Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando

PHOTOS de MONTAGNE - RANDONNEE - PATRIMOINE - Randonnée Eté - Hiver - PHOTO Naturaliste et Patrimoniale - sites liés : ASPTT MONTAGNE Rando Digne et FFRANDONNEE 04 -

Publié le par Ber Dranreb
Publié dans : #PATRIMOINE - VILLAGES, #EGLISE-MONASTERE, #CHEMIN SAINT JACQUES, #ITINERANCE
ber.dranreb04.overblog.com-retour-accueil
ber.dranreb04.overblog.com-retour-accueil

________________

RETOUR ACCUEIL

Sommaire du BLOG

________________

mise en page goelandmedia.prod@gmail.com

fond photographique BJ(C)09-2015

ber.dranreb04-blog-larressingle-gers
ber.dranreb04-blog-larressingle-gers

De CONDOM à MONTREAL -

Etape5 de notre itinéraire COMPOSTELLE saison 2015

____________________________________________

sur le chemin , village de LARRESSINGLE .

Au prix d'un petit détour de 4 km, en cette matinée de notre 5éme étape au départ de Condom, une superbe découverte m'attendez; Ceinte de mur , je découvrais Larressingle, l’un des plus beaux et plus petits villages fortifiés de France. Murs d’enceinte, courtines, tours crénelées, fossé, porte d’entrée, château du XIIIe s, église fortifiée du XIIe s, maisons médiévales accolées aux murailles, ce village de Gascogne m'offrit une plongée dans le XVIe siècle. Aprés un délicieux café et une visite courte mais minutieuse des lieux, c'est avec regret que je dois me remettre en route car l'étape est longue et mes amies , m'attendent plus loin . C'est à la chapelle de Routges, que je les retrouverai pour un frugal repas . Une courte sieste, sur un tertre gazonné et ombragé du cimetière me remettra en forme, pour terminer l'étape à Montréal

_____________________________________________

Autrefois propriété de l’abbaye de Condom, préservé des guerres, patiement restauré, Larressingle se déguste sur un lit de verdure, en plein cœur de la campagne viticole gersoise.

( Ici murit le fameux Armagnac et son cousin le' délicieux " Floc " )

Au XIe siècle, il n'y avait ici que quelques fermes qui furent cédées aux abbés de la ville voisine de Condom. Lorsque cette ville devint siège d'un évêché (par décision du pape d'Avignon Jean XXII), la propriété de Larressingle fut transférée aux évêques. Ces derniers, nouveaux "Seigneurs de Larressingle" entreprirent de grands travaux destinés à embellir et surtout à fortifier le village (la région était sur une zone sensible, à la limite des royaumes de France et d'Angleterre).
Finalement, les siècles suivants furent assez paisibles. Jamais aucun belligérant ne daigna s'intéresser à cette petite cité de l'Armagnac, qui conserva ainsi son intégrité jusqu'à la Révolution Française. Larressingle redevint alors un bien national.
Malheureusement, le dernier des évêques avait quelque peu saccagé la citadelle du village, notamment en utilisant toiture et autres pierres pour sa propre propriété... Sans protection, et sous le regard indifférent des habitants, la citadelle et l'enceinte se transformèrent inexorablement en ruines.
Puis, au début du XXe siècle, le Duc de Trévise entreprit de grands travaux qui redonnèrent au village son lustre d'antan. Cette réhabilitation fut conduite dans les règles de l'art et poursuivie jusqu'à aujourd'hui par "Les Amis de Larressingle" pour offrir aux visiteurs ce magnifique exemple de notre patrimoine du Moyen Âge.

___________________________________

Le village de Larressingle (classé dans les « Plus Beaux villages de France ») est situé à 6 km à l'ouest de Condom dans la vallée de l'Osse. Il domine la mer de vignes qui produisent le délicieux Armagnac.

____________________________________

Plus de détails Historiques

D'après la légende, ce village fortifié du XIIIéme siècle tirerait son nom de l'époque gallo-romaine. Une légion romaine forcée de réculer face à la population locale aurait reçu ordre de son officier «RETRO SINGULI» en arrière un par un. d'autre souces étymologiques font références au latin « Cingulum », enceinte de donjon féodal et de la syllabe « re », réfection, reconstruction, pour devenir aujourd'hui Larressingle.

Larressingle apparait dans les textes au début du XIéme siècle. L'abbé Hugues de Gascogne, fondateur de l'abbaye de Condom, est héritier de son père, duc de Gascogne et évêque de Gascogne. . . Devenu évêque d'Agen et de Bazas, laisse sa charge abbatiale de Condom et fait don à son successeur de ses terres de Larressingle et de l'église Saint-Sigismond. La possession de l'église et de la villa est confirmée en 1163 et 1245 par les bulles des papes Alexandre III et Innocent IV. C'est ainsi que les abbés puis les évêques de Condom sont devenus les seigneurs du village.

Au XIIéme siècle, on édifie une nouvelle une église fortifiée. Au XIIIéme siècle, la couronne de France et d'Angleterre se disputent l'Aquitaine. Devant les troubles , les bourgs se fortifient (Sauvetés, Bastides). Ce sont les abbés de Condom qui font réaliser la forteresse de LARRESSINGLE .Le cartulaire attribue la fin de la construction des tours à l'avant-dernier Abbé de Condom, Arnaud Othon de Lomagne, dans la seconde moitié du XIIIéme siècle .

Le 20 juin 1285, son successeur, Auger d'Anduran, abbé de Condom ( 1285 - 1305 ), conclut un acte de paréage avec le roi d'Angleterre, Edouard Ier dans lequel il est traité du castrum de Retrosingula. L'abbé fit exaucer les tours de l'enceinte. La construction du château avait probablement comme but de couvrir Condom des agressions venant de l'ouest, mais il pouvait aussi servir aux abbés à se protéger des habitants de Condom qui étaient souvent en lutte contre eux pour leurs droits. Dans cet acte de paréage, l'abbé fait participer le roi d'Angleterre à rendre la justice dans la ville de Condom, le château de Larressingle et leurs dépendances. Le roi fait de même avec l'abbé pour le château de Goalard et ses dépendances. Deux baillis, l'un nommé par le roi, l'autre par l'abbé, sont chargés de rendre la justice dans l'ensemble de ce bailliage. L'abbé partage avec le roi le droit de nommer consuls, jurats et notaires, et d' accueillir de nouveaux habitants à Condom et à Larressingle. Le roi s'engage à protéger l'abbé de toute rébellion des habitants de Condom. La garnison de Larressingle a dû être fournie par le roi d'Angleterre à partir de cette date. Cet acte de paréage n'a pas mis fin aux oppositions entre les abbés, avec les consuls.

Le château de Larressingle ne semble pas avoir joué de rôle militaire pendant la Guerre de Cent Ans. Le compte consulaire de Montréal signale pour l'année 1412, en juin, le passage de la compagnie de routiers du capitaine "Nicolo lo Basquo", partie camper devant Montréal.

À partir de 1587, la ville de Condom va entretenir une petite garnison de trois hommes à Larressingle. Le village ne sera jamais attaqué jusqu'en 1589. La petite garnison n'a pas pu empêcher les Ligueurs de s'emparer de Larressingle par surprise, puis Antoine Arnaud de Pardaillan de Gondrin, seigneur de Montespan, s'en rend maître. Le ligueurs vont utiliser Larressingle comme base afin de réaliser leurs razzias et méfaits et ce, jusqu'en 1596. Les consuls de Condom et le sénéchal d'Agenais ne purent arriver à les déloger. Finalement, le sieur de Montespan ,accepta , de quitter les lieux pour 2000 écus. Le maréchal de Matignon accepta cet accord et envoya des commissaires pour faire démanteler Larressingle, Vic et Nogaro. Mais Montespan changea d'avis. En juillet 1590, il demanda 2000 écus supplémentaires à payer par le pays d'Armagnac, ce que refusa le maréchal de Matignon. Montespan demanda ensuite 3000 écus pour ne pas inquiéter les habitants de Condom et de la juridiction, s'engageant à démanteler Larressingle après le démantèlement de Vic et Nogaro, puis finalement il refusa de discuter de la reddition de Larressingle, en s'engageant de procurer "le soulagement du peuble, du laboureur et de son bestailh", en décembre 1590.

Le 3 mars 1591, le marquis de Villars qui commande les ligueurs du pays signe un traité "pour la liberté du laboureur, son bestail, et pour toutz ceulx qui de portent point les armes que pour la deffence des villes et maisons d'où ils sont domiciliés". En 1594, Montespan est encore à Larressingle, Valence et Mirande. Finalement Montespan n'évacua Larressingle qu'en 1596 , la même année il fait sa soumission au roi Henri IV. Larressingle n'a plus joué de rôle militaire, même pendant la Fronde.

Dès le XVIIéme siècle, le château est délaissé par les évêques . Et c'est à la fin du XVIIIéme siècle que Mgr d'Anterroches, dernier évêque de Condom, fait démembrer la toiture et transporter les bois de charpente à son château de Cassaigne. Vendu comme bien national, il est dépecé et vidé, puis le village lui-même tombe en désuétude .

Au début du XXéme siècle, la forteresse est à deux doigts de disparaître. Seules trois maisons sont habitées, les autres transformées en grange ou abandonnées, tombent en ruines. Le village doit sa restauration à l'initiative du duc de Trévise qui fonde un comité de sauvegarde, soutenus par des financiers de Boston, qui le subventionneront jusqu'en 1938.

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !
Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSOUS !

Pour SONORISER le DIAPORAMA, CLIQUEZ sur l' ONGLET CI-DESSUS !

Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !
Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !

Pour AFFICHER en PLEIN ECRAN, CLIQUEZ sur les PHOTOS !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog