château-Queyras », toponyme conservé par le village qui s'étend au pied du fort, est un château médiéval du XIIIéme siècle qui se trouve à Château-Ville-Vieille,département des Hautes-Alpes .Château-Queyras se retrouve cité dès 1301 dans les archives de la ville de Guillestre sous sa forme latine de Castrum "Cadrassi" ou "Quadratium" soit "Château carré".

Il apparaîtra au cours des âges dans de nombreux documents et sous sa forme latinisée. C'est en 1568, le latin perdant son rôle prépondérant par l'ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539, qu'il est alors cité sous sa forme occitane dans le pouillé d'Embrun.

Vila-Vielha ou Ville-Vieille est l'autre paroisse formant la commune. Cette paroisse est, peut- être, citée comme vuilla vitole en 739 dans le testament du patricius Abbon, le fondateur de l'abbaye de la Novalaise (Suse) et dont le parchemin se trouve à Turin dans les Archives nationales.

____________________________________

Fort-Queyras entre dans l'histoire comme château rattaché au Dauphiné en 1260.

Au XVIéme siècle, le château est la proie des guerres de religions et ensuite en 1692, il résiste aux assauts des troupes savoyardes mais le village quant à lui est partiellement détruit.

À la suite de cette dernière invasion, la même année, Vauban vient inspecter la frontière des Alpes et dresse des projets pour rendre le château inviolable. Il dote le fort au nord-est d'une enceinte entièrement nouvelle, avec escarpe, fossé, contrescarpe et demi-lune et prévoit en 1700 une large extension de l'enceinte sur le coté ouest. Au milieu du XIXéme siècle, on renforce la valeur de l’ouvrage en aménageant des batteries casematées. Le fort fut désarmé entre 1940 à 1944, puis définitivement en 1967.

Le château a été inscrit sur l'inventaire des Monuments historiques le 29 novembre 1948. Il appartient aujourd'hui à des propriétaires privés et est ouvert au public.

Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, cliquez sur l'ONGLET CI-DESSUS !

RETOUR SOMMAIRE  PATRIMOINE RELIGIEUX

fond photographique BJ(c) 12-2016 - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

 

RETOUR vers ARCHIVES du BLOG --> ARCHIVES

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog